le gros pull enfant, tuto facile inside

Profiter des soldes Phildar, acquérir deux grosses pelotes de PHIL’BALTAZAR gris, bien épais, bien doux puisqu’il contient de l’alpaga et se lancer….

 

2016 (3)

2016 (4)

étiquette (chez fibres et créations) pour la finition maison:

2016 (5)clic pour le PDF en ligne

 

TUTO RAPIDO avec liens vidéos pour relever les mailles et pour rabattre avec trois aiguilles…

Pull 8 ans, aiguilles circulaires 8mm

échantillon: 9mx14rgs, 2pelotes de PHil Baltazar soit 350 mètres.

Largeur du pull: 40 cm

hauteur sous emmanchures : 32 cm

hauteur de l’emmanchure: 19 cm

hauteur totale : 51 cm

Monter 80 mailles, placer deux anneaux marqueurs à 40m pour séparer les dos et devant.

tricoter en côtes 1/1 sur 3 rgs.

tricoter en jersey endroit sur 32cm, puis augmenter de 1 maille de chaque côté des marqueurs.

Puis travailler dos et devant séparément.

DEVANT: commencer le raglan tous les 4 rgs: rabattre 1x2m de chaque côté du rang 1, puis 3x1m de chaque côté des rangs  5, 9 et 13.

commencer l‘encolure à 12 cm de hauteur après avoir séparé les dos et devant: tricoter 10 mailles, rabattre 10 mailles, tricoter 10 m.

puis sur un côté à la fois: rabattre côté encolure donc: 4x1m tous les 2 rgs.

garder les 6 mailles d‘épaule en attente.

DOS: faire le raglan comme pour le devant. puis:

tricoter 4 rangs droits, puis rabattres 18 mailles centrales (tricoter 6 m, rabattre 15, tricoter 6), faire encore 2 rangs.

Rassembler, les épaules des dos et devant avec une 3ème aiguille (technique de rabattage à trois aiguilles vidéo ici): sur l’envers car le fil est épais (retourner l’ouvrage avant de rabattre).

MANCHES: relever (clic ici pour la vidéo) sur une épaule, 18 mailles sur la partie haute de l’emmanchure:

faire 1 rg en jersey envers et relevers 4 mailles à la fin du rang en sautant à peu près une maille sur la partie de l’ouvrage où l’on relève les mailles, continuer ainsi à chaque rang.

Quand le rond est fermé mettre un marqueur et tricoter en rond, on a 40 mailles.

tricoter 2 rangs puis faire une diminution 1’une maille de part et d’autres du marqueur.

faire pareil 8 rangs plus loin, on a 30 m.

à 36 cm de hauteur totale depuis l’épaule faire 4 rgs de côtes 1/1.

Faire l’autre manche de manière identique.

ENCOLURE:

relever environ 50 mailles sur le col , fermer le rond et faire 3 rangs de côtes 1/1, rabattre.

♥♥♥

 

green écharpe

Une écharpe toute simple , tricotée en deux soirées, avec un fil tricoté en double, aiguilles 6. Cette fois pour le poulbot numéro 3.

2016 (2)

étiquette « Maille name is » de chez fibres et créations.

2016 (29)Soirée 1

2016 (1)Soirée 2

j’ai commencé par  quelques rangs de point mousse, puis, tout en jersey endroit, et à 40 cm de hauteur, j’ai fait un passant (j’ai rabattu qqles mailles que j’ai remontées sur l’aiguille au rang suivant). Comme ça l’écharpe du loulou est facile à mettre et surtout à garder.

Je sais, c’est vert….

Que voulez-vous, on ne se refait pas, j’avais déjà osé avec ce gilet vert….et j’ai utilisé les restes de fil pour l’écharpe, j’ai horreur des restes, alors je cherche toujours à les utiliser d’une manière ou d’une autre!

♥♥♥

housse pour guitare

Je me suis lancée en totale liberté dans la confection d’une housse de guitare pour la guiguite de mon 2ème petit gars. J’ai pourtant cherché du tutos sur internet, mais je n’en ai pas trouvé.

Le tissu vient du site « alittlemercerie » c’est un tissu Michael Miller.

2016 (23)Je suis plutôt contente du résultat pour une débutante, c’est sûr, sinon je n’oserai peut-être pas le montrer ici. C’est le problème des blogs, souvent notre égo prend le dessus sur la finalité du contenu de l’article rédigé. D’ailleurs je ne montre pas l’intérieur car mes coutures sont trop moches. J’ai eu du mal à régler la machine à coudre que je ne connaissais pas.

J’ai utilisé une doublure imperméable pour l’intérieur et un molleton pour la protéger contre les chocs, il fallait d’abord bien coudre tous ces morceaux ensemble et coudre des lignes dessus pour fixer le tout.

J’ai d’abord beaucoup cogité sur les étapes à suivre, j’ai scruté la housse qu’on a déjà à la maison, et j’ai tout noté.

J’ai laissé mijoter un bon moment  car j’avais un peu la trouille, j’avoue.1ère énorme erreur, j’ai oublié de plier mon patron en deux pour qu’il soit bien symétrique… shame on me!

2016 (14)

2ème erreur, j’ai utilisé une fermeture éclair que j’ai dans mon énorme stock (je ne blague pas, je dois avoir 200 ou 300 fermetures éclair que j’avais acheté sur le bon coin à un gamin qui vendait les stocks du magasin de ses grands parents, à un prix imbattable de 10 c la fermeture…j’en ai des trucs à coudre avec tout ça!)

Bref, même la plus grande des fermetures (79 cm) n’est pas assez grande, il manque qqles centimètres (on a frôlé la cata car la guitare rentre juste juste).

2016 (15)

Pour le reste , tout s’est bien passé, sauf que j’ai eu du mal à monter mon biais proprement et comme mon patron n’était pas symétrique, les bords n’étaient pas toujours raccords, donc le biais n’était pas toujours bien couvrant….mais aucun trou à l’horizon, c’est le principal.

2016 (18)

avant la pose du biais: mon loulou est déjà conquis!!2016 (20)

Après la pose du biais et des sueurs froides en rentrant la guitare à l’intérieur….

2016 (22) ♪♪♫

2 pulls « Odette » pour maman et soeurette

Tout d’abord : « bonne année créative à toutes et tous! »

Pour noël, je me suis transformée en Mère Noël, j’ai tricoté deux modèles de « unepouleàpetitspas »: le Odette Jolie (gratuit ici) et le Asymetricodette (ici puis il faut acheter le tuto sur son site de vente).

Les mélanges de laine sont les mêmes pour les deux pulls, c’est vraiment un régal de moelleux et de douceur): de l’alpaga et du kidsilk (mohair et soie) le tout en aiguille n°5, clic ici pour la couleur chameau du pull Asymetricodette.

Si vous vous lancez dans ces pulls, sachez que ce sont des pulls plutôt larges et que, pour moi en tout cas, les manches sont trop courtes d’au moins 5 cm et je rallongerai le buste de 2-3 cm la prochaine fois. Pour le Odette Jolie, je conseille aussi et surtout (car j’ai failli hurler) d’élargir l’encolure (c’était un des 1ers tutos de La Poule), ce qui n’est pas du tout le cas pour l’asymétric odette, aucun problème pour celui-ci.

voici donc l‘AsymetricOdette, j’ai acheté le tuto de ce pull initialement pour comprendre cette histoire de torsades qui partent sur le côté en diagonale, et voilà, maintenant j’ai compris. Cependant, j’ai adoré tricoté ce pull pour tous ces jolis points.

DSC_1681 - Copie

 

Avant le montage des différentes pièces (dos+devant+manches):

Comme pour les précédents tricots, j’ai cousu une étiquette venant de chez « fibres et créations », j’aime beaucoup ces étiquettes, mais celles marquées MNI (Maille Name IS) ne m’inspirent pas, dommage. clic

DSC_1726

Pour le OdetteJolie, Je l’avais déjà tricoté ici  , j’étais restée sur un échec car je n’avais pas assez de laine, j’avais bidouillé mais le résultat n’était pas mal, comble de malheur, quelques temps après, j’ai feutré le pull… et je suis une fille obstinée (trop).

Donc  voici les devant et dos du Odette Jolie: pour améliorer encore le modèle, je pense qu’il faudrait (comme pour l’asymetric odette) commencer le bas du pull avec deux mailles de moins pour les côtes et augmenter de 2 mailles sur le 1er rang de point mousse, ainsi le bas du pull serait moins lâche.

Je trouve vraiment ce modèle magnifique, le montage est original :on tricote les parties ajourées et les torsades séparément puischaque côtés et manches d’un seul morceaux à plat que l’on replie en deux, puis on coud tous les morceaux ensemble, il faut ensuite relever des mailles pour l’encolure.

   DSC_1551 - Copie  DSC_1691 - Copie  DSC_1683 - Copie

 

 

 

 

♪♪♪

points tricot

Au gré de vagabondages sur internet, à la recherche d’explications pour un point que je voulais essayer pour tenter de créer un pull, je ne trouvais pas mon bonheur dans le fameux « 300 points de tricots » et je suis tombée sur ce livre (qui, oh surprise, est maintenant chez moi…):

DSC_1540[1]

Il est en plusieurs volumes, je pense que je me procurerai les autres un peu plus tard, notamment celui sur les points irlandais, si je le trouve. Car j’ai déjà eu du mal à trouver, celui -ci, à un prix correct. Il vient d’amazon.ca (merci à mon expéditeur !!!)

Je pense que les tricoteuses anglophones connaissent toutes cet ouvrage…. pour ma part, c’est une découverte.

Les explications sont en anglais mais tout est limpide,les abréviations sont expliquées au début ( yon, du yfrn, du knit, du purl, p2tog, n’ont plus trop de secrets pour mois et ce n’est pas si difficile en fait).

C’est une mine de 96 pages, avec des illustrations en couleur, datant de 1987 certes, mais en couleur tout de même:

Quelques extraits:

les torsades, j’adore celle du haut à gauche, en écru:

DSC_1542[1]Et ici, la mauve en bas à gauche, elle m’appelle, je l’entends!!!

DSC_1541[1]

Etoiles et flocons, c’est de saison:

DSC_1543[1]

J’ai finalement jeté mon dévolu sur ce point pour commencer un Trendy châle avec cette superbe « Cockleshells » au centre, j’ai un plaisir fou à faire ce point, sur 12 rangs avec un fond au point mousse. La coquille est donc visible de la même manière sur l’endroit et l’envers.

DSC_1549[1]

 ♣♣♣

 

Calendrier de l’avent

Grâce  à quelques morceaux de toile de jouy, de feutrine et de flanelle, voici ma version du calendrier de l’avent de Marie-Claire Idées de ce mois -ci :

DSC_1539[1]

Cela n’est pas si long à faire finalement, mise à part le découpage des numéros en feutrine.

DSC_1537[1]Pour la 1ère fois cette année, mes loulous ont un calendrier de l’avent, il me reste une journée pour remplir les poches de toutes petites choses pour 3 mouflets…

DSC_1538[1] 25

 

 

« Mes mitaines Suzette »

Après « le gilet Annette », la laine de Ardelaine me faisant de l’oeil, le froid poitant le bout de son nez, j’ai voulu tricoter des mitaines rappelant les motifs classiques que l’on voit sur des gants de cuir.

DSC_0204

Je pensais que ce serait plutôt simple à inventer, mais pour préparer un tuto digne de ce nom, j’ai dû m’y reprendre plusieurs fois car mine de rien la mitaine gauche et la droite, ce n’était pas simplement une inversion… merci le point de chevron…Sinon, rien de difficile pour les tricoter, point endroit, point envers, augmentation, diminution et c’est tout.

DSC_0203

J’aime beaucoup cette laine, elle est brute, pure, elle gratte, elle sent bon….

DSC_0208

Je suis presque parée pour l’hiver, je me lance dans le bonnet assortis.

Pour le tuto, rendez-vous sur Ravelry:

Coudre ses serviettes hygiéniques

c’est peut-être un peu rétro….

Qu’importe, j’écoute mon cœur et ma raison: j’aime essayer de faire des choses de mes mains et si cela peut en plus permettre d’agir, même un tout petit peu, pour la planète (car en utilisant ces serviettes, on jette beaucoup moins forcément) et ma santé (car les serviettes classiques du commerce sont pleines de produits pas bon pas bon…) par la même occasion, alors allons-y!

Comme le Petit colibri, dans le conte amérindien, je « fais ma part »….(petit clin d’oeil à Pierre Rabhi qui en a fait son leiltmotiv…

Donc, ma petite contribution…..la voici:

DSC_0126

J’ai trouvé le patron chez « Better than butter » et je la remercie (j’ai d’ailleurs piqué sa recette de dentifrice et j’en suis ravie) , n’ayant pas réussi à le télécharger pour l’imprimer, je l’ai recopié en suivant ses indications de mesures et je me suis servie d’une règle de couture (avec un côté arrondi) , aucune difficulté, il suffit de se lancer.

DSC_0123Pour le tissu, j’ai donc utilisé:

-un reste de serviettes/gant de toilette pour la partie absorbante à l’intérieur,

-un coupon de coton doux pour la partie en contact avec la peau,

-un tissu imperméable, sur les sites visités, on appelle cela du PUL (moi j’avais du tissu, genre « occultant » et ça va très bien.

J’ai aussi choisi de fixer un bouton pression, mais on peut coudre un bouton si on préfère.

DSC_0122Petite précision concernant le patron:

il faut découper la partie rectangulaire à l’intérieur du dessin du patron pour pouvoir se servir de ce patron sur le tissu absorbant.

On se sert ensuite de la partie extérieure (la plus grande) du patron pour découper cette forme dans les deux autres tissus.

La partie intérieure du patron (la forme arrondie plus petite) sert de repère pour la couture.

DSC_0124

J’ai testé MA serviette et franchement, c’est très confortable et facile à utiliser car les boutons pressions permettent de la fermer une fois qu’elle est usagée. Comme je l’avais déjà expliqué ici, j’utilise des coupelles pendant la période fatidique, ces serviettes sont donc pour moi un complément.

Je sais que certaines filles ne se servent que de ça, elles ont donc des serviettes plus grandes, plus absorbantes et c’est aussi facile à faire.

Je prévois de me coudre un petit sac  de rangement. Le bémol, c’est que je ne n’aime pas trop que quelqu’un puisse « tomber » dessus dans le bac à linge sale, du coup, je vais réfléchir aussi à un rangement rien que pour moi avant le lavage😉

J’ai aussi commandé des « vraies » serviettes lavables chez Plim, elles ont l’air très bien, très douces, mais je ne les ai pas encore testées, je les trouve toutefois hors de prix.

DSC_0125

Les mollets au chaud-(tuto+tuto blocage)

J’ai tricoté des guêtres. Je n’aime pas tellement ce mot.

J’ai tricoté des chauffe-mollets. Na.

DSC_0138

Petit projet tricot utile si vous avez des restes de laines et si vous débutez en tricot.

On peut les tricoter avec n’importe quelle sorte de laine, de la couleur que vous souhaitez, selon son humeur.

On peut trouver de nombreux usages à ces gu…, chauffe mollets : dans des bottines avec une jupe, pour le cours de yoga, cachés dans des grandes bottes, ou  à la maison pour le confort….,

Pour le matériel: des aiguilles droites ou circulaires, tout est possible, une aiguille à laine ou à canevas pour la couture finale.

J’ai essayé de les tricoter avec des aiguilles circulaires, en fermant le rond, mais je ne suis décidément pas convaincue de la rapidité de cette méthode  et de la régularité du point.

J’ai donc recommencé avec des aiguilles circulaires, sans fermer le rond et , en tout cas, pour les guêtres, cela allait bien mieux.

TUTO:

Monter le nombre de mailles nécessaires pour faire la circonférence de votre mollet dans sa partie la plus forte sans serrer.

Il faut s’aider de l’échantillon indiqué sur la pelote de laine.

Tricoter au point de riz: une maille endroit une maille envers sur le premier rang, et l’inverse sur le rang suivant.

Tricoter ainsi pendant 37 cm (ou bien la hauteur voulue).

Continuer sur 4 rangs en faisant deux diminutions tous les deux rangs et de chaque côté (une maille de chaque côté, deux fois, tous les deux rangs).

Continuer en côtes deux deux pendant 10 cm.

Rabattre souplement.

Coudre les bords à l’aide d’une aiguille à laine pour obtenir un tube, il existe plusieurs méthodes pour joindre deux morceaux de tricot, cliquez  ici pour une mine d’info (la méthode que l’ai utilisée est l’avant dernière explication.

Recommencer une fois ce tuto si vous avez deux mollets.

Effectuer un blocage pour un rendu plus net (voir les explications plus bas).

DSC_0142Relevées (ça c’est juste pour traîner à la maison, hein je vous rassure…)

Baissées, pour l’instant c’est également juste pour traîner à la maison, mais je vais les tester bientôt en public…

DSC_0140

Petit rappel concernant le blocage de n’importe quel tricot:

J’ai déjà fait un post à ce sujet, ici j’ai utilisé la technique du blocage sans fer à vapeur : je mouille le tricot, j’essore très délicatement, je fixe à l’aide d’épingles, à la taille voulue sur un matelas ou un carton.

On attend que ça sèche et voilà.

Une petite photo avec et sans blocage pour vous convaincre:

DSC_0135[1]

 

♥♥♥

Couvre-tabouret au crochet

Pour couvrir ce tabouret que l’on peut qualifier au choix de : « vintage » ou « récup », j’ai utilisé les restes de laine du coussin carroussel.

recouvrir le tabouret (3)

recouvrir le tabouret (1) recouvrir le tabouret (2)

Très très facile:

-j’ai fait un rond de 9 mailles, façon « magic loop », clic sur le lien pour voir une vidéo.

-j’ai continué en rond en commençant chaque rang par 3 mailles en l’air car mes rangs sont faits en brides (clic pour la liste des points qu crochet)

-j’ai augmenté un rang sur deux comme ceci:

rang 1, une augmentation (c’est à dire deux brides dans une maille) , une maille sur deux (soit 20 mailles)

rang 2: pas d’augmentations (toujours 18 mailles)

rang 3: une augmentation toutes les deux mailles (crocheter deux mailles et faire deux brides dans la troisième) (soit 24 mailles)

et ainsi de suite…en changeant de couleur quand on veut.

Poser une mousse ou du rembourrage sur le tabouret avant de placer le recouvre-tabouret.

Lorsque que l’on arrive aux bords du tabouret, je commence les diminutions en crochetant directement sur le tabouret afin d’ajuster la taille au maximum. Je diminue au même rythme que pour les augmentations (toues les 11 mailles par exemple, puis un rang normal, toutes les 10 mailles et j’arrête lorsque le tabouret est suffisamment recouvert.

Puis j’arrête le travail lorsque le couvre-tabouret est assez couvrant.

♥♥♥

Vlad

C’est une chauve-souris, ou un vampire au choix. En tout cas , c’est osé et vraiment mignon.

Créé par la fameuse LaLylala: clic

C’est un régal à crocheter, plutôt rapide et plus astucieux que celui que j’ai crocheté l’hiver dernier (Dirk le dragon), ici tout est fait au maximum pour éviter les coutures.

J’ai utilisé de la laine de chez Phildar, mais j’avoue que je préfère les couleurs et la qualité (plus fine et légère) de l’original…

DSC_1521

Cette fois, j’ai rembourré fortement pour qu’il tienne quasiment tout seul debout.

Comme pour les ailes de Dirk le Dragon, j’ai eu du mal a obtenir exactement le même rendu que le modèle pour les oreilles de cette pauvre chauve-souris, du coup, comme ça me chauffais sérieusement (les oreilles), je n’ai fait qu’une épaisseur (elles ne sont pas doublées).pfff

DSC_1522

J’aime beaucoup le détail des petites pressions sur la cape et les mains:

DSC_1524

-Bon, je vous laisse, la lumière du jour ce n’est pas mon truc…

DSC_1525

♥♥♥

Coussin Carrousel, un peu bohème

Je l’ai terminé depuis un bon moment, mais j’avais largement laissé ce blog en suspend pendant plusieurs mois….il a même failli trépasser le pôvre!

donc, voici mon coussin Carrousel, une création de Purplelaines dont j’ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog: clic

On achète la laine au mètre, ça c’est vraiment bien, et elle est d’une excellente qualité, les explications sont très claires, no soucy de ce côté.

Juin (37)

le rendu est vraiment conforme à ce que j’attendais, mais j’ai eu peur pendant toute la réalisation du coussin car mes dimensions finales ne correspondent pas du tout au modèle, même après avoir bloqué un maximum. D’ailleurs il me restait pas mal de laine.

Certes, j’ai utilisé une autre laine pour la couleur écrue et là, c’est sûr, je ne pouvais pas avoir le même échantillon, j’ai adapté à ma sauce et sur cette portion, je me retrouve d’ailleurs à la bonne taille. Mais c’est sur toutes les autres que je n’y suis pas.

Heureusement, mes deux ronds sont identiques et j’ai cousu le coussin intérieur en tenant compte des dimensions du coussin que j’avais tricoté bien évidemment, blonde, mais pas trop quand même.

J’ai adoré faire le bouton. Je ne sais pas pourquoi, c’est astucieux et très facile, c’est la touche finale, et on est trop contente quand on le coud!

 

Juin (38)

En tout cas, il est très content dans mon salon ce petit coussin carrousel, je l’adore!

♥♥♥

 

LE pull pour l’homme

Super pull, facile à tricoter, il se tricote tout droit (pas d’augmentations ni de diminutions), les pièces sont séparées (dos, devant et manches), ça monte très vite.

Les coutures sont apparentes, rapides aussi à faire.

Ce pull tunique est en lin et coton, qualité Bomull, c’est une création de « Lulu la Guitare » pour « Luce laine et tricot »: clic

C’est un pull unisexe, que j’ai initialement tricoté pour mon mèri. J’ai donc tricoté une taille 40-42 alors que je fais plutôt du 38.

Bah, oui, sur mon mâle, ce pull n’était pas du tout seyant: buste et manches beaucoup beaucoup trop courts (car oui, je vis avec un orang-outang… pourvu qu’il ne lise pas…)

Juin (31)

pour moi, il est un peu grand, mais tant pis, c’est un pull doudou pour les fraîches soirées d’intersaison.

  Juin (33)

Les petites fantaisies (les lignes verticales et les motifs haut et bas), sont vraiment sympas et pas difficiles à faire.

 

Juin (34)

avec ou sans la tête? tant pis , j’ose pas montrer mon double menton héréditaire…

Juin (36)Verdict: je suis entrain de terminer le (vrai) mien, à ma taille quoi, et en noir…

♥♥♥

mini Plaid étoilé

Pour souhaiter la bienvenue à une nouvelle étoile, j’ai nommée : « Princesse Eléa » , clic  ici pour découvrir sa planète;   j’ai tricoté un mini plaid étoilé.

KODAK Digital Still Camera

 

Le fil utilisé est le même que pour mes châles précédents: un mélange alpaga/ kid silk rose pâle, pour une douceur infinie…

J’ai monté un nombre de mailles suffisant pour avoir une bonne largeur (soit 70 cm), j’ai tricoté au point jersey (heu, Ben (c’est le papa), là tu as mis la couverture à l’envers, on voit pas que c’est du point jersey, on dirait du point mousse, que nenni!!! ).

Après avoir tricoté environ 6cm de hauteur j’ai commencé à tricoté l’étoile au point de riz grâce à ce magnifique patron, chez handmadebystich : clic

Je n’ai utilisé qu’une seule fois son diagramme car je n’ai fait qu’une seule étoile, sa couverture à elle est remplie d’étoiles, c’est superbe, mais il aurait fallu que je compte exactement mes rangs, mes mailles et que je sache à l’avance quelle hauteur j’aurai à la fin, or, je me suis lancée en total free-lance …

Pour les finitions, j’ai bordé le tour de la couverture au crochet avec un rang de mailles serrées avec un autre fil plus épais, ceci donne plus de tenue à la couverture.

DSC_1037

 

La voici pendant sa séance de blocage, 1/2 heure avant la visite de sa future propriétaire, ça c’est du timing!

 

DSC_1038

Pour celles et ceux que cela intéresse, avant de choisir ce motif étoile j’ai longuement hésité avec un autre (mais je n’ai pas dis mon dernier mot) tout aussi superbe: ici (c’est un « package » de 9 patrons gratuits pour ouvrages bébé, c’est en anglais, mais pour l’utilisation seule d’un diagramme cela n’est pas gênant.)

♥♥♥

Trendy châle III

Comme promis, voici le dernier Trendy châle légèrement modifié par rapport à sa version précédente, et cette version est ma préférée.

J’ai utilisé ici un mélange de laine peignée mauve pâle de La Droguerie tricotée en fil double et un alpaga Drops gris perle (qui tire en fait vers un rose très pâle), aiguilles 6.5 cette fois car je tricote 3 fils en même temps.

La petite modif donc: je monte mes 3 mailles de départ et je fais dès le départ 2 augmentations après la 1ère maille à chaque rang. Pour faire une augmentation, j’enroule le fil autour de l’aiguille en vrillant cette boucle.

Quel avantage ?: le châle est moins haut (environ 50 cm) , il est donc plus facile à mon goût à porter, pour la longueur on s’arrête quand on veut (ici 1.5m) , jusqu’à plus soif, plus de laine….

Je l’ai offert à ma voisine qui a 75 ans et c’est en pensant à elle que j’ai fait cette modif car je pense que pour elle, ce n’est pas forcément évident de porter un châle la pointe devant….autant qu’il ne soit pas trop encombrant.

 

DSC_1034J’ai de nouveau cousu une étiquette de chez « Fibre et créations« , je ne suis pas prête de les lâcher…

 

 

DSC_1032

Ici, la séance de blocage de la bête qui permet de lui donner une forme plus nette : j’humidifie le châle et je le fixe aux mesures souhaitées sur un carton avec des épingles.

J’attends qu’il sèche complètement.

DSC_1031ça y est, c’est cuit! ♪♫♪♫

DSC_1033

 

Ps: Ma voisine Thérèse était ravie et surprise , j’ai bien failli le garder ce châle, je l’adore (mais ma voisine aussi alors…), il est moelleux et doux et il a des reflets roses très légers (dommage on ne les voit pas sur les photos).

DSC_1036

♥♥♥

 

 

 

 

 

tuto Trendy Châle II

♣♣♣♣TRICOT FACILE♣♣♣TRICOT CONFORTABLE♣♣♣TRICOT RAPIDE♣♣♣

Voici le deuxième essai de Trendy châle, toujours avec un mélange :

Alpaga et kidsilk, de la marque DROPS,  aiguilles 5, achetées chez Luce Laine et tricot

Cette fois en noir et avec une nouvelle modification (en fait deux si je compte la touche finale: l’étiquette)

 

DSC_1024

Sur les conseils de ma copine @bidulelechat sur Instagram (mais que j’ai la chance de connaître aussi en chair et en os), qui a elle-même trouvé ce petit « truc » chez « Pour mes jolis mômes » (que je vous conseille d’aller voir)…… j’ai changé un peu le tuto « classique »:

♣ Je commence toujours par monter trois mailles, puis à chaque rang  je fais une augmentation après la première maille (en enroulant le fil autour de l’aiguille et en  vrillant cette boucle sur elle-même),

♣ à 50 cm de hauteur en partant de la pointe, je fais cette fois 2 augmentations à chaque début de rang, le triangle s’élargit plus vite et pour le porter c’est plus confortable.

♣ Longueur finale: 1.50 cm

 

DSC_1016Hum, oui j’ai mis ma blouse à l’envers…

 

DSC_1021

La nouvelle Madame De Fontenay!

 

DSC_1022 Ce trendychâle est un cadeau pour ma soeur.

DSC_1025

La touche finale donc: la couture d’une étiquette  de chez « Fibre et créations »  (clic), dénichée par @bidulelechat qui a des yeux de lynx décidément!

Il est écrit: « fait main avec amour, pour toi 100% naturel » et il y en a plein d’autres…

DSC_1030

Prochain Trendy avec une autre modif, et celle-là c’est celle que j’adopterai en définitive pour mes possibles autres Trendy…. suspens…

♣♣♣

 

 

Le simplissime

DSC_0695Ce que je préfère sur cette photo, c’est l’ arrière- plan…Carte postale…

 

 

DSC_0691Non, non il est propre mon miroir!! non mais, c’est un miroir d’époque, les tâches aussi le sont c’est tout.

La grosse tâche au milieu, c’est moi, c’est pour vous montrer un pull que je viens de terminer sans patron, en liberté totale, super facile à faire avec très peu de coutures puisqu’il est tricoté en un seul morceau. J’ai juste relevé des mailles pour faire une encolure, mais elle peut même rester brute.

aiguilles 5, c’est du rapide!

J’ai utilisé du Kidsilk  et de l’alpaga (deux mélanges de bleu marine de chez Drops).

Je voulais un pull encore plus large, ce sera pour la prochaine fois. Pour le porter avec une chemise ou une blouse, il peut aisément être tricoté avec 10 cm de plus en long (hauteur totale), et en large et même pour la hauteur des manches on peut ajouter des cm.

Pour un pull plus long et large que le mien sur les recommandations ci-dessus, il faut sûrement compter 800 m de chaque fil du mélange que l’on peut trouver ici (elles sont en solde en ce moment) on peut aussi trouver de l’alpaga de très bonne qualité en 100g ici

DSC_0696

donc, le petit décalage entre le devant et le dos, c’est……….exprès!!

 

 

DSC_0705

et là, le teint blafard, c’est lorsqu’on ose se prendre en photo juste, tout juste à la sortie d’une grippe carabinée!  je vous ai tout de même épargné le regard de droguée avec les paupières du dessus qui n’arrivent pas à s’ouvrir entièrement…

non l’important, c’est l’encolure du pull…

 

DSC_0710

Celle-là, je ne sais plus pourquoi je l’ai mise, mais, elle est bien quand même.

 

DSC_0743

et puis celle-là aussi.

Ci-dessous, mon petit plan : un seul morceau donc (même si on laisse en attente les mailles lorsqu’on fait le trou pour l’encolure, on les reprend après pour terminer le dos). Le bas du morceau, c’est le devant, le haut c’est le dos, on plie tout l’un sur l’autre et il n’y a plus qu’à coudre les côtés et les dessous des bras, fastoche je vous dis!

 

DSC_0753

Pour démarrer, c’est simple, réfléchissez à la largeur du pull que vous voulez (je préconise 55 cm pour qqln faisant du 38), faire un échantillon avec les deux fils (=tricoter en jersey un nombre de mailles au hasard et monter jusqu’à 10cm). Mesurer 10 cm et compter le nombre de mailles et de rangs nécessaires , le noter.

Monter le nombre de mailles pour obtenir 55cm (produit en croiiiiiiix je vous aime), tricoter en côtes deux deux sur 10 rg (ou 4 cm environ).

Puis tricoter en jersey jusqu’à la hauteur sous manches voulue (par exemple 30 cm).

Stop.

A la fin du rang, monter un nombre de mailles nécessaires en plus sur les aiguilles pour tricoter les manches (par exemple, il m’a fallu 32 mailles pour des manches de 25 cm de long) (super vidéo ici!), ce rang de nouvelles mailles n’est jamais facile on a l’impression que les mailles sont mal faites, mais ensuite, vous verrez ça ne se voit plus. Faire la même chose sur le rang retour, car on a souvent deux bras.

Pour faire une bordure au bout des manches, tricoter alors les 5 premières mailles et les 5 dernières de chaque rang  (qui sont maintenant très longs) en alternant juste sur ces 5 mailles un rang au point mousse et un rang en jersey endroit.

 

Maintenant, l’étape la plus pénible: à 40 cm de hauteur totale rabattre 20 mailles (ou le nombre voulu) au centre du travail pour obtenir la base de l’encolure (environ 15cm de large), puis continuer un côté à la fois en rabattant régulièrement du côté de l’encolure où vous en êtes ( par exemple pour le côté droit: 1 fois 4 m, 2 fois 3 mailles, 1 fois 2 mailles, et 3 fois une maille, un rang sur deux, c’est à dire à chaque fois que vous êtes au début de l’encolure ) l’encolure doit faire environ 25-30 cm de large à la fin  donc un seul côté rabattu doit faire 10 cm de large.

continuer à tricoter trois centimètres de plus sans diminution.

faire la même chose pour l’autre côté.

avant de rassembler les deux côtés, il faut remonter des mailles qui correspondront à l’encolure dos (on peut monter le nombre de mailles rabattues pour le devant en 4 fois: si on a rabattu en tout 40 mailles, on peut remonter 2 fois dix mailles de chaque côté et rejoindre au rang suivant toutes les mailles.

Tricoter droit jusqu’à ce que la hauteur de manche corresponde à celle du devant (sans oublier de continuer les rgs point mousse et jersey),.

rabattre les mailles des manches à la hauteur nécessaire,

continuer droit, finir en côtes 2×2 à la même hauteur que pour le devant mais rajouter une longueur de côté équivalente à la 1ère hauteur (d’où le décalage entre devant et dos)…

 

Bloquer le travail (l’humidifier et le fixer exactement à la taille voulue sur un grand carton, laisser sécher).

Coudre (clic sur cette vidéo en anglais mais les images suffisent) les côtés et les dessous de manches avec une aiguille à laine.

Si vous voulez, relever des mailles tout autour de l’encolure, fermer en rond, tricoter en côtes 2×2 sur 4 rangs et rabattre au rang suivant.

♥♥♥

 

Dragon, alias Dirk

Dirk le Dragon, création de Lalylala (clic)  et ici pour le forum des passionnées

Il est tranquille, il est sage, bien au chaud,

DSC_0693

Je décide de lui faire prendre l’air, profiter de ces gros flocons qui tombent,

DSC_0689

l’est pas très rassuré , je l’aide un peu,

DSC_0690

En fait, il me maudit  « elle n’est pas un peu toquée celle-là?, ça caille dehors! »,

DSC_0691

« J’me sauve » (à toute vitesse, d’où le flou de la photo…humhum)

DSC_0692 Voilà, les amigurumis c’est vraiment un passe-temps agréable: ce n’est pas trop long, ce n’est pas rébarbatif, on peut utiliser des restes de laines pour bourrer le monstre, il n’a même pas  mal.

Mais ça me rend un peu immature , avec un amigurumi, on se met à le prendre en photo , à le faire parler….

Celui-là en vaut la chandelle, c’est un beau spécimen je trouve, il est très très connu mais en fille avant- gardiste que je suis, je viens juste de le réaliser grâce à ma copine Sophie. J’ai d’ailleurs appris de nouvelles choses au crochet et j’en ai encore à apprendre concernant ces bestioles, par exemple  les diminutions invisibles, le rembourrage bien plus serré.

Concernant Dirk, les ailes sont toujours un mystère pour moi…impossible de faire des ailes ressemblant au modèle (du coup il ne vole même pas, flûte).

Concernant le coton, je pense qu’il vaut mieux en prendre un de bonne qualité comme chez Natura car ici j’ai deux sortes de fil et le 2ème était moins chère mais je me rends compte que pour les picots et les oreilles du coup c’est tout ramolli (ou alors il faut faire une sorte de blocage comme pour le tricot?)

 

DSC_0694

en tout cas, chez nous, Dragounet, il fait des heureux!

 

Châle Heure

Mon fameux châle est ter-mi-né à temps pour le froid!  (il est à l’heure……;)

DSC_0541

toutes les infos pratiques :

avec des aiguilles 5  mm, j’ai utilisé: environ 600m d’Alpaga Silk de chez Drops, couleur 3125

                                                                      300m de kid mohair de chez Drops,

Le châle fait une longueur d’1.5 mètre sur une hauteur de 80 cm (j’ai un peu trop tiré au moment du blocage).

et……….. c’était long…….; un peu trop long pour moi, je trouve que faire un pull est moins ennuyeux.

Mais, le plus important est d’avoir autour du cou, un châle luxueux (car je pense que l’alpaga et le mohair sont des matières luxueuses et tellement douces et moelleuses),  qui plus est: c’est  fait main ! ça c’est du luxe quand on court toutes après le temps!!??!

DSC_0533

J’ai fait une augmentation à chaque fin de rang . J’ai choisi de faire une augmentation en faisant une boucle autour du doigt, en la vrillant/tournant et en passant cette boucle sur l’aiguille avant la dernière maille pour obtenir une bordure régulière. (sur la photo, les deux petites vagues sont dûes à mes épingles lors du blocage).

DSC_0534

 

Comme je fais souvent les choses à l’envers, je me demande maintenant avec quoi le porter idéalement? avec du camel (donc je cherche un gilet de cette couleur, pour l’instant je peux utiliser ma veste en peau, enfin quand il fera moins froik!!

DSC_0537

Elle est bien contente d’avoir terminé la dame!!

 

DSC_0542

à pluche.

♥♥♥

« Tante Hilda! », film d’animation pour petits et grands

Tante Hilda! c’est à voir!!! Chez Folimage, Février 2014.

Tante Hilda !

Les voix de Sabine Azema, J. Balasko et François Morel apportent une certaine valeur ajoutée à ce film. Le scénario est tout simplement impeccable (et on comprend pourquoi vues le nombres d’années de gestation qu’il a semble -t-il fallu à Jacques-Rémy Girerd pour fignoler son oeuvre).

Le thème du film concerne le sujet épineux des OGM et des grands industriels qui mènent le monde, (Monsanto si tu me lis, visionne ce petit bijou…)
Au-delà de ce sujet, les graphismes m’ont vraiment plus, les dialogues, les scènes drôles mais toujours avec une certaine finesse, les messages plus ou moins cachés…bref, j’aime beaucoup.  Le personnage de Tante Hilda me séduit aussi elle est attachante car combative et indépendante (bien qu’il lui manque une petite touche un peu plus féminine et moins bobo à mon goût, ne peut-on pas être à la fois amoureuse de la nature et sexy???)
Idéal à partir de 7 ou 8 ans.
Bon Film!

Châle

Mon titre est laconique.
L’histoire de ce châle l’est beaucoup moins.
J’avais d’abord prévu un tout autre sort à cette magnifique laine: un mélange alpaga soie (kidsilk de Drops) et de mohair (Drops de chez Lucelainetricot), un petit pull à manches courtes. Finalement je trouvais qu’il faisait déjà « culcul » mais en rose, je l’ai eu en horreur au bout de 20 cm de hauteur!!!
Qu’à cela ne tienne, j’ai tout détricoté et j’ai commencé un châle…. simple.
J’ai voulu faire encore différent du basic mais joli Trendy Châle de Melle Sophie et je me suis mise à effectuer les augmentations tous les deux rangs (normal) au milieu (de part et d’autres de la maille centrale).

DSC_0490
Cela montait bien, avec une belle arête centrale, on aurait dit une Raie manta.

DSC_0488
J’ai tout tricoté, c’est à dire jusqu’à 240 mailles et j’ai rabattu.

J’étais abattue.

DSC_0501C’était un magnifique carré qui aurait pu faire un très beau plaid pour bébé…..Et là vous n’aurez même pas de photos tellement je me suis dépêchée à tout défaire!
Blonde un jour, blonde toujours.
J’ai tout détricoté, j’ai recommencé sans faire de zèle, un Trendy châle avec des augmentations à chaque bord en effectuant l’augmentation avant la dernière maille et en enroulant simplement le fil autour de l’aiguille pour avoir une jolie bordure).

tout ça pour dire qu’il n’est pas terminé (donc pas de photos non plus du nouveau châle) mais qu’il est sur la bonne voie , il hâte de se montrer autour du cou!!!!

♥♥♥

le téléphone bien au chaud

Idéal pour un premier essai à la façon:  « faire soi-même », « Do It yourself », « DIY »…

du tricot mais pas trop, de la couture dans une juste mesure 😉.

Un tuto ci-dessous pour la laine que vous avez sous la main et pour la partie tissu, la machine à coudre n’est même pas obligatoire…

Pas d’excuse pour ne pas s’y mettre!

Je sais j’insiste mais je souhaite juste partager le bonheur que j’ai à faire ce genre de trucs .

housse de téléphone (8)

Impossible de prendre une photo du téléphone dans son étui…puisque je m’en sers pour prendre l’étui en photo… humhum.

Face avant:

housse de téléphone (6)

Vue de dos: (il y a un rang au point mousse, sous le ruban).

housse de téléphone (1)

Tuto:

Matériel:

-une demie pelote de laine+ aiguilles adéquates,

-un morceau de tissu,

-un biais assortis (ou un biais coupé dans ce tissu, voir lien vidéo plus bas)

– une pince à bouton pression et un bouton (facultatif).

  1.  Prendre une pelote  (une moitié suffit) de laine dont vous connaissez l’échantillon (celui-ci est indiqué sur le papier autour de la pelote), 10 cm*10cm = un nombre de mailles à monter *  nombre de rangs nécessaires pour obtenir 10 cm, se munir des aiguilles correspondantes (circulaires ou pas).
  2. Mesurer la largeur N du téléphone, la multiplier par 2 et rajouter 2 cm (pour l’épaisseur du téléphone et pour les coutures).
  3. Monter le nombre de mailles correspondantes à (2*N +2cm).
  4. tricoter en jersey (un rang endroit, un rang envers).
  5. Mesurer la hauteur du téléphone, ajouter 1 cm (pour l’épaisseur du bas du téléphone).
  6.  tricoter tranquillement le nombre de rangs nécessaires pour obtenir cette hauteur. Attention: 1.5cm avant d’arriver à cette hauteur, faire un rang au point mousse sur la moitié du nombre de mailles que vous avez sur l’aiguille et sur le devant du travail. La partie droite de votre travail correspond au dos de l’étui (c’est celle avec le point mousse).
  7. A la hauteur voulue, rabattre la moitié des mailles de la partie gauche, continuer à tricoter la partie droite jusqu’à ce qu’elle mesure 5 cm (seulement cette partie, à partir des mailles rabattues).
  8. Puis faire les trous pour passer le ruban: tricoter 2 m normalement,* faire un jeté, tricoter 2 m ensemble, 1 m normalement*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang.
  9. un rang.
  10.  rabattre au rang suivant, la partie tricot est terminée.
  11. mesurer exactement la partie entière de cet étui tricoter (sans la partie qui sert de rabat), ajouter 0.5cm sur un côté de la hauteur et sur un côté de la largeur.
  12. préparer du fil de la couleur du tricot pour la cannette (si vous utilisez une machine) et un fil de la couleur de la doublure choisie pour la bobine. régler sur point droit assez long (pas comme moi…)
  13.  faire un revers de 0.5 cm sur la largeur en haut du tissu, Coudre endroit de la doublure contre envers de l’étui tricoté, comme sur la photo: la partie tricotée de droite est le grand rectangle de tricot (le rabat est caché sous le tissu à gauche).

 

housse de téléphone (2)

Une fois cousu et remis à l’endroit: on voit la doublure, sur la partie tricotée de l’étui:

housse de téléphone (3)

14. coudre le fond de la doublure et le côté (bien aller jusqu’en haut, sur le revers du tricot).

15. coudre avec une aiguille à laine et la laine utilisée, les côtés de l’étui, passer le biais décoratif dans les trous, c’est fini!

16. on peut ajouter un bouton pression pour une fermeture plus sûre, mais ce n’est pas forcément nécessaire.

Pour fabriquer son propre biais dans le tissu de départ, clic sur ce lien vidéo.

 

housse de téléphone (5)

♥♥♥

 

le turban qui décoiffe

un achat/découverte provenant du « salon des créateurs » à Annecy ce week-end:

turban (2)

cette invention vient de chez « celuidevy » (clic),  bien pratique avec son armature en fil de fer à l’intérieur, le turban ne tombe pas et se met en 2 mn, de différentes manières, j’adhère!! plus de cheveux qui chatouillent quand je cuisine!

turban (1)

J’en profite pour vous faire part d’une autre découverte qui n’a rien à voir mais qui est vraiment chouette: le livre jeu de Mademoiselle cartonne   , je confirme ça cartonne à la maison, les enfants ont adoré. C’est une réelle nouveauté : vive les inventeurs et créateurs (pour la joie des mamans et de leur enfant)!

 

♥♥♥

 

bonnet renard

J’ai craqué sur le Burda Tricot Automne /hiver 2014, les modèles sont superbes!

Mon 1er modèle testé: le bonnet renard! chouette, je peux utiliser mes restes de laines, chouette encore je peux me tromper dans mes mesures car je n’ai jamais la laine idéale…

Néanmoins, le bonnet est moelleux (car le blanc est un mélange de Mohair et Mérinos), il est mignon (car c’est un roooonard  avec des oreilles et un museau) et il sied bien aux petits de la maisonnée…

IMG_20141109_210920[1]

 

 

Pour être sûre de  terminer ma laine orange (Partner de chez Phildar), j’ai tricoté un col au point mousse  (aiguilles 5, monter 85 mailles en circulaire, une pelote et demi pour une hauteur de 17 cm).

IMG_20141112_141738[1]

♥♥♥

« flash » le gilet qui a fait un bond dans le passé

Ou comment faire passer un pull à l’allure démodée pour un pull totalement swaggée. ( je viens de découvrir ce mot et sa signification grâce à Sophie Lambda et son article très drôle, c’est déjà soi-disant démodé et moi , comme une pauvre provinciale, je viens de le comprendre… en même temps, voir une chèvre et penser aussitôt qu’elle est swaggée, cela me pose beaucoup de questions!!!)

Revenons à nos moutons : J’ai un peu craqué sur la couleur de cette laine (désolée…) mais je n’ai pas trop regardé  la qualité (là, certaines se disent que je cumule volontairement les couacs, nenni).

Que voulez-vous, je le trouve tout de même beau ce gilet voilà pourquoi je le présente aujourd’hui, et ma petite mésaventure pourra peut-être servir à d’autres, à partir d’aujourd’hui donc :

« point de laine acrylique pour un motif à torsades si tu ne veux pas te retrouver avec un pull « près du corps années 80″….

 

DSC_0415

DSC_0416[1]

 

 

C’est un modèle Phildar enfants, « phildar créations n°5 ». J’ai bien conscience du manque d’attrait de celles qui me lisent pour des modèles qui ne sont peut-être plus en vente…j’espère tout de même que vous pourrez trouver le patron si jamais ce gilet vous plaît (dans une autre couleur et avec une laine non élastique, cela devrait plaire à beaucoup!!!)

De plus, il très facile à tricoter.    DSC_0417

Allez j’ose encore une anecdote pour bien enfoncer le clou (à force de faire des posts de ce genre je vais devoir modifier le thème du blog ou arrêter de poster!) : j’ai posé une fermeture éclair, mais je suis fidèle à ma blonditude et c’est une fermeture qui ne s’ouvre pas totalement..Bien sûr je m’en suis rendue compte après avoir cousu la moitié de la fermeture. Heureusement, le Dalton n°2 ne s’en plaint pas.

 

Le t-shirt est un « Love it , love it, love it », très chouette, dans une matière très confortable, un peu élastique (comme le pull!!!) , voilà l’ensemble que j’avais acheté:DSC_0057

 

♥♥♥

la housse de tablette qui promet des voyages

voilà un projet qui date qui date et qui est terminé!!! DSC_0407

Une housse pour la tablette tactile de mon alter ego.

J’avais téléchargé ce tuto clic   d’Aïkelo, merci à elle en passant. Je ne l’ai finalement pas utilisé totalement car  il est d’un niveau bien trop élevé pour moi, lorsque je me suis aperçue qu’il fallait poser du passepoil tout le tour….. comment dire j’ai cherché à faire autrement… et j’ai même omis de faire une petite poche extérieure zippée, oups…

J’avais néanmoins gardé précieusement ce tuto avant de me lancer car je n’avais pas trouvé le tissu commandé par monsieur: un imprimé planisphère.

 

DSC_0408Finalement, je l’ai trouvé sur tissu.net (après moult recherches sur des sites anglais qui ne livraient pas en France ou bien d’autres qui facturaient des frais importants).

Puis est venue l’ouverture du fameux magasin de tissus tout près de chez moi mais également présent en ligne, dont j’ai déjà parlé: Sudocoud j’y ai trouvé le tissu orange de la doublure pour réveiller le tout!!

Côté fermeture éclair, j’ai mon stock perso…

DSC_0409

Cette tablette est maintenant bien au chaud mais avant cela, j’ai essuyé quelques sueurs froides….après coup, je me dis que tout est pourtant logique mais pour moi, cela demande de la réflexion (miss gnangnan vient de parler désolée).

Car oui, il me semble que la couture est un art qui ne sied pas aux non-matheux,  et comme on me l’a répété durant toute mon enfnace  » je n’ai pas un esprit  matheux » ,pourtant j’aime beaucoup les maths… tout ça pour dire qu’avant d’être sûre de couper puis coudre, j’hésite , j’essaie, j’épingle, je retourne…. et miraculeusement..finalement… ça marche!!!!

Petit tuto rapido en 9 points dont seul le 6ème est difficile!!! :

A. couper 2 rectangles dans le tissu extérieur, 2 dans le tissus doublure et 2 dans le molleton. J’ai coupé un rectangle plus grand que la tablette de 2 cm sur tout le tour.

B.  Se procurer une fermeture éclair d’environ 35cm. Couper une grande bande rectangulaire qui servira à faire le pourtour dans le tissu extérieur, dans le tissu intérieur et dans le molleton (la longueur correspond au tour de la mesure de la tablette (+2cm) moins la longueur de la fermeture éclair .

C. Coudre la bande de molleton  et la bande de la doublure ensemble.

D. coudre le molleton sur les 2  grands rectangles de la doublure.

E. coudre une extrémité de la fermeture éclair prise entre la bande de tissu extérieur d’un côté (en faisant un rentré et endroit contre endroit) et la bande de molleton et tissu intérieur, faire la même chose avec l’autre extrémité de la fermeture. (ce point est précisé avec photo dans le tuto cité plus haut de Aïkelo, c’est tout de suite plus clair!).

On obtient une sorte de cercle composé de la fermeture éclair et des grandes bandes des deux tissus.

F. épingler ce « cercle » endroit contre endroit sur le tissu extérieur et le molleton. Il faut tout bien épingler et penser à garder un bout dans le tissu doublure correspondant au fond de la housse que l’on ne coudra pas et qui servira à tout retourner à la fin. On à donc la partie du tissu extérieur, épinglée sur la bande du pourtour en tissu extérieur et la fermeture éclair (on la voit à l’envers)  et en vis à vis la partie tissu intérieur+molleton épinglée aussi (et on le voit aussi à l’envers puisque tout est épinglé endroit contre endroit). coudre.. quand on est sûre que tout est bien en place…. Perso, j’ai vérifié plusieurs fois avant de tout coudre. J’ai cousu un morceau, j’ai retourné, puis j’ai continué petit à petit et finalement quand j’étais sûre, je me suis lancée, et là c’est une sacrée satisfaction!!!

G. Couper les coins.

H.tout retourner…… bonheur!!!!

I. coudre à la main le morceau de tissu intérieur qui a servi à retourner.

♥♥♥

décorer ses lobes avec des scarabées

hum hum, ça fait mouche comme titre non?

ça fait scarabée, ça fait élytres de scarabées, ça fait mordoré…

vous ne comprenez rien, alors les voilà:

 

DSC_0353

Je suis doublement contente car je peux les porter sans avoir le lobe qui rougit au bout d’une minute (allergie au nickel…), les crochets sont en argent!

 

DSC_0358

Elles sont arrivées sur mes oreilles par la force des choses, j’avais acheté ces drôles de chaussures:

 

DSC_0350 DSC_0351

C’est du plastique mais l’effet me plaisait tellement que je les ai commandées.

Puis, en faisant un petit tour hier à « la journée des filles » à Thônes, je tombe sur  MagMAx, cette créatrice de bijoux, clic qui s’amuse avec les mues de scarabées mais pas seulement!

Allez faire un tour sur son site, c’est original, ça change des boucles d’oreilles en forme de cupcake faites en pâte fimo (même si je l’avoue, c’est assez mignon quand même…).

Au même endroit, Je fais une jolie rencontre:  Loly Pomme,  qui coud un top assez incroyable que l’on voit ici sur sa page FB    je l’ ai reconnue par hasard puisque la veille je  me suis rendue dans un nouveau magasin de tissus , un vrai enfin , sur Annecy : SUDOCOUD (courez -y vite c’est absolument super!!) et son atelier est contigüe à ce magasin (Loly Pomme est en fait la couturière qui anime les ateliers couture proposés par Sudocoud).

Bref, une vraie toile d’araignée de rencontres en chair et en os, et pour rendre ce moment encore plus agréable, j’étais accompagnée d’une chère amie!!!

DSC_0352

NB: le foulard est un beau foulard Zadig et Voltaire aux motifs têtes de mort, non je n’ai pas gagné au loto, c’est un cadeau de parents d’élèves (je suis gâtée, ça oui on peut le dire)…

♥♥♥

 

 

 

 

couture fastoche

Je le disais, regarder l’émission « cousu main » m’a redonné envie de coudre, d’apprendre en fait…

J’avais une bonne excuse, il fallait un sac et une trousse pour le cours de « découverte de la musique » du Dalton n°2.

Ni une ni deux, en 1h30 tout était fait et pour une fois j’étais vraiment contente de moi, je progresse aussi de ce côté là.

J’ai trouvé un tuto pour la trousse chez troipom  un grand merci à elle!

et pour le sac, ici chez couture facile    (avec ce nom là je ne pouvais que sauter dessus!).

Conclusion, si vous débutez (enfin pour la fermeture éclair, il faut tout de même avoir fait quelques brouillons avant il me semble), et que vous hésitez à vous lancer, n’hésitez plus, commencez par le sac c’est vraiment le top, vous pouvez même vous faire plaisir sur le tissu, c’est inratable et c’est pratique!!

Il n’est pas doublé mais les finitions de coutures à l’intérieur sont propres.

 

DSC_0336

 

DSC_0335

 

 

 

DSC_0334   DSC_0337

Vous vous demandez pourquoi j’ai choisi cette couleur:                   parce que je n’ai pas de filles!!!!         et que j’aime le mélange des genres (voir le sous-titre de mon blog sur la bannière), oui, chez nous les garçons jouent aux jeux « de garçons » mais aussi à la cuisine ou à la poupée (mes vieilles Barbies auront au moins servies puisque moi je n’en ai presque rien fait, mis à part leur coudre des pseudo couverture-robe-bustier affreux).

 

DSC_0339

 

 

DSC_0341

 

Je suis ravie-contente!!!!

♥♥♥

cousu main….

Mââgnifiiique!!!

Je ne regarde plus du tout la télé depuis quelques temps (et je me sens très très bien docteur), je viens de découvrir en écoutant la radio, que la fameuse émission de concours de couture pour amateur en Anglais, que m’avait fait découvrir Annette du Blogàhistoire l’année dernière, est arrivé sur M6 depuis….. plusieurs semaines je crois.

Je suis entrain de regarder en streaming, je sens que ça va me plaire.

le lien: http://www.6play.fr/m6/cousu-main/11384954-episode-1-le-coton#/m6/cousu-main/11384954-episode-1-le-coton

Vous l’avez vue? ça vous plaît?

Pour les débutants, ça doit être chouette à regarder.

♪♫♪♫

« top filet »

Avant de ne plus du tout avoir le temps et surtout avant que la météo change, voici mon « top filet » terminé à la fin de l’été:

Tricoté avec des aiguilles circulaires US 6 et du fil à crocheter écru+lurex initialement prévu pour de toutes toutes petites aiguilles, 2 ou 2.5 mm.

J’ai stopé net mon abonnement de prise de photo habituel de chez « flou »! j’ai engagé un photographe âgé de 5 ans, mais chut!

Les photos ont été prises avant la rentrée, j’avais l’esprit et la tenue légère et l’estomac moins noué…..allez comprendre.

en tout cas, il s’en ai donné à cœur joie,

DSC_0294-1

Si cela vous dit, eh bien…. dites-moi et je posterai le tuto au plus tôt , poil au dos!

DSC_0285-1

DSC_0293

DSC_0281

DSC_0278

DSC_0300

« c’est bon, tu peux stopper le shooting…. ha… trop tard! »

Pour le tuto rendez-vous sur Ravelry:

♥♥♥

crocheteuse, et alors?

Grosse invitation au partage :

Lors d’un séjour sur l’île d’Oléron, nous avons visité les fameuses cabanes de pêcheurs aux couleurs chatoyantes et dont l’usage premier  a été détourné pour abriter des  créateurs. il y en a plus d’une vingtaine et les créations valent le détour, elles sont variées et de très belle qualité, on en a plein les yeux et pour tous les goûts.

 

DSC_0112

 

L’association s’appelle Couleurs cabanes (clic)

planfly2014

 

Lors de cette virée, ce fût une surprise agréable de découvrir une crocheteuse de folie, comme j’aime, complètement décalée, son nom:  « Et alors? » 

 

Voilà du crochet qui ose!!! et elle ne fait pas que ça, bravo!

 

Bien sûr, d’autres artistes ont attiré mon attention (dommage les photos étaient interdites), mais côté aiguille « Et alors » était la meilleure à mon goût.

$$$

 

Comment fusiller un joli patron, 2ème (2nde?) partie

Comme je le disais la dernière fois, je visite souvent madame « Lapouleàpetitspas » et je rêvasse beaucoup devant ses créations. Son point fort en couture il me semble, c’est de nous concocter des tutos archi-simples qui nous permettent, à nous, à moi, les couturières trèèèès débutantes , d’oser se lancer.

Donc, après avoir vu ça , je n’ai pas longtemps hésité. Me voilà en quête du tissu crépon noir chez le seul vendeur de tissu abordable près de chez moi, j’ai nommé: Mondial T. et je ne le nommerai qu’une fois car je n’irai plus, c’est décidé ! (cet achat, c’est le point final de mes déceptions chez eux, jamais ce que je cherche, en gros, jamais ce que la Poule préconise, juste des tissus de grand-mère, même pas kistch, même pas agréables au toucher, et je m’arrêterai là…). Ne voulant pas repartir bredouille, je décide tout de même de prendre un coupon du tissu se rapprochant le plus de celui recherché, mais ce n’est sans compter mon manque d’expérience et donc mon manque d’anticipation quant aux péripéties qui m’attendent!!!

Ne souhaitant pas dépenser trop ( pingre tu es, pingre tu le resteras), je me dis que je trouverai sûrement chez moi, du biais ou du tissu me permettant de fabriquer un biais.

Voilà, j’ai tout ce qu’il me faut.

Je me lance dans l’ouvrage facile, je découpe et je commence à essayer de placer mon pseudo-biais (car, pour l’encolure, ce n’en est pas un, c’est un ruban). Je vous passe les détails, le tissu est impossible à coudre, placer un ruban en guise de biais c’est tout simplement n’importe quoi, la cata!

Sur la photo je n’ai pas terminé la deuxième manche, car, je ne sais pas pourquoi, je ne trouve plus la motivation……………et là, je me rends compte que même la photo  me montre à quel point c’est triste cette histoire « d’une petite bonne femme qui aimerait tant se faire une jolie robe s’en trop de mal et qui, même avec la meilleure volonté, se rend bien compte qu’elle n’est pas douée ». Et non je n’exagère pas, je suis dégoûtée, pour une fois que je prends réellement du temps pour coudre, ce n’est qu’une succession de déceptions. Non  alors, on ne rigole pas avec la couture! j’espère qu’un jour j’aurai le déclic, comme pour le tricot!

 

Mon conte merveilleux n’est pas terminé:

la cerise sur le gâteau la voilà:

 

 

DSC_0121

mhhhh je vais être très chouette dans cette tenue un rien aguicheuse voire totalement ridicule!

 

Bon, tout n’est pas perdu car j’ai un trait de caractère en particulier: je suis têtue (je préfère opiniâtre ça sonne mieux..humhum..), donc je suis sur le point d’essayer de régler le problème de la transparence grâce à une commande de tissu toute récente pour faire une doublure légère et du vrai biais noir pour refaire l’encolure. Néanmoins, je le sens mal, très mal.

 

♥♥♥

le post qui bourdonne!

Au sommaire: coiffure, tissus, mode, lecture et vacances!

Avant de vous montrer ma deuxième partie du chapitre: »patron fusillé » (j’attends un tout petit peu plus de chaleur et de soleil pour pouvoir prendre des photos sans me geler littéralement sur place puisqu’on est quasiment sur le point de remettre le poêle en route, la seule chose qui m’en empêche ce matin c’est que monsieur le nettoyeur du conduit doit passer!!!), je vous fais donc un petit post fourre-tout avec un petit bout de ce qui fourmille dans ma tête depuis des mois, voire même des années. Ce sera aussi pour moi, un moyen de me « libérer » l’esprit et de garder une trace facile à retrouver pour le jour où je veux piocher dans ce fourre-tout.

1. Le blog de BEAUTYSYMPHONY , dont l’auteur, soit dit en passant, me donne une impression agréable de douceur et d’humilité joyeuse.

Depuis que je suis « tombée » dessus, plusieurs choses primordiales se sont passées dans ma vie:

-je me laisse pousser les cheveux et mon mari adore ça,

-je prends soin de mes cheveux,

-je fais parfois des coiffures!!!! je deviens une fille quoi, et c’est vrai ça fait du bien! (je ne me fais pas encore les ongles, je ne cours jamais les magasins, je me mets rarement de crème sur les corps et ou le visage, bref, il y a encore du chemin à parcourir!). grâce à ce blog j’ai découvert les joies du donut, du headband, du chignon bas qui ne fait pas mémé…tout ça en deux minutes de coiffage! seul point négatif: j’ai réalisé que contrairement à l’auteur de ce blog et aux personnes à qui elle s’adresse en priorité, je n’ai plus leur âge………….et pourtant et pourtant, j’étais sûre d’avoir encore 25 ans (dans ma tête,mais le corps parle, lui!). Si vous testé ou avez déjà testé, dites-moi, j’ai déjà conquis une copine qui déborde maintenant de créativité avec ses cheveux qu’elle avait abandonnée suite à l’arrivée de son bébé devenu plus important que TOUT.

2.Ce site de tissu kawaï et notamment leurs tissus échino, ou leurs tissus rétro auxquels je trouverais bien un jour une quelconque utilité (et si un jour je prends le temps d’utiliser efficacement ma mac). Mon cher mari est entrain de refaire notre salle de bain, elle est très belle, mais je me dis toujours que lorsqu’on fais des travaux et qu’on arrive au choix des peintures et des carreaux de faïences, il est difficile de sortir des rangs (car on pense qu’on va se lasser ou que plus tard, si on revend, cela ne plaira pas du tout…. bref des excuses, petites, petites!), et j’aimerais bien donner un petit coup de peps, de décalé bien senti à cette salle de bain et à d’autres pièces de la maison. Je crois même qu’un petit post à ce sujet serait pas mal senti (j’avais fais,dans ce post, une ébauche des chantiers de la maison il y a longtemps, depuis ça a quand même évolué, je pourrais faire un petit avant/après), vous me ferez part de vos expériences, je suis sûre que vous ne faites pas que tricoter ou coudre et que, vous aussi, vous connaissez les joies des poussières de travaux qui durent, qui durent et qu’on fait toujours avec les finances qu’on a et qui ne suffisent pas vraiment….

3.cet autre site de tissu découvert par le biais de blisscocotte, je fonds sur les motifs Emilie en ce moment je fais une petite fixette sur cette petite mimine trop jolie et j’attends une petite virée chez papa pour retrouver mes vieux livres (Martine, Emily….Bécassine…) serais-je en manque de filles autour de moi, de roses, de fanfreluches, de poupée, de motifs à fleurs, de.. de…

En passant, si vous voulez bien rigoler cliquez ici à propos de notre petite Martine.

 

4.Le site « des pièces du jour », que je garde sous la main dans mes onglets préférés, parmi une 20aine d’autres. Non je ne fais jamais les magasins, ou très rarement, mais j’aime bien être au courant et rêver de pouvoir me faire tout ce qui est à la mode et qui me plaît!!! complètement mégalo, je suis!PS, regardez bien cette jolie robe, c’est un indice pour le post n°2 des « patrons fusillés »

 

5. un blog pour rêver d’un futur possible, probable, un jour….

6. un des 1ers blogs (ici c’est son blog de créations et laines à vendre) que j’ai suivi, il y a 5 ou 6 ans ,en même temps que LaPoule, son blog s’appelle « Plus près d’Acapulco », elle est tout simplement très très forte! et sympa en plus!

7. sinon je lis 3 choses en ce moment : DSC_0116un pavé que l’on m’a offert (je me suis demandée si la copine l’avais choisi pour le nom de  l’auteur, pffff), il est vraiment prenant est d’une manière tout à fait nouvelle pour moi, l’auteur écrit singulièrement, elle capte des choses de l’esprit du narrateur qui semblent très intimes, comme des pensées qu’on a tous et qu’elle parvient à écrire, l’intrigue me plaît beaucoup: disparition d’une très vieille oeuvre d’art sur fond de sentiments vrais entachés par les écueils de la vie et les fréquentations dévastatrices.

le catalogue AM/PM qui me donne pleins d’idées de déco, mais avant de me décider à acheter il me faut 6 mois et la nouvelle collection arrive et alors….je recommence!

un roman tout bizarre, mais en anglais, s’il vous plaît!!!! je vous rassure je comprends les grandes lignes seulement (qui sont d’ailleurs la substance même de l’histoire pour l’instant, c’est à dire que cela ne vole pas haut du tout….).

8. dernière chose, et ce n’est pas pour frimer mais bien pour partager un moment qui vaut le coup, mes 1ères vacances avec mes 3 enfants et mon mari, rien que nous, dans un lieu très chouette mais surtout où nous avons dormi dans des yourtes, et je peux vous dire que ça vaut le coup! Bien sûr, c’est la mode, il y en a partout… mais la sensation que cela m’a procuré et à mes enfants aussi, de dormir dans cette « tente » améliorée, c’est vraiment extra: c’est rond, (donc personne au coin…), c’est feutré, ça sent le yack…., il n’y a aucun clou, les motifs sont magnifiques…. vous avez compris, j’ai adoré!

DSC_0068 DSC_0071

« boudinée » ou comment fusiller un joli patron, 1ère partie

Comme des milliers, que dis-je des millions de filles, je visite souvent madame « Lapouleàpetitspas » et je me lance les yeux fermés dans ses patrons faciles et beaux.

Mais contrairement à la plupart des tricoteuses, je veux toujours faire à ma manière, en baissant la tête comme un taureau, fière comme une lionne (comment ça, c’est mon signe astro?) en me criant intérieurement, mais si mais si, ça va aller, je n’ai pas le même fil, pas la bonne quantité, je souhaite réduire un peu la largeur…. hum, mais si mais si, ça va passer!

et voilà le résultat:

 

DSC_0154

désolée…je sais, ça n’a pas trop l’air terrible comme ça mais voilà la liste des pitits problèmes:

Donc:

1- pas de col

2-rajout d’une bande en côte en bas suite à une erreur de calcul de mon échantillon et donc de la taille même du pull…

3-manche 7/8, mais ça c’est voulu….

Je le porte quand même, monsieur mon mèri le trouve trrrès beau, surtout de dos.

En passant très vite contre les murs ou en évitant les réponses aux questions: c’est toi qui l’a fait celui-là? et bien ça le fait, car il est tout doux et léger. Je l’ai tout de même tricoté avec deux fils nobles: de l’alpaga et du mohair et soie!

Sinon, il est très  bien expliqué et très beau ici.

Chiche, la suite de l’hécatombe des tutos de Lapoule chez moi, au prochain épisode, je suis sûre que vous êtes impatientes. Au moins, je tords le cou à ceux qui pensent que les blogueuses ne sont là QUE pour montrer leurs créations sous leur meilleur jour! na!

Et comme dit le magazine NEON du mois dernier: en apprenant à se relever de ses échecs on apprend mieux et on réussit mieux aussi après!

 

♥♥♥

mais? mai? mai! déjà, pfiou

longue absence, toute relative car cette absence n’est qu’une absence virtuelle…

il s’en passe des choses tricotesques, livresques, sportesques, pianistesques, bambinesques…. mais je ne crois pas que cela intéresse grand monde ici même! soyons donc brève et précise, voilà mon avant dernier « tribute » à la communauté du tricot, j’ai nommé « LADY MARPLE » de chez ittybitty(clic) , la grande ittybitty (clic pour le lien direct chez Ravelry):

 

DSC_0037

la laine provient de chez Phildar, c’est la Taïga, couleur écru.

DSC_0041

tricoté avec les aiguilles 4, j’ai suivi les instructions pour la taille L (je chausse du 38 en vrai de vrai, mais c’est Manou alias Belle-maman pref’ qui le porte…)

DSC_0034

J’adore ce modèle, la construction des épaules est très pratique (on relève des mailles sur le tour des emmanchures et on commence par le haut de l’épaule en rangs raccourcis, en fait on fait l’inverse de ce qui est fait habituellement quand on tricote du bas de la manche vers le haut), pas de coutures.

ça c’était en mars, avril, peut-être même que je l’ai commencé en octobre mais j’avoue que je ne suis plus vraiment calée dans l’espace-temps, on va dire que je plane pas mal….mais tout va bien!!!

DSC_0026

c’ést donc tout pour le tricot mais je reviens bientôt, en revanche je ne peux passer sous silence un évènement incontournable dans notre univers peuplé de casse-bonbons: les 3 ans du troisième!!

DSC_0077

On remarquera le maaaagnifique saint honoré fait-maison qui a l’air d’avoir été reconstitué in extremis après une chute dans l’escalier, que nenni, je l’ai bien fait comme ça, avec amour et patience mais, comment dire, en quatrième vitesse…. c’était très bon, et pas difficile:

une pâte à tarte à cuire avant, des p’tits chouxxx, du caramel pour fixer le tout (on fait deux fois le tour avec la âte à choux pour ensuite fixer les choux sur cesd eux cercles de pâte), on recuit tout ça ensemble. Au moment de servir, on décore avec de la chantilly (de la vraie, pas comme la mienne) et des copeaux de choc.

Attention, j’ai appris un truc infaillible ce jour-là grâce à Belle-maman-pref’: si tu n’as pas de poche à douille (parce que justement, les vraies poches à douille , ça douille un peu, et qu’en fait tu en as déjà acheté une en plastique parce que c’est moins onéreux mais que c’est totalement impossible à utiliser) la solution est simple: tu coupes un petit bout du coin d’un sac de congélation, tu mets ta pâte à choux à l’intérieur en une fois, tu fais s’échapper les bulles d’air en serrant un peu, tu refermes en tournant et serrant le côté ouvert, tu  doses ensuite la force du serrage en fonction du besoin (gros ou petit chou!) et c’est magique!!!

Pourquoi je te tutoies d’un seul coup, je ne sais pas, j’ai l’impression de parler à une copine peut-être.

 

En réfléchissant je sais pourquoi je te tutoies, j’ai écouté une certaine Giédré, elle parle à son public en lui disant: « toi Olympia » comme si les spectateurs, ce jour-là, s’appelaient tous « Olympia » (avec ou sans chaussettes d’ailleurs…) , j’aime assez son personnage, et parfois aussi ses chansons, ça fait du bien parfois de dépasser les bornes, mais si vous écoutez, vous me direz ce que vous en pensez, je trouve par moment que ça ressemble aux réflexions recherchées ou pas des adoleschiants… quand même , ce qui m’attire chez elle je crois, c’est son côté décalé kitsh avec la tête de Cameron Diaz.

 

« you wash it, you wash it, mmmh it smell* like a……! »

..flower! le sketch d’Eli KAKOU et la lessive Plouf  n’a pas tellement de lien avec mon sujet, quoique!

TAWASHI!

Comme beaucoup d’entre vous, je me suis lancée dans la confection (rapide et facile) des Tawashis, j’étais sceptique, mais attirée par le côté fait-maison, écolo et qui peut être joli de surcroît!

Finalement, après utilisation, j’en suis très contente, le « tawashi boule » lave aussi bien qu’une éponge, même celles qui grattent, c’est plus doux et mon appréhension quant à une possible odeur d’humidité s’est envolée car il suffit de laisser sécher le Tawashi grâce à la boucle pour l’accrocher.

Mais au fait, c’est quoi un Tawashi? J’ai trouvé toutes les réponses ici  avec, en plus, un lien vidéo pas du tout inutile pour le Tawashi en forme de boule (ma dernière photo en fin de post) et qui sert d’éponge pour la vaisselle:

DSCI0010

 

En voici un carré, c’est très facile à faire:

il suffit de faire un nombre de rangs de mailles serrées égal au nombre de mailles montées au départ (un carré quoi!).

il faut aussi piquer le crochet dans le brin arrière sur chaque maille et à chaque rang afin d’obtenir cet aspect alvéolé qui accroche mieux.

Mais ce n’est même pas obligatoire, regarder seulement ceux de Cléonis au point mousse, tous plus beaux les uns que les autres comme tout ce qu’elle fait!

Apparemment, contrairement à ce qu’on essaye de faire pour les vêtements, icic, il faut éviter les matières 100% naturelles (excepté le bambou si j’ai bien suivi…) donc pas de cotton, mais de l’acrylique plutôt.

DSCI0004

Chez nous, les Tawashis sont bien gardés, mais bizarrement je suis la seule à m’en servir!

DSCI0006

Et voici celui dont je vous parlais en début de post, une boule (un peu usagée désolée) dont on trouve le lien vidéo toujours sur le site de Maillalenvers (clic) .

 

DSCI0002 (1)

allez, à vos restes de laine acrylique et à vos casseroles!!

(oh la rabat-joie cette Cécile!!!)

☺☺☺

Toquée

Voici mon bonnet, ma toque, mon bibi, mon couvre-chef:

DSCI0032

Confectionné dans un fil pas du tout naturel ni cher ni quoi que ce soit à la mode, mais très chouette tout de même, le genre de fil que je trouve entre le rayon huile d’olive et celui des couches pour bébé et qui me tape dans l’oeil malgré le fait que je suis bien dans une grande surface!!!😉 .

Un certain fil donc: « Manuela » noir qui se tricote en aiguille 12mm (j’ai utilisé des aiguilles 10 ), une pelote et demi suffit c’est à dire 150g (je n’ai pas le métrage).

DSCI0037

Un bonnet « de grand-mère pour la piscine » dixit ma chère copine qui a toujours le mot pour rire!!! En fait, je voulais un effet « toque russe » et je pense que c’est pas mal, mais j’ai tout de même évincé les nouvelles remarques éventuelles sur le côté « bonnet de bain » en ajoutant la fleur (toujours sur les conseils de madame « bonnet de bain »….) avec un reste d’autres fils (toujours utiles les restes, on peut faire des quiches aux restes mais aussi des fleurs au crochet avec les restes!!!)

DSCI0034

Petit tuto rapido par une non-pro:

Monter 44 mailles (ou l’équivalent pour votre tour de tête) sur des aiguilles 10mm circulaires (20cm pour pouvoir être en rond jusqu’au bout) et fermer en rond, placer un marqueur pour le début du rang.

tricoter au point de riz droit pendant 13 cm.

Rang suivant :commencer les diminutions (et là ça se corse vraiment car les diminutions régulières au point de riz, je ne comprends toujours pas comment faire): *tricoter 9m au point de riz, 2m ens.,* répéter de * à * 4 fois (du coup on se retrouve avec deux mailles semblables l’une à côté de l’autre…mais chut, il faudra passer vite le long des murs pour ne pas que cela se voit!), il reste 40 mailles.

rang suivant: point de riz.

rang suivant: *tricoter 9 m, 2m ens.* répéter de * à* 4 fois, il reste 36mailles.

rang suivant: point de riz (j’ai essayer de rattraper ici le point de riz, c’est à dire l’alternance envers endroit).

rang suivant: une diminution toutes les 12 mailles (c’est à dire 12 mailles en moins), il reste 24 mailles.

rang suivant: utiliser la technique magic loop si votre fil est trop long: 2mailles ensemble à chaque maille, il reste 12 mailles.

rang suivant: comme le rang précédent, il reste 6 mailles.

rang suivant: point de riz.

rang suivant: passer le fil dans les mailles, tirer et bloquer le fil à l’intérieur des mailles du bonnet.

Pour la déco, la cerise sur le gâteau, le pompon quoi:

LA  GRANDE FLEUR à 8 PETALES

1 crochet et deux restes de laines couleurs coordonnées;

1er tour:avec la laine principale (couleur de la fleur), faire un rond de 4mailles, crocheter à l’intérieur du rond: 1 maille en l’air (=1ère ms) et 7 ms.

2ème tour: 3ml (=1ère bride) et * 1bride, 2ml* dans chaque maille du 1er rang, répéter sur toutes les mailles et fermer par une maille coulée dans la 3ème ml.

3ème tour:1ml (=1ère ms), 3 brides, 1ms puis dans chaque trou entre les brides: « 1 ms, 3 brides, 1ms. », finir par une mc dans la 1ère ms.

4ème tour: 1ml (=1ère ms) entre les 2 pétales puis sur chaque pétale: * 1ms, 2brides, 2brides, 1ms* et 1ms entre chaque pétale. finir par une mc.

4ème tour: avec l’autre laine, faire une rang de ms sur chaque maille.

z’en pensez quoi?

Rimatologie

Aujourd’hui, juste pour s’amuser, on se distrait avec une petite « rimatologie »  : par pur hasard,  l’année dernière à la même époque je vous présentais mon shawl « abyssal » à travers ce jeu (clic pour revoir le post) de rimatologie.

Aujourd’hui, ce jeu va me permettre d’illustrer la recette du jour ET de vous faire découvrir ou redécouvrir un blog!

Je mesplik

(réponse en fin de post…)

Règle du jeu: trouver,  l’autre message (ici ce sera donc le nom d’un blog) qui se cache derrière la proposition donnée en se servant des voyelles pour faire rimer,

exemple: « où est passé la table? »  donnera   :  « sous les pavés, la plage »     (ou, é, a, é, a, a)…. vous suivez????

C’est parti!

« Un chou me dit : »monte! »

DSCI0011

Recette de la pâte à chou, facile, rapide, délicieuse, pour 20 choux:

75 grammes de beurre

1 c. à soupe de sucre

150g de farine

4 oeufs moyens

1/2 c. café de sel

1 .Verser dans une casserole 25cl d’eau, 60g de beurre coupé en morceaux, le sel et le sucre. Porter à ébullition.

2. lorsque l’eau bout, verser toute le farine d’un seul coup et remuer aussitôt é-ner-gi-que-ment avec une spatule. La farine gonfle et une boule de pâte se forme en se détachant de la casserole. Si besoin, remuer sur feu très doux, pour sécher la pâte jusu’à ce que la boule se forme.

3. Hors du feu, incorporer les oeufs entiers, l’un après l’autre . Bien mélanger chaque oeuf à la pâte avant d’incorporer le suivant.

4. Beurrer légèrement la plaque du four, avec une cuillère à soupe (ou un douille), former des boules de pâte que l’on fait glisser avec une autre cuillère, bien les espacer.

5. faire cuire 15 à 20 mn à 210°C, les choux doivent être gonflés et dorés (ne pas les sortir avant la fin de la cuisson, sinon, ramollissement assuré!)

6. laisser refroidir puis farcir avec tout ce qu’on veut: crème au choc, à la vanille, choc fondu, glace….

 DSCI0010

…♪♪♫♪

♪♫♫

…..

DSCI0038

une petite ballade en forêt (Roc de Chère, Talloires) pour faire mûrir votre réflexion….

alors??

…..

trouvé?…..

un chou me dit: monte!  ça donne:

Un tout petit monde,

Un blog que je découvre en écrivant ce post, une très belle découverte créative: meltingpot joyeux et coloré de broderie, crochet, couture…..livres….

pour la partie tricot crochet, visez un peu l’album de ses créations, ça réveille les pupilles :

ICI

Annette, mon gilet

Fière de vous présenter « Annette », un gilet parfait pour l’automne, tout droit sorti de mes petits neurones!!!!

Annette est en fait une copie d’un vieux gilet en coton de chez le « suédois » que je ne pouvais décemment plus porter car trop détendu, mais je garde un petit bout de lui dans ce nouveau gilet puisque j’ai réutilisé le bouton!

C’est donc un gilet asymétrique, avec un grand col châle, fermé à l’extérieur par un bouton et à l’intérieur par une petite chaîne à la façon d’un cache-cœur.

DSCI0077

Je l’ai baptisé « Annette » en pensant à la blogueuse qui m’a fait découvrir la laine que j’ai utilisée ( ici, chez Ardelaine),  il s’agit du « blogahistoires ».

N’ayant que peu de temps à consacrer au « surfage »  plus ou moins intensif sur les blogs (car j’ai aussi besoin de beaucoup dormir, je ne fais pas partie de ces chanceuses qui peuvent se coucher à minuit et se lever à 6h30 comme une fleur!!! loin de là!! ceux qui connaissent ma tête du matin doivent bien rire en y pensant…), je furète toujours sur les mêmes et en plus de manière très irrégulière, mais quel plaisir de voir d’un seul coup toutes leurs créations, idées, partage de découvertes!! blogàhistoires en fait partie et j’en profite pour lui tirer mon chapeau puisque je ne lui laisse que très peu de commentaires.

Je n’oublie pas non plus un merci spécial à deux copines du tricot’thé d’Annecy, Fanny et Petra  qui m’ont aidée pour le montage des manches.!! ♥♥♥

DSCI0076

Cette laine  (couleur Camel) se tricote en aiguilles 6, elle est pure, donc assez brute (Manou, alias « Belle Maman Préférée », ne peut pas toucher ce gilet, et encore, je ne lui ai pas dit qu’avant le blocage, en plus d’avoir cette texture si BRUTE, il ….sentait (le mouton)!!!!!), moi j’aime beaucoup mais je peu concevoir que cela soit repoussant.

Le gilet est composé de deux demi-devants larges, un dos, des manches tricotées en relevant les mailles en rangs raccourcis, puis un grand col (qui était encore plus grand sur l’original), tricoté en relevant les mailles tout autour des devants et de l’encolure dos, une boutonnière, une chaîne à l’intérieur pour le fermer sur la droite, et c’est tout!

DSCI0075

J’ai donc mesuré et scruté mon ancien gilet, pris des notes et me suis lancée, et je suis contente du résultat. Une chose me semble tout de même inquiétante , c’est qu’il me semble que le blocage a, semble-t-il, rallongé les manches et la largeur?  (ou est-ce peut-être le tout petit essorage en mode « laine »?), cela ne le rend pas importable.

DSCI0083

Je l’aime beaucoup et le porte en continu depuis deux jours, j’ai un tuto au brouillon mais si cela vous intéresse, je suis prête à le mettre ici au propre, j’attends juste qu’on me motive un peu !!!!😉

C’est mon doudou 2013 pour l’automne, tout à moi et j’espère le partager bientôt:

DSCI0084 DSCI0086

♥♥♥

Edit de tout de suite: Je n’ai pas pu résister, je viens de profiter d’un répit à la maison et hop! voici le tuto sur Ravelry, ci-dessous

Pour les non « Ravelrystes »:

ici:

mon gilet Annette

Pour l’homme (bis)

Petite piqûre de rappel:

DSCI0010

Le pull  fût certes terminé assez rapidement mais a-t-il été porté? lui va-t-il????

Pour ma part, je le trouve sensationnel! rien que ça!!…                              …et le pull aussi!😉

DSCI0003

 ♥♥♥        ♥♥♥        ♥♥♥       ♥♥♥       ♥♥♥       ♥♥♥

KAL chaussettes

Bien que je n’aie pas été présente autant que je l’aurais voulu pour ce KAL (Knit A Long pour les novices, c’est à dire un moment de tricot à confectionner à plusieurs tricoteuses en même temps, un régal!!), j’ai été assidue en ce qui concerne sa réalisation.

Le tricot-thé des Annéciennes, ici  a organisé un kal « chaussettes » avec ce modèle:

Kalajoki

Les KALAJOKI de Tiina Seppälä, très jolies en gris….

Mon expérience chaussette a été assez tumultueuse (comme la rivière Kalajoki d’ailleurs😉 , j’ai commencé avec un reste de laine très fine (pas en laine du tout pour le coup :en lin et soie) et j’ai abandonné au premier tiers de la chaussette lorsque j’ai enfin accepté l’idée que le rendu était trop laid (tout détendu, plein de trous).

J’ai changé de laine et j’ai encore utilisé un reste: l’ALLINO (mélange coton /lin couleur Safran), je l’avais utilisé pour mon premier pull perso le Rolland-garros l’année dernière.

La couleur n’est pas terrible pour des chaussettes et je les porterai sûrement en cachette mais l’objectif était de passer le cap de ma première fabrication de chaussettes, motivée en plus par l’avancée de mes copines tricoteuses!!

C’est encore une laine un peu raide pour des chaussettes (pas de nylon donc pas d’élasticité je pense), du coup le rendu n’est toujours pas terrible mais cette fois j’ai persisté jusqu’au bout malgré tout…

DSCI0028

Je les ai faites assez courtes car pas trop de laine, j’aime cette hauteur mais du coup ça baille au niveau de l’ouverture (ou alors j’ai raté une explication, ou alors c’est à cause de la laine…)

J’ai utilisé 4 aiguilles du début à la fin sans problème.

Comme mon échantillon (ou plutôt l’échantillon que j’étais sensée faire) n’est pas le même que le modèle, j’y suis allée « au flan » et ma foi, la chance était avec moi pour la largeur et la longueur…

DSCI0023

Je vais vite aller les montrer à ma voisine de 74 ans qui nous tricote chaque Noël une paire de chaussettes pour nos 3 enfants garnies de Kinder…..♥♥♥

  DSCI0029

le orange et la peau blanche…mhhhh c’est chouette!!

peur de rien,

DSCI0032malgré la couleur, elles sont très confortables,

Dernière info, j’ai utilisé comme Génépi, la méthode des orteils anatomiques pour la pointe des pieds et c’est vraiment bien!! (et on se dit que c’est du sur-mesure, du coup, ça prend toute sa valeur!!)

Les autres copines ont commencé ou bien terminé, on les trouve sur Ravelry dans le groupe Annecy France.

♥♥♥

pour l’homme

Complètement hors saison (quoique, je viens de recevoir le catalogue La Red*, que je n’ai d’ailleurs pas commandé et je n’en veux pas!!!,  il est question dans ce catalogue, de la collection automne/hiver… gloups….)

Néanmoins, mon pull est totalement dans le sujet question tricot.

Je ne fais pas l’affront à mon bien-aimé de le lui faire porter, il fait trop chaud pour cela, il ressemble trop au mannequin du catalogue, on m’aurait demandé des droits d’auteurs, à tous les coups!

Voici le modèle:

DSCI0006

Et le petit modèle:

DSCI0013

(encore un aparté auquel je ne peux résister, cette fois, rejeton n°2 se déguise en pirate et tente de me faire peur, haaaaaaaaa)

Revenons à nos moutons…..

Le modèle est tiré de ce livre, il ne doit plus se vendre….mais je l’ai déjà utilisé plusieurs fois et j’en suis ravie (je rallonge seulement les manches de 6 cm car môsieur a le bras long!)

DSCI0004

La version maison, la voici:

DSCI0012

J’ai utilisé 400g de la laine pastorale marine  de chez Ardelaine (découverte grâce au blogàhistoires), c’est une laine rêche mais « pure », je l’ai mélangée à de l’alpaga  marine de chez Caserita.

Le tout avec des aiguilles 6 et en tricotant en rond au maximum (tout le corps avant les emmanchures  ainsi que les manches en relevant les mailles autour de l’emmanchure après avoir cousu les épaules).

DSCI0003

L’alpaga a l’avantage d’adoucir énormément la laine et de donner un effet de lumière à la laine de base, je suis très contente du résultat, il faudra maintenant briefé monsieur pour le choix du vêtement à porter SOUS le pull! car ce col ne tolèrera aucun faux-pas! pas de chemise!!! edit du 16/10/13: erreur! une chemise bleu ciel à col italien, ça va très bien!!

DSCI0010

♥♥♥

l’abus de lingettes…

J’avais entendu à la radio, il y a quelques mois, parler d’un produit chimique présent dans les lingettes pour bébé pouvant favoriser …. on ne sait quoi…

Je n’utilise jamais de lingettes pour plusieurs raisons (écologiques et économiques) et cela confortait mon choix.

Puis, petit à petit, je me penche un peu plus sur le sujet, et j’essaye de retenir le nom de ce fameux produit finissant par -ol.

Le Phyénoxénathol.

J’enquête (les grands mots tout de suite, en fait je fais une recherche gooogle …) et je tombe sur ce site officiel    qui établit clairement le risque pour les bébés (et pourquoi pas pour tout le monde d’ailleurs?) et cela concerne beaucoup de produits, ni une, ni deux j’inspecte mes produits habituels pour bébé.

Et vlan, l’abus! le lait de toilette qui commence par mix et finit par a, que j’utilise régulièrement en contient, pratiquement tous les produits cosmétiques non bio en contiennent!!!!

Et pourquoi sont-ils encore en vente???

Comme pour le Bisphénol, il faut attendre 4 ou 5 ans avant qu’il soit interdit! en attendant, je suis prête à parier qu’un pourcentage ridicule de mamans sont au courant de ce problème ( qui n’en est qu’un parmi d’autres).

Résultat: Je termine moi-même le MB et décide d’investir dans un liniment oléoalcalin à la pharmacie (je découvre plus tard qu’il existe en grande surface moins cher), pour la crème solaire, idem une bonne Avène 50+ pour toute la famille (sans aucun trucs interdits : ni paraben, ni phyénoxénathol, ni parfum;..) mais chère.

Par hasard, je tombe en ce moment sur plusieurs sites  (clic: j’adore cette recherche goggle, colorée et écolo) qui parlent des lingettes en tissu lavables, à acheter ou à se faire soi-même, j’y pense mais il faut que je me bouge car le dernier rejeton va bientôt être propre (ça servira toujours pour d’autres usages).

ici un super post tout écolo à ce sujet! j’avais investi moi aussi dans des couches lavables (sur ce site mais d’une marque qui ne semble plus exister) et je ne les ai utilisées que pour mon n°2 (elles dorment dans mon placard je vais tenter de les vendre), pourtant c’est très bien fait, mais je n’avais pas de sèche -linge et je n’arrivais pas à « fournir » puis, par facilité, j’ai laissé tomber (honte à moi).

DSCI0001 (1)

allez, indignons-nous!!

♥♥♥

Nuances

Je ne sais pas pourquoi, j’aime les nuanciers… j’adore (pourquoi il me souligne « nuanciers » en rouge le monsieur correcteur du blog??? ça n’existe pas ce mot?).

DSCI0011DSCI0010

Nuancier alpaga de chez caserita, sur mon fridge (et tout à côté: le cadeau de fête des mamounes du lardon n°2… c’est beau… j’aime…. et le moment magique où il l’offre avec sa petite voix: bonne fête maman en me tendant le paquet rouge vif….. haaaaa)

 

Ci-dessous, le lardon n°3, rien à voir avec le thème du jour mais je suis éclectique comme fille et blonde en même temps, donc quand une idéee me passe par la tête je la dis illico, et en langage blog ça donne ça en plein milieu d’un post:

Lardon n°3 il m’a bien amusée  et puis, on est jeudi, c’est son jour!  je ne travaille pas,  pour être avec lui!

C’est mon  lardon, il aime faire du lard (19 d’IMC quand même…), du « lard contemporain corporel« .

*IMC: Indice de Masse Corporel (poids sur taille au carré en cm) jamais vu un enfant aimer autant manger (délectation, silence, propreté sont ses maître-mots à table, mais juste à table….)

DSCI0015

Plus sérieux et utile, le livre de nuances Pantone vraiment beau à avoir et/ou à voir:

DSCI0013

Je l’ai acheté il y a plusieurs mois, que dis-je j’ai littéralement sauté dessus ! (après l’avoir commandé, bah oui, j’habite à la campagne et ma petite librairie adorée, elle n’a pas toujours tout en stock…. pas grave).

C’était après avoir vu ce post chez « plus près d’acapulco », elle explique très bien le contenu de ce livre et son utilité, voici quelques unes des pages qui m’ont déjà inspirées pour des raisons très différentes.

En passant, visitez le blog: « plus près d’acapulco », elle fait des choses tout simplement fantastiques, avec beaucoup de goût et de talent et elle a ouvert sa boutique de laine: ici:  PurPle Laines

dès que mon porte-sioux se regonfle un peu, j’y courrai, pour l’instant je rêve devant ses créations et ses laines…

suite de Pantone:

DSCI0014

Extraits:

DSCI0005 DSCI0006 DSCI0007 DSCI0008   DSCI0012

Ce très beau livre, bien documenté et dont la mise en page est très originale peut être une aide pour s’habiller (choisir quoi mettre avec ce petit haut un peu flashy, ou celui d’une couleur improbable mais qui nous a fait de l’oeil sans que l’on puisse résister…),  ou bien encore pour décorer un intérieur (Môsieur et moi nous en somme servis pour choisir les couleurs du petit appartement qu’il a entièrement fait sur une partie de la maison… il vient de terminer, 5 ans de boulot de dingue…du coup on a choisi les couleur de la page : » rester zen »…) ,

sinon, pour le plaisir des yeux et pour se culturer aussi ce livre est pas mal….par contre ça ne m’aide toujours pas pour faire des photos moins floues!

♥♥♥

4 garçons, 4 bonnets

Comment accommoder ses restes de laine en un rien de temps et avec un modèle beau et facile???? Tout en étant raccord avec la météo d’aujourd’hui, des jours à venir et des mois précédents???

Avec LE bonnet « turn a square » de Jared. Le patron est gratuit ici dans sa version originale avec de magnifiques photos, et ici chez Ravelry dans plusieurs langues.

Vu et revu, tricoté plus d’une fois par le passé et tricoté 4 fois en 4 tailles différentes ces derniers jours.

D’ailleurs, deux soirées suffisent pour un bonnet, ça c’est cool!

DSCI0003 (1)

Comme j’y suis allée en free-style concernant l’échantillon, j’ai essuyé quelques petits déboires sans grandes conséquences sur le résultat final:

-j’ai rattrapé la base un peu trop ample avec un rang de mailles serrées sur le bonnet en haut à gauche pour Monsieur.

-le petit est trop petit mais il ira très bien à un bébé que je connais, oui mes enfants ont de grosses têtes semble-t-il car les tailles sont sensiblement les mêmes pour les trois bonnets les plus grands (et ils vont même au petit dernier, dois-je m’inquiéter, ils ont le melon, ou ils sont justes disproportionnés…? ou bien ce modèle est tout simplement parfait: taille unique et unisexe!!!!)

-le deuxième en haut à droite m’a causé quelques problèmes car j’ai utilisé deux laines avec un numéro différent ( ça c’est du grand n’importe quoi!! mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour tricoter sans dépenser!!) du coup, les diminutions sont un peu ratées (trous trous…)

DSCI0006 (1)

D’ailleurs pour les tailles, ce dont il faut se souvenir c’est surtout qu’il faut 92 mailles aiguilles 4.5, (sauf taille différente ou laine différente du modèle bien sûr),  tricoter bien jusqu’à 12.5cm avant de faire les diminutions tous les quarts.

Pour la construction, je commence avec une aiguille circulaire et j’utilise la technique de la boucle magique   (en vidéo ici)   et en changeant bien à chaque rang l’endroit où je fais la jonction (comme me l’avait préconisé Genepi lors d’un fameux tricot Thé annécien. Au passage, allez voir son magnifique petit bout’ chou habillé d’un magnifique pull!!!! ça rallonge encore la « to do list »….).

Au moment des diminutions, je passe sur des aiguilles doubles pointes et franchement je préfère cette technique plutôt que la boucle magique, en tout cas, c’est plus simple pour passer d’une jonction à l’autre sans faire de trous, mais c’est vrai que c’est plus encombrant…

DSCI0007 (1)

modèle mixte donc, avec un abonnement de chez « flou » encore une fois : ;(

bonnet turn square

Les hommes de la maison ont la tête et les oreilles au chaud pour l’hiver, heu le printemps, heu…. je sais plus…

à vous!!

♣♣♣

on l’appelle « Juanita Tatin Banana » ♪♪♫

DSCI0013ça ne paye pas de mine, je l’accorde… mais c’est…..

Fastoche et bon!

C’est une tarte Tatin à la banane tirée du livre de Jamie Oliver, ci-dessous:

Pour la pâte, je me sers de ma recette perso expliquée ici:

donc: La pâte de mamie de ch’nord:

  1. mettre 250g à 300 g de farine blanche type 45 ou autre (complète, de chataîgne…),dans une jatte,
  2.  ajouter une bonne pincée de sel
  3. ajouter environ 100 g de sucre blond bio (je supprime uniquement cet ingrédient quand je fais une pâte pour préparation salée)
  4. faire ramollir 130g de beurre (non fondu), le déposer dans la jatte, commencer à mélanger un peu avec une cuillère en bois.
  5. ajouter une « lichette » de kirsch…
  6. mélanger à la cuillère puis utiliser tout de suite les grands moyens :pétrir à la main, essayer d’utiliser au maximum la paume:

7. si nécessaire, ajouter de l’eau à température ambiante (un peu à la fois) pour obtenir la texture de la photo.

8. laisser reposer.

Dans le plat qui servira à cuire la tarte, faire le caramel directement sur le feu :

-faire fondre 60 g de beurre puis ajouter 100g de sucre, faire fondre le tout en mélangeant.

-pendant ce temps, couper 4 ou 5  bananes dans le sens de la longueur, les disposer sur le caramel après avoir éteint le feu.

-saupoudrer de pincées de cannelle et d’un zeste d’orange (ou citron).

Reprendre la pâte, l’étaler sur un plan de travail, l’enrouler sur le rouleau et la déposer sur les bananes.

Bien foncer les bords en essayant de refermer tout le tour.

Faire cuire 30- 35 mn à environ 200°c (comme une tarte).

Lorsque la tarte est cuite, la retourner sur le plat de service, ce n’est pas le moment le plus facile.

 bonne dégustation, avec une petite boule de glace ou de chantilly….

♥♥♥

Gay-Chat!!!

Pour utiliser des restes de pelotes et s’amuser en crochetant, ce modèle est vraiment idéal.

Le modèle gratuit et en français se trouve ici:

DSCI0001

« Gay-chat », c’est moi.

Je ne l’ai pas réussi parfaitement car on voit trop mes fils coupés et on voit même la mousse qui m’a servi à bourrer, de plus, la tête ne tient pas toute seule. Comme quoi, on ne peut pas s’improviser « pro » du crochet comme ça! il faut de l’entraînement et c’est très bien comme ça!

DSCI0002

« Gay-chat » est très apprécié des petits de la maison et il se repose des multiples sauts périlleux qu’on lui a infligés, des câlins trèèèès serrés serrés, sans parler des écartèlements divers et variés….!

DSCI0003

NON, NON, laissez-moi, cessez les photos!!!!

DSCI0007

Bon, j’arrête la personnification de la mascotte, j’ai l’impression de régresser au fond de l’ abîme de  la bêtise tout à coup.

Pourquoi du rose??? toujours du rose???? parce que je suis entourée du genre masculin et que j’ai BESOIN de trucs de fille!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

J’ai utilisé un mélange d’alpaga et de laine de Ladroguerie, et pour les bouts de pattes et le fond du ventre qu’il fallait alourdir (comme cela est préconisé explicitement en japonais ici), j’ai mis des boules en bois que j’avais récupérées, il y a très longtemps sur le truc pas beau assorti à la moumoute sur le volant, le plaid en perles que les gens (non, pas moi, je vous l’assure!) mettaient sur leur siège auto dans les années 70′. C’est très pratique aussi pour crocheter des boules, ces petites perles.

♥♥♥

En Pan’

Je suis en panne.

De tonus, mais, mais mais, j’ai encore la « niaque » pour concocter les petits goûters sucrés pour les loulous, et parmi les plus appréciés, j’ai nommé:

Le Pancake!

dans son plus simple appareil…

DSCI0003

version « montagnarde », c’est à dire, la mienne de version.

un mélange d’à peu près 4 recettes testées , modifiées, re-testées pendant environ 2 ans!

preuve avec mes petites notes pas nettes :

DSCI0001 (1)

je vous donne donc avec grand plaisir ma recette adorée de pan-cakes:

DSCI0001

Pour 15 à 18 pan-cakes:

  1. Dans une première jatte (qui sera la plus grande):  battre deux jaunes d’œufs et environ 80 g de beurre fondu, ajouter 30cl de lait (j’utilise du lait d’amande, miam!).
  2. dans une autre jatte, monter les blancs en neige (avec la petite pincée de sel obligatoire).
  3. Ajouter au 1er mélange, quelques gouttes d’essence de fleur d’oranger+ 8 grosses cuillerées à soupe de farine+ 1 paquet de levure chimique. !Mélanger de manière vigoureuse mais pas trop longtemps!.
  4. Ajouter délicatement les blancs en neige, en soulevant la pâte pour la mélanger progressivement.
  5. pour la cuisson : utiliser une petite louche, déposer en deux ou trois tas le contenu de la louche sur une poêle à crêpe moyennement chaude (moins que pour les crêpes), attendre que de petites bulles se forment (exactement comme sur la toute 1ère photo), c’est le signal pour les retourner, laisser cuire 1 mn environ.

Dé-gus-ter avec ce qu’il vous plaira par-dessus!!!

DSCI0010

♥♥♥

Trilogie

En ce moment, je dévore cette trilogie, donc trois photos:

DSCI0001 (1)

J’avais acheté le premier tome, il y a bien deux ans (vu l’état du livre, on voit qu’il m’a suivi un moment) et je n’ai jamais réussi à aller plus loin qu’une centaine de pages. Certes, j’étais peu disposée à la concentration puis-qu’ayant tout juste accouchée, mes neurones demandaient un répit. Mais tout de même, j’ai eu du mal à m’accrocher aux personnages au départ.

Puis je m’y suis remise dernièrement et je n’en décolle pratiquement plus.

DSCI0003 (3)

Comme dans beaucoup de livres qui me touchent, je retrouve sûrement des aspects de ma vie. Je suis impressionnée par la façon dont l’auteur réussit à décrire, par leurs comportements, les caractères des personnages principaux.

Ce qui m’interpelle à ce sujet, et c’est une question qui me taraude très souvent, c’est le clivage éternel entre deux façons de voir le monde selon qui l’on est :

soit on essaye d’être entier et de vivre sa vie avec les autres et en les aimant du mieux que l’on peut pour être heureux avec ce (et ceux) que l’on a, tout en n’ayant pas peur de regarder sa conscience en face chaque matin;

soit on cherche à être heureux en étant avide d’argent et de choses pour briller aux yeux d’autrui ou juste pour être sûr d’avoir tout ce que l’on veut tout le temps, peut-être même en réussissant à se regarder en face dans la glace chaque matin, (mais peut-être pas vraiment droit dans les yeux).

Dans les deux cas, rien n’est immuable, tout peut évoluer, mais dans les grandes lignes, on reste toujours le même.

C’est une idée que Catherine Pancol, à travers ses personnages touche en plein cœur et développe subtilement en faisant évoluer la conscience de chacun d’entre eux. J’en suis exactement à la moitié, je m’attends encore à des surprises!

DSCI0005 (1)

En prolongeant ce raisonnement de manière dichotomique, j’en arrive au clivage politique gauche -droite. Et là, je deviens carrément binaire voire inintéressante.

J’écoute en bande-son ROVER. (je n’adhère pas autant qu’Asaf Avidan mais ça le fait quand même).

J’ai une question:

Aimez-vous lire tout en écoutant de la musique bien choisie? (même une réponse binaire du type Oui ou Non me va😉 ), mais j’aimerais quand même connaître votre avis….

Edit totally out of subject: 33″57 l’homme enfin qualifié pour les championnats de France, ♥♥♥

Poussins

Au pays des Amigurumi, les débutantes seront ravies de créer ces petits poussins ou Piou-Piou

(tuto traduit par CéLINE’s Factory) que je réécris en fin de post avec mes petites précisions de débutante.

DSCI0008 (1)

Les miens n’ont pas d’yeux, ils sont perdus au pays des amigurimimimumi, un peu comme leur maîtresse…

Mais c’est un bonheur de crocheter ces petits animaux,si cela vous dit, il vous faut:

un crochet et de la laine correspondant au numéro du crochet (moi j’ai pris du 3.5 pour les plus foncés et du 4 pour le rose pâle)

quelque chose pour  remtrerbourrer (j’ai pris avantageusement de touts petits restes de rhum laine, bien contente de leur trouver une utilité!)

-un peu de feutrine couleur citron vert orange (ou tissu)

-de la colle sucre

-éventuellement des yeux noirs à coudre (petites perles) si vous voulez retrouver votre chemin en rentrant….(surtout si vous passez par les petites routes…)

 DSCI0006

pour l’instant ils sont encore un peu… flous,

mais après une bonne aspirine nuit, les voilà tous requinqués:

DSCI0011

Maman poussin, papa poussin  et leurs trois petits poussins (trucs improbable au possible!) sont en fait tout mignons, tout innocents, tout raisonnables et ils attendront sagement le passage des cloches demain sur la terrasse….

TUTO d’un Piou-Piou

réalisable avec n’importe quelle laine et à l’envi!

Le corps:

Faire un « magic -ring » en suivant ce super tuto vidéo: boucle magique .

placer un marqueur (bout de laine) pour marquer le début du rang.

rg1: Crocheter 6 mailles serrées dans ce cercle et serrer.

rg2: crocheter 2 mailles serrées (ms) dans chacune des 6 ms du rg 1 , on a 12 ms.

rg3: *crocheter 1ms dans la première maille puis 2ms dans la deuxième*, répéter de *à* jusqu’à la fin du rang, on a 18m.

rg4: *crocheter 1ms dans une maille, 2 fois, puis 2 ms dans la troisième maille*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang, on a 24 m.

rg5: crocheter 1 rang de ms (24 mailles)

rg6: *crocheter 1 ms dans une maille, 3 fois, puis 2ms dans la 4ème*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang (on a 30 mailles).

rg7 à 16: crocheter 10 rangs de ms.

rg 17: *crocheter 1 ms dans une maille, 3 fois, puis 2ms ensemble pour diminuer (2ème façon du tuto vidéo)*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang, on a 24m.

rg18: *crocheter 1ms dans une maille, 2 fois, puis 2 msensemble*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang, on a 18m.

rg19: *crocheter 1ms dans la première maille puis 2ms ensemble*, répéter de *à* jusqu’à la fin du rang, on a 12m

rembourrer le Piou-Piou)

rg20: 2ms ensemble sur tout le rang, on a 6mailles.

fermer.

Aile (2x):

Faire un cercle magique,

Rg1: faire 6ms dans le cercle et le resserrer.

rg2: crocheter 2 mailles serrées (ms) dans chacune des 6 ms du rg 1 , on a 12 ms.

rg3: *crocheter 1ms dans une maille, 3 fois, puis 2 ms dans 4ème maille*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang, on a 15 ms

rg4 à 6: faire 3 rgs de ms

aplatir et coudre les deux ailes symétriquement sur le poussin.

Queue:

Faire un cercle magique,

Rg1: faire 6ms dans le cercle et le resserrer.

rg2: crocheter 2 mailles serrées (ms) dans chacune des 6 ms du rg 1 , on a 12 ms.

rg3: crocheter 2 mailles serrées (ms) dans chacune des 12 ms du rg 2 , on a 24ms

aplatir comme pour les ailes et coudre à l’arrière du Piou-Piou.

Découper un bec en feutrine et le coller sur la même ligne que les ailes juste un rang au-dessus.

(si vous faites plusieurs piou-piou, découper les mêmes triangles ce sera plus joli que les miens, tous différents!)

allez, m’en voulez pas pour mon humour à deux francs, six sous!

♥♥♥