l’abus de lingettes…

J’avais entendu à la radio, il y a quelques mois, parler d’un produit chimique présent dans les lingettes pour bébé pouvant favoriser …. on ne sait quoi…

Je n’utilise jamais de lingettes pour plusieurs raisons (écologiques et économiques) et cela confortait mon choix.

Puis, petit à petit, je me penche un peu plus sur le sujet, et j’essaye de retenir le nom de ce fameux produit finissant par -ol.

Le Phyénoxénathol.

J’enquête (les grands mots tout de suite, en fait je fais une recherche gooogle …) et je tombe sur ce site officiel    qui établit clairement le risque pour les bébés (et pourquoi pas pour tout le monde d’ailleurs?) et cela concerne beaucoup de produits, ni une, ni deux j’inspecte mes produits habituels pour bébé.

Et vlan, l’abus! le lait de toilette qui commence par mix et finit par a, que j’utilise régulièrement en contient, pratiquement tous les produits cosmétiques non bio en contiennent!!!!

Et pourquoi sont-ils encore en vente???

Comme pour le Bisphénol, il faut attendre 4 ou 5 ans avant qu’il soit interdit! en attendant, je suis prête à parier qu’un pourcentage ridicule de mamans sont au courant de ce problème ( qui n’en est qu’un parmi d’autres).

Résultat: Je termine moi-même le MB et décide d’investir dans un liniment oléoalcalin à la pharmacie (je découvre plus tard qu’il existe en grande surface moins cher), pour la crème solaire, idem une bonne Avène 50+ pour toute la famille (sans aucun trucs interdits : ni paraben, ni phyénoxénathol, ni parfum;..) mais chère.

Par hasard, je tombe en ce moment sur plusieurs sites  (clic: j’adore cette recherche goggle, colorée et écolo) qui parlent des lingettes en tissu lavables, à acheter ou à se faire soi-même, j’y pense mais il faut que je me bouge car le dernier rejeton va bientôt être propre (ça servira toujours pour d’autres usages).

ici un super post tout écolo à ce sujet! j’avais investi moi aussi dans des couches lavables (sur ce site mais d’une marque qui ne semble plus exister) et je ne les ai utilisées que pour mon n°2 (elles dorment dans mon placard je vais tenter de les vendre), pourtant c’est très bien fait, mais je n’avais pas de sèche -linge et je n’arrivais pas à « fournir » puis, par facilité, j’ai laissé tomber (honte à moi).

DSCI0001 (1)

allez, indignons-nous!!

♥♥♥

Publicités

6 commentaires

  1. Tu as raison c’est scandaleux … Je fais très attention à tout ça (liniment, couches bio, scrutage d’étiquette, …) et le pire est que certains professionnels n’en ont rien à faire. Un médecin m’avait prescrit une crème pour elias pleine de paraben, phenoxyethanol et j’en passe; une pharmacienne m’a fait la morale quand j’ai refusé une crème qu’elle me recommandait après avoir vu qu’il y avait du phenoxyethanol dedans … À croire qu’eux même ne sont pas au courant, ou s’en fichent …
    Bonne journée avec ton Loulou !

  2. Tu as raison d’en parler… J’ai de la chance, mon aînée est née dans une maternité très spéciale (la seule maternité militaire de France (!), ma sage-femme avait fait pendant des années des accouchements en Afrique, tu imagines le recul par rapport aux habitudes de consommation d’ici…) et on m’a appris à laver les fesses de mon bébé à l’eau. Ma mère était scandalisée (« tu utilises de l’eau NORMALE ???? ») mais au final, je ne regrette pas cette habitude !
    On a utilisé le liniment pour mon petit bonhomme, qui avait la peau très fragile, ça marchait bien. Et des lingettes lavables tout le temps (ou des carrés coton). J’essaie d’aller au plus simple… mais le moins qu’on puisse dire est qu’on ne nous y pousse pas plus que ça…
    Un autre souvenir de ma maternité spéciale : pendant la journée de visite de la maternité, nous avions une présentation du pédiatre, une de la sage-femme… et le pédiatre nous a dit « méfiez-vous du marketing, on essaiera de vous vendre plein de choses comme indispensables alors qu’elles sont inutiles, voire néfastes ». Avec des explications simples, concrètes… Pourquoi il y a pas ça dans toutes les maternités ?

    1. merci 1000 fois pour ton commentaire, j’ai la larme à l’oeil en le lisant, je suis désabusée, la seule chose à faire je pense est d’éduquer nos enfants à la critique utile, ne pas se laisser guider par le marketing, savoir le décrypter et en faire son affaire selon ses besoins…
      merci encore Annette.

  3. Bravo pour ton billet!! Moi qui suis en plein dedans (on peut pas faire mieux, hé hé hé!), je n’utilise que des lingettes en tissu, de l’eau et des couches lavables la journée. Et ben franchement, je suis ravie, pas besoin d’acheter des tas de produits superflus, mauvais pour la santé et pour l’environnement! Ce sont les sage-femmes libérales et le personnel de la maternité qui nous ont conseillé de nettoyer les fesses à l’eau.

    1. C’est bien que tu sois sensibilisée, il me semble que tu l’étais même pour toi avant l’arrivée de ton bébé, mais je crois que peu de gens le sont, de plus, on essaye toujours de faire au mieux et on se rend compte que même comme ça, on se fait encore « avoir » par la société du profit à gogo et qu’on met quand même notre santé en péril, c’est frustrant, il faut prendre du recul pour ne pas culpabiliser, les mamans parfaites, ça n’existe pas?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s