tricot Zen

TUTO pull LAREUNION

dsc_0706

Hello, comme promis voici un tuto rapido de mon pull LARéunion.

Si vous avez besoin de plus d’infos, n’hésitez pas.

Si vous voulez que je vous tricote un pull semblable ou autre, contactez-moi.

TUTO pull loose, dos ajouré, taille unique.

Matériel:

7 pelotes de alpaca silk brushed chez DROPS, couleur rouge. C’est une laine initialement prévue pour être tricotée avec des aig 5.

2 anneaux marqueurs

aiguilles circulaires 9 mm

Sortir les deux extrémités du fil sur une pelote (un à l’extérieur de la pelote et un au milieu dans le nid plein de nœuds qui peut nous prendre la tête, grrr) afin de tricoter avec deux fils en même temps en utilisant une seule pelote.

Rappels:* le jeté= tourner le fil autour de l’aiguille droite

*le surjet double: glisser une maille sans la tricoter, tricoter deux mailles suivantes ensemble, reprendre la maille glisser et la passer au-dessus des deux mailles tricotées ensemble.

Montage:

Monter 148 mailles et fermer le rond en faisant attention de ne pas vriller le rang.

Tricoter 5 rangs en côtes 1/1, placer deux anneaux marqueurs après la 74ème maille puis après la 148ème pour limiter les dos et devants.

Au rang suivant augmenter d’une maille de chaque côté de chaque anneau marqueur (152 mailles).

Tricoter maintenant en jersey endroit pendant 35 cm (ou plus si vous voulez un pull plus long).

Maintenant on sépare le travail, c’est à dire qu’on tricote séparément les dos et devants et on tricote en allers -retours et non plus en circulaire.

DOS: Tricoter droit, sur deux rangs puis commencer le POINT CONFETTI au centre du dos en élargissant la place du point de chaque côté du motif à chaque rang endroit comme ceci:

rg 1 (endroit): tricoter à l’endroit jusqu’à la 36ème maille, puis *faire 1 jeté, 1 m. endroit, 1 jeté, 1 surjet double* , finir le rang à l’endroit.

rg 2 et tous les rgs pairs: tout tricoter à l’envers (bien tricoter aussi le jeté).

rg3: tricoter jusqu’à la 32ème maille (4 mailles avant le motif du rg 1) puis faire: « 1 surjet double, 1 jeté, 1 m. endroit, 1 jeté » trois fois pour aller jusqu’à 4 mailles APRES le motif du rang 1, finir le rang à l’endroit.

rg 4: tout à l’envers.

rg 5: tricoter jusqu’à la  28ème maille (32ème -4), puis comme pour le rang 1  tricoter ce qu’il y a entre les *…* 5 fois pour dépasser de 4 mailles le motif du rang 3, finir le rang tout à l’endroit.

rg 6: envers

rg 7: tricoter jusqu’à la 24ème maille (28-4) et tricoter cette fois ce qu’il y a entre les « … » du rang 3, 7 fois puis finir le rang à l’endroit.

Alterner ainsi les motifs entre les *…* et les « … » tout en commençant à chaque fois 4 mailles avant et 4 mailles après  et tous les 4 rangs car ces motifs sont alternés avec un rang envers.

à 17 cm de hauteur faire l’encolure: sur un rang endroit, rabattre les 20 mailles centrales du rang, terminer le rang comme prévu. Faire un rang (un demi rang en fait puisqu’on tricote une épaule à la fois) retour, puis rabattre les  28 mailles restantes au rang suivant.

Couper le fil en laissant environ 30 cm qui serviront pour la couture.

Reprendre les mailles de l’autre épaule et faire la même chose.

DEVANT:

Reprendre le rang mis en attente, tricoter droit sur 10 rangs puis rabattre la maille centrale (la 38 ème ou la 39ème…). De ce fait, on continue un côté de l’encolure à la fois:

Diminuer d’une maille du côté encolure un rang sur deux ( pour cela tricoter une maille quand on repart vers les bords extérieurs puis tricoter deux mailles ensemble), faire ceci 10 fois (- 10 mailles). Rabattre les mailles restantes pour l’épaule.

Faire la même chose pour l’autre côté de l’encolure.

Coudre les épaules ensemble selon la méthode du grafting (il existe plein de liens vidéos).

MANCHES:

Relever 53 mailles tout autour de l’emmanchure, pour cela je procède comme suit:

je commence sous le bras en relevant les mailles depuis l’intérieur du tricot, on a l’intérieur vers soi et on relève les mailles en se déplaçant autour de l’emmanchure vers la droite, fermer le rond en plaçant un anneau marqueur pour marquer la fin du rang sous le bras .

Les premiers rangs sont un peu « tendus » mais ensuite cela va mieux, si cela est trop difficile on peut utiliser la technique du magic loop (plein de vidéos).

Ensuite on repars dans avec le tricot dont l’extérieur est devant soi pour fermer le rang.Tricoter droit pendant 54 rangs (soit environ 35 cm, ou plus selon la longueur souhaitée). Puis au rang suivant, réduire d’une maille de chaque côté de l’anneau marqueur. faire 4 rangs en côtes 1/1. Rabattre au 5ème rang.

FINISH! JE VOUS SOUHAITE DU BONHEUR à TRICOTER!!!!!!

NB: Si vous utilisez ce tuto et publiez votre réalisation merci de citer votre source (ce blog avec son nom), ce tuto est ma propriété. Il n’est pas autorisé de le vendre, ni de vendre le produit de sa réalisation. Pour toutes demandes merci de me contacter.

Pensez à me montrer vos réas!

Cécile

♥♥♥

 

 

Publicités

Pull LAREUNION

Pull sorti de ma petite tête grâce au neurone caché au fond à gauche.

Réalisé sur l’île de La Réunion, porté à la montagne avec des poses improbables…

On remarquera mes anneaux marqueurs de compet’

C’est un pull hyper comfy, loose, dos ajouré et manches ballons.

 Il faut 7 pelotes de Kidsilk brushed , Drops. Pour les aiguilles, il faut des circulaires n°9….

pull-reunion-1

01-2016-12

dsc_0485

dsc_0466dsc_0705

dsc_0715dsc_0716dsc_0717pull-reunion-2

♥♥♥

Manteau Folk

En voilà un manteau qui a une folkitude à tomber, loose à souhait. C’est tout ce qui me plaît et que je n’assume pas tellement au jour le jour….

Ce gros projet n’était pas insurmontable finalement, il monte assez vite avec de grosses aiguilles.

Le patron est tiré du Burda spécial mailles et tricot A/H 2014.

La laine Lana mille II est super à tricoter, ronde, souple et lavable en machine.

 

dsc_1660

dsc_1653

dsc_1657dsc_0940

dsc_0898

dsc_1668

dsc_1674

 

Châle Hélios

dsc_0668

Le fameux, le superbe châle créé par LETIPANDA , tricoté avec un fil splendide de LilyNeige: le Gradient Yarn (couleur « éléphant »)….,mélange d’ alpaga et soie mmmmhhhh.

Une tuerie de douceur, de plaisir à tricoter et à porter! Franchement le fil n’est pas donné mais c’est une sorte de petit « extra » que je me suis offert et je ne regrette pas, j’ai l’impression de porter une plume délicate autour du cou.

♥♥

Big gilet long et loose

Ce gilet a une bonne tenue , il est épais et chaud. Sa forme loose lui donne un look décontracté mais plutôt chic grâce au fil de mohair et soie qui donne un aspect duveteux et chiné.

Pour ce projet, j’ai associé un fil brut en pure laine de chez Ardelaine et un fil luxueux et doux de chez Drops.

J’ai nommé:

Chez Ardelaine:  Agneline  , 2 écheveaux (soit 200g , 550m) en couleur Granit et 4 écheveaux en couleur noir .

et  chez DROPS : Kid silk  , 6 pelotes en gris (soit 1000m) couleur n°10.

01-2016-5

Pour la construction de ce gilet, elle se fait avec des aiguilles circulaires n°5. J’ai essayé de réduire au maximum les coutures, même pour les poches.

La petite originalité réside dans le discret motif du dos: la Tour Eiffel en Peace and Love, un hommage au massacre de novembre 2015 à Paris.

C’est tout de même un gros pépère qui tient bien chaud quand on le tricote!

01-2016-1

Ce gilet a logiquement été baptisé : « PARISANDLOVE« 

Les étapes de construction en images:

1 le corps sans les manches, l’ajout du grand col, le montage des poches directement sur le gilet et le projet terminé.

Si le tuto intéresse quelqu’un, je me ferai un plaisir de le rédiger au propre.

Grosses bises les tricoteuses, tricoteurs,  un peu tricopathes!

♥♥♥

 

le gros pull enfant, tuto facile inside

Profiter des soldes Phildar, acquérir deux grosses pelotes de PHIL’BALTAZAR gris, bien épais, bien doux puisqu’il contient de l’alpaga et se lancer….

 

2016 (3)

2016 (4)

étiquette (chez fibres et créations) pour la finition maison:

2016 (5)clic pour le PDF en ligne

 

TUTO RAPIDO avec liens vidéos pour relever les mailles et pour rabattre avec trois aiguilles…

Pull 8 ans, aiguilles circulaires 8mm

échantillon: 9mx14rgs, 2pelotes de PHil Baltazar soit 350 mètres.

Largeur du pull: 40 cm

hauteur sous emmanchures : 32 cm

hauteur de l’emmanchure: 19 cm

hauteur totale : 51 cm

Monter 80 mailles, placer deux anneaux marqueurs à 40m pour séparer les dos et devant.

tricoter en côtes 1/1 sur 3 rgs.

tricoter en jersey endroit sur 32cm, puis augmenter de 1 maille de chaque côté des marqueurs.

Puis travailler dos et devant séparément.

DEVANT: commencer le raglan tous les 4 rgs: rabattre 1x2m de chaque côté du rang 1, puis 3x1m de chaque côté des rangs  5, 9 et 13.

commencer l‘encolure à 12 cm de hauteur après avoir séparé les dos et devant: tricoter 10 mailles, rabattre 10 mailles, tricoter 10 m.

puis sur un côté à la fois: rabattre côté encolure donc: 4x1m tous les 2 rgs.

garder les 6 mailles d‘épaule en attente.

DOS: faire le raglan comme pour le devant. puis:

tricoter 4 rangs droits, puis rabattres 18 mailles centrales (tricoter 6 m, rabattre 15, tricoter 6), faire encore 2 rangs.

Rassembler, les épaules des dos et devant avec une 3ème aiguille (technique de rabattage à trois aiguilles vidéo ici): sur l’envers car le fil est épais (retourner l’ouvrage avant de rabattre).

MANCHES: relever (clic ici pour la vidéo) sur une épaule, 18 mailles sur la partie haute de l’emmanchure:

faire 1 rg en jersey envers et relevers 4 mailles à la fin du rang en sautant à peu près une maille sur la partie de l’ouvrage où l’on relève les mailles, continuer ainsi à chaque rang.

Quand le rond est fermé mettre un marqueur et tricoter en rond, on a 40 mailles.

tricoter 2 rangs puis faire une diminution 1’une maille de part et d’autres du marqueur.

faire pareil 8 rangs plus loin, on a 30 m.

à 36 cm de hauteur totale depuis l’épaule faire 4 rgs de côtes 1/1.

Faire l’autre manche de manière identique.

ENCOLURE:

relever environ 50 mailles sur le col , fermer le rond et faire 3 rangs de côtes 1/1, rabattre.

♥♥♥

 

green écharpe

Une écharpe toute simple , tricotée en deux soirées, avec un fil tricoté en double, aiguilles 6. Cette fois pour le poulbot numéro 3.

2016 (2)

étiquette « Maille name is » de chez fibres et créations.

2016 (29)Soirée 1

2016 (1)Soirée 2

j’ai commencé par  quelques rangs de point mousse, puis, tout en jersey endroit, et à 40 cm de hauteur, j’ai fait un passant (j’ai rabattu qqles mailles que j’ai remontées sur l’aiguille au rang suivant). Comme ça l’écharpe du loulou est facile à mettre et surtout à garder.

Je sais, c’est vert….

Que voulez-vous, on ne se refait pas, j’avais déjà osé avec ce gilet vert….et j’ai utilisé les restes de fil pour l’écharpe, j’ai horreur des restes, alors je cherche toujours à les utiliser d’une manière ou d’une autre!

♥♥♥

2 pulls « Odette » pour maman et soeurette

Tout d’abord : « bonne année créative à toutes et tous! »

Pour noël, je me suis transformée en Mère Noël, j’ai tricoté deux modèles de « unepouleàpetitspas »: le Odette Jolie (gratuit ici) et le Asymetricodette (ici puis il faut acheter le tuto sur son site de vente).

Les mélanges de laine sont les mêmes pour les deux pulls, c’est vraiment un régal de moelleux et de douceur): de l’alpaga et du kidsilk (mohair et soie) le tout en aiguille n°5, clic ici pour la couleur chameau du pull Asymetricodette.

Si vous vous lancez dans ces pulls, sachez que ce sont des pulls plutôt larges et que, pour moi en tout cas, les manches sont trop courtes d’au moins 5 cm et je rallongerai le buste de 2-3 cm la prochaine fois. Pour le Odette Jolie, je conseille aussi et surtout (car j’ai failli hurler) d’élargir l’encolure (c’était un des 1ers tutos de La Poule), ce qui n’est pas du tout le cas pour l’asymétric odette, aucun problème pour celui-ci.

voici donc l‘AsymetricOdette, j’ai acheté le tuto de ce pull initialement pour comprendre cette histoire de torsades qui partent sur le côté en diagonale, et voilà, maintenant j’ai compris. Cependant, j’ai adoré tricoté ce pull pour tous ces jolis points.

DSC_1681 - Copie

 

Avant le montage des différentes pièces (dos+devant+manches):

Comme pour les précédents tricots, j’ai cousu une étiquette venant de chez « fibres et créations », j’aime beaucoup ces étiquettes, mais celles marquées MNI (Maille Name IS) ne m’inspirent pas, dommage. clic

DSC_1726

Pour le OdetteJolie, Je l’avais déjà tricoté ici  , j’étais restée sur un échec car je n’avais pas assez de laine, j’avais bidouillé mais le résultat n’était pas mal, comble de malheur, quelques temps après, j’ai feutré le pull… et je suis une fille obstinée (trop).

Donc  voici les devant et dos du Odette Jolie: pour améliorer encore le modèle, je pense qu’il faudrait (comme pour l’asymetric odette) commencer le bas du pull avec deux mailles de moins pour les côtes et augmenter de 2 mailles sur le 1er rang de point mousse, ainsi le bas du pull serait moins lâche.

Je trouve vraiment ce modèle magnifique, le montage est original :on tricote les parties ajourées et les torsades séparément puischaque côtés et manches d’un seul morceaux à plat que l’on replie en deux, puis on coud tous les morceaux ensemble, il faut ensuite relever des mailles pour l’encolure.

   DSC_1551 - Copie  DSC_1691 - Copie  DSC_1683 - Copie

 

 

 

 

♪♪♪

points tricot

Au gré de vagabondages sur internet, à la recherche d’explications pour un point que je voulais essayer pour tenter de créer un pull, je ne trouvais pas mon bonheur dans le fameux « 300 points de tricots » et je suis tombée sur ce livre (qui, oh surprise, est maintenant chez moi…):

DSC_1540[1]

Il est en plusieurs volumes, je pense que je me procurerai les autres un peu plus tard, notamment celui sur les points irlandais, si je le trouve. Car j’ai déjà eu du mal à trouver, celui -ci, à un prix correct. Il vient d’amazon.ca (merci à mon expéditeur !!!)

Je pense que les tricoteuses anglophones connaissent toutes cet ouvrage…. pour ma part, c’est une découverte.

Les explications sont en anglais mais tout est limpide,les abréviations sont expliquées au début ( yon, du yfrn, du knit, du purl, p2tog, n’ont plus trop de secrets pour mois et ce n’est pas si difficile en fait).

C’est une mine de 96 pages, avec des illustrations en couleur, datant de 1987 certes, mais en couleur tout de même:

Quelques extraits:

les torsades, j’adore celle du haut à gauche, en écru:

DSC_1542[1]Et ici, la mauve en bas à gauche, elle m’appelle, je l’entends!!!

DSC_1541[1]

Etoiles et flocons, c’est de saison:

DSC_1543[1]

J’ai finalement jeté mon dévolu sur ce point pour commencer un Trendy châle avec cette superbe « Cockleshells » au centre, j’ai un plaisir fou à faire ce point, sur 12 rangs avec un fond au point mousse. La coquille est donc visible de la même manière sur l’endroit et l’envers.

DSC_1549[1]

 ♣♣♣

 

« Mes mitaines Suzette »

Après « le gilet Annette », la laine de Ardelaine me faisant de l’oeil, le froid poitant le bout de son nez, j’ai voulu tricoter des mitaines rappelant les motifs classiques que l’on voit sur des gants de cuir.

DSC_0204

Je pensais que ce serait plutôt simple à inventer, mais pour préparer un tuto digne de ce nom, j’ai dû m’y reprendre plusieurs fois car mine de rien la mitaine gauche et la droite, ce n’était pas simplement une inversion… merci le point de chevron…Sinon, rien de difficile pour les tricoter, point endroit, point envers, augmentation, diminution et c’est tout.

DSC_0203

J’aime beaucoup cette laine, elle est brute, pure, elle gratte, elle sent bon….

DSC_0208

Je suis presque parée pour l’hiver, je me lance dans le bonnet assortis.

Pour le tuto, rendez-vous sur Ravelry:

Les mollets au chaud-(tuto+tuto blocage)

J’ai tricoté des guêtres. Je n’aime pas tellement ce mot.

J’ai tricoté des chauffe-mollets. Na.

DSC_0138

Petit projet tricot utile si vous avez des restes de laines et si vous débutez en tricot.

On peut les tricoter avec n’importe quelle sorte de laine, de la couleur que vous souhaitez, selon son humeur.

On peut trouver de nombreux usages à ces gu…, chauffe mollets : dans des bottines avec une jupe, pour le cours de yoga, cachés dans des grandes bottes, ou  à la maison pour le confort….,

Pour le matériel: des aiguilles droites ou circulaires, tout est possible, une aiguille à laine ou à canevas pour la couture finale.

J’ai essayé de les tricoter avec des aiguilles circulaires, en fermant le rond, mais je ne suis décidément pas convaincue de la rapidité de cette méthode  et de la régularité du point.

J’ai donc recommencé avec des aiguilles circulaires, sans fermer le rond et , en tout cas, pour les guêtres, cela allait bien mieux.

TUTO:

Monter le nombre de mailles nécessaires pour faire la circonférence de votre mollet dans sa partie la plus forte sans serrer.

Il faut s’aider de l’échantillon indiqué sur la pelote de laine.

Tricoter au point de riz: une maille endroit une maille envers sur le premier rang, et l’inverse sur le rang suivant.

Tricoter ainsi pendant 37 cm (ou bien la hauteur voulue).

Continuer sur 4 rangs en faisant deux diminutions tous les deux rangs et de chaque côté (une maille de chaque côté, deux fois, tous les deux rangs).

Continuer en côtes deux deux pendant 10 cm.

Rabattre souplement.

Coudre les bords à l’aide d’une aiguille à laine pour obtenir un tube, il existe plusieurs méthodes pour joindre deux morceaux de tricot, cliquez  ici pour une mine d’info (la méthode que l’ai utilisée est l’avant dernière explication.

Recommencer une fois ce tuto si vous avez deux mollets.

Effectuer un blocage pour un rendu plus net (voir les explications plus bas).

DSC_0142Relevées (ça c’est juste pour traîner à la maison, hein je vous rassure…)

Baissées, pour l’instant c’est également juste pour traîner à la maison, mais je vais les tester bientôt en public…

DSC_0140

Petit rappel concernant le blocage de n’importe quel tricot:

J’ai déjà fait un post à ce sujet, ici j’ai utilisé la technique du blocage sans fer à vapeur : je mouille le tricot, j’essore très délicatement, je fixe à l’aide d’épingles, à la taille voulue sur un matelas ou un carton.

On attend que ça sèche et voilà.

Une petite photo avec et sans blocage pour vous convaincre:

DSC_0135[1]

 

♥♥♥

Coussin Carrousel, un peu bohème

Je l’ai terminé depuis un bon moment, mais j’avais largement laissé ce blog en suspend pendant plusieurs mois….il a même failli trépasser le pôvre!

donc, voici mon coussin Carrousel, une création de Purplelaines dont j’ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog: clic

On achète la laine au mètre, ça c’est vraiment bien, et elle est d’une excellente qualité, les explications sont très claires, no soucy de ce côté.

Juin (37)

le rendu est vraiment conforme à ce que j’attendais, mais j’ai eu peur pendant toute la réalisation du coussin car mes dimensions finales ne correspondent pas du tout au modèle, même après avoir bloqué un maximum. D’ailleurs il me restait pas mal de laine.

Certes, j’ai utilisé une autre laine pour la couleur écrue et là, c’est sûr, je ne pouvais pas avoir le même échantillon, j’ai adapté à ma sauce et sur cette portion, je me retrouve d’ailleurs à la bonne taille. Mais c’est sur toutes les autres que je n’y suis pas.

Heureusement, mes deux ronds sont identiques et j’ai cousu le coussin intérieur en tenant compte des dimensions du coussin que j’avais tricoté bien évidemment, blonde, mais pas trop quand même.

J’ai adoré faire le bouton. Je ne sais pas pourquoi, c’est astucieux et très facile, c’est la touche finale, et on est trop contente quand on le coud!

 

Juin (38)

En tout cas, il est très content dans mon salon ce petit coussin carrousel, je l’adore!

♥♥♥

 

LE pull pour l’homme

Super pull, facile à tricoter, il se tricote tout droit (pas d’augmentations ni de diminutions), les pièces sont séparées (dos, devant et manches), ça monte très vite.

Les coutures sont apparentes, rapides aussi à faire.

Ce pull tunique est en lin et coton, qualité Bomull, c’est une création de « Lulu la Guitare » pour « Luce laine et tricot »: clic

C’est un pull unisexe, que j’ai initialement tricoté pour mon mèri. J’ai donc tricoté une taille 40-42 alors que je fais plutôt du 38.

Bah, oui, sur mon mâle, ce pull n’était pas du tout seyant: buste et manches beaucoup beaucoup trop courts (car oui, je vis avec un orang-outang… pourvu qu’il ne lise pas…)

Juin (31)

pour moi, il est un peu grand, mais tant pis, c’est un pull doudou pour les fraîches soirées d’intersaison.

  Juin (33)

Les petites fantaisies (les lignes verticales et les motifs haut et bas), sont vraiment sympas et pas difficiles à faire.

 

Juin (34)

avec ou sans la tête? tant pis , j’ose pas montrer mon double menton héréditaire…

Juin (36)Verdict: je suis entrain de terminer le (vrai) mien, à ma taille quoi, et en noir…

♥♥♥

mini Plaid étoilé

Pour souhaiter la bienvenue à une nouvelle étoile, j’ai nommée : « Princesse Eléa » , clic  ici pour découvrir sa planète;   j’ai tricoté un mini plaid étoilé.

KODAK Digital Still Camera

 

Le fil utilisé est le même que pour mes châles précédents: un mélange alpaga/ kid silk rose pâle, pour une douceur infinie…

J’ai monté un nombre de mailles suffisant pour avoir une bonne largeur (soit 70 cm), j’ai tricoté au point jersey (heu, Ben (c’est le papa), là tu as mis la couverture à l’envers, on voit pas que c’est du point jersey, on dirait du point mousse, que nenni!!! ).

Après avoir tricoté environ 6cm de hauteur j’ai commencé à tricoté l’étoile au point de riz grâce à ce magnifique patron, chez handmadebystich : clic

Je n’ai utilisé qu’une seule fois son diagramme car je n’ai fait qu’une seule étoile, sa couverture à elle est remplie d’étoiles, c’est superbe, mais il aurait fallu que je compte exactement mes rangs, mes mailles et que je sache à l’avance quelle hauteur j’aurai à la fin, or, je me suis lancée en total free-lance …

Pour les finitions, j’ai bordé le tour de la couverture au crochet avec un rang de mailles serrées avec un autre fil plus épais, ceci donne plus de tenue à la couverture.

DSC_1037

 

La voici pendant sa séance de blocage, 1/2 heure avant la visite de sa future propriétaire, ça c’est du timing!

 

DSC_1038

Pour celles et ceux que cela intéresse, avant de choisir ce motif étoile j’ai longuement hésité avec un autre (mais je n’ai pas dis mon dernier mot) tout aussi superbe: ici (c’est un « package » de 9 patrons gratuits pour ouvrages bébé, c’est en anglais, mais pour l’utilisation seule d’un diagramme cela n’est pas gênant.)

♥♥♥

Trendy châle III

Comme promis, voici le dernier Trendy châle légèrement modifié par rapport à sa version précédente, et cette version est ma préférée.

J’ai utilisé ici un mélange de laine peignée mauve pâle de La Droguerie tricotée en fil double et un alpaga Drops gris perle (qui tire en fait vers un rose très pâle), aiguilles 6.5 cette fois car je tricote 3 fils en même temps.

La petite modif donc: je monte mes 3 mailles de départ et je fais dès le départ 2 augmentations après la 1ère maille à chaque rang. Pour faire une augmentation, j’enroule le fil autour de l’aiguille en vrillant cette boucle.

Quel avantage ?: le châle est moins haut (environ 50 cm) , il est donc plus facile à mon goût à porter, pour la longueur on s’arrête quand on veut (ici 1.5m) , jusqu’à plus soif, plus de laine….

Je l’ai offert à ma voisine qui a 75 ans et c’est en pensant à elle que j’ai fait cette modif car je pense que pour elle, ce n’est pas forcément évident de porter un châle la pointe devant….autant qu’il ne soit pas trop encombrant.

 

DSC_1034J’ai de nouveau cousu une étiquette de chez « Fibre et créations« , je ne suis pas prête de les lâcher…

 

 

DSC_1032

Ici, la séance de blocage de la bête qui permet de lui donner une forme plus nette : j’humidifie le châle et je le fixe aux mesures souhaitées sur un carton avec des épingles.

J’attends qu’il sèche complètement.

DSC_1031ça y est, c’est cuit! ♪♫♪♫

DSC_1033

 

Ps: Ma voisine Thérèse était ravie et surprise , j’ai bien failli le garder ce châle, je l’adore (mais ma voisine aussi alors…), il est moelleux et doux et il a des reflets roses très légers (dommage on ne les voit pas sur les photos).

DSC_1036

♥♥♥

 

 

 

 

 

tuto Trendy Châle II

♣♣♣♣TRICOT FACILE♣♣♣TRICOT CONFORTABLE♣♣♣TRICOT RAPIDE♣♣♣

Voici le deuxième essai de Trendy châle, toujours avec un mélange :

Alpaga et kidsilk, de la marque DROPS,  aiguilles 5, achetées chez Luce Laine et tricot

Cette fois en noir et avec une nouvelle modification (en fait deux si je compte la touche finale: l’étiquette)

 

DSC_1024

Sur les conseils de ma copine @bidulelechat sur Instagram (mais que j’ai la chance de connaître aussi en chair et en os), qui a elle-même trouvé ce petit « truc » chez « Pour mes jolis mômes » (que je vous conseille d’aller voir)…… j’ai changé un peu le tuto « classique »:

♣ Je commence toujours par monter trois mailles, puis à chaque rang  je fais une augmentation après la première maille (en enroulant le fil autour de l’aiguille et en  vrillant cette boucle sur elle-même),

♣ à 50 cm de hauteur en partant de la pointe, je fais cette fois 2 augmentations à chaque début de rang, le triangle s’élargit plus vite et pour le porter c’est plus confortable.

♣ Longueur finale: 1.50 cm

 

DSC_1016Hum, oui j’ai mis ma blouse à l’envers…

 

DSC_1021

La nouvelle Madame De Fontenay!

 

DSC_1022 Ce trendychâle est un cadeau pour ma soeur.

DSC_1025

La touche finale donc: la couture d’une étiquette  de chez « Fibre et créations »  (clic), dénichée par @bidulelechat qui a des yeux de lynx décidément!

Il est écrit: « fait main avec amour, pour toi 100% naturel » et il y en a plein d’autres…

DSC_1030

Prochain Trendy avec une autre modif, et celle-là c’est celle que j’adopterai en définitive pour mes possibles autres Trendy…. suspens…

♣♣♣

 

 

Le simplissime

DSC_0695Ce que je préfère sur cette photo, c’est l’ arrière- plan…Carte postale…

 

 

DSC_0691Non, non il est propre mon miroir!! non mais, c’est un miroir d’époque, les tâches aussi le sont c’est tout.

La grosse tâche au milieu, c’est moi, c’est pour vous montrer un pull que je viens de terminer sans patron, en liberté totale, super facile à faire avec très peu de coutures puisqu’il est tricoté en un seul morceau. J’ai juste relevé des mailles pour faire une encolure, mais elle peut même rester brute.

aiguilles 5, c’est du rapide!

J’ai utilisé du Kidsilk  et de l’alpaga (deux mélanges de bleu marine de chez Drops).

Je voulais un pull encore plus large, ce sera pour la prochaine fois. Pour le porter avec une chemise ou une blouse, il peut aisément être tricoté avec 10 cm de plus en long (hauteur totale), et en large et même pour la hauteur des manches on peut ajouter des cm.

Pour un pull plus long et large que le mien sur les recommandations ci-dessus, il faut sûrement compter 800 m de chaque fil du mélange que l’on peut trouver ici (elles sont en solde en ce moment) on peut aussi trouver de l’alpaga de très bonne qualité en 100g ici

DSC_0696

donc, le petit décalage entre le devant et le dos, c’est……….exprès!!

 

 

DSC_0705

et là, le teint blafard, c’est lorsqu’on ose se prendre en photo juste, tout juste à la sortie d’une grippe carabinée!  je vous ai tout de même épargné le regard de droguée avec les paupières du dessus qui n’arrivent pas à s’ouvrir entièrement…

non l’important, c’est l’encolure du pull…

 

DSC_0710

Celle-là, je ne sais plus pourquoi je l’ai mise, mais, elle est bien quand même.

 

DSC_0743

et puis celle-là aussi.

Ci-dessous, mon petit plan : un seul morceau donc (même si on laisse en attente les mailles lorsqu’on fait le trou pour l’encolure, on les reprend après pour terminer le dos). Le bas du morceau, c’est le devant, le haut c’est le dos, on plie tout l’un sur l’autre et il n’y a plus qu’à coudre les côtés et les dessous des bras, fastoche je vous dis!

 

DSC_0753

Pour démarrer, c’est simple, réfléchissez à la largeur du pull que vous voulez (je préconise 55 cm pour qqln faisant du 38), faire un échantillon avec les deux fils (=tricoter en jersey un nombre de mailles au hasard et monter jusqu’à 10cm). Mesurer 10 cm et compter le nombre de mailles et de rangs nécessaires , le noter.

Monter le nombre de mailles pour obtenir 55cm (produit en croiiiiiiix je vous aime), tricoter en côtes deux deux sur 10 rg (ou 4 cm environ).

Puis tricoter en jersey jusqu’à la hauteur sous manches voulue (par exemple 30 cm).

Stop.

A la fin du rang, monter un nombre de mailles nécessaires en plus sur les aiguilles pour tricoter les manches (par exemple, il m’a fallu 32 mailles pour des manches de 25 cm de long) (super vidéo ici!), ce rang de nouvelles mailles n’est jamais facile on a l’impression que les mailles sont mal faites, mais ensuite, vous verrez ça ne se voit plus. Faire la même chose sur le rang retour, car on a souvent deux bras.

Pour faire une bordure au bout des manches, tricoter alors les 5 premières mailles et les 5 dernières de chaque rang  (qui sont maintenant très longs) en alternant juste sur ces 5 mailles un rang au point mousse et un rang en jersey endroit.

 

Maintenant, l’étape la plus pénible: à 40 cm de hauteur totale rabattre 20 mailles (ou le nombre voulu) au centre du travail pour obtenir la base de l’encolure (environ 15cm de large), puis continuer un côté à la fois en rabattant régulièrement du côté de l’encolure où vous en êtes ( par exemple pour le côté droit: 1 fois 4 m, 2 fois 3 mailles, 1 fois 2 mailles, et 3 fois une maille, un rang sur deux, c’est à dire à chaque fois que vous êtes au début de l’encolure ) l’encolure doit faire environ 25-30 cm de large à la fin  donc un seul côté rabattu doit faire 10 cm de large.

continuer à tricoter trois centimètres de plus sans diminution.

faire la même chose pour l’autre côté.

avant de rassembler les deux côtés, il faut remonter des mailles qui correspondront à l’encolure dos (on peut monter le nombre de mailles rabattues pour le devant en 4 fois: si on a rabattu en tout 40 mailles, on peut remonter 2 fois dix mailles de chaque côté et rejoindre au rang suivant toutes les mailles.

Tricoter droit jusqu’à ce que la hauteur de manche corresponde à celle du devant (sans oublier de continuer les rgs point mousse et jersey),.

rabattre les mailles des manches à la hauteur nécessaire,

continuer droit, finir en côtes 2×2 à la même hauteur que pour le devant mais rajouter une longueur de côté équivalente à la 1ère hauteur (d’où le décalage entre devant et dos)…

 

Bloquer le travail (l’humidifier et le fixer exactement à la taille voulue sur un grand carton, laisser sécher).

Coudre (clic sur cette vidéo en anglais mais les images suffisent) les côtés et les dessous de manches avec une aiguille à laine.

Si vous voulez, relever des mailles tout autour de l’encolure, fermer en rond, tricoter en côtes 2×2 sur 4 rangs et rabattre au rang suivant.

♥♥♥

 

Châle Heure

Mon fameux châle est ter-mi-né à temps pour le froid!  (il est à l’heure……;)

DSC_0541

toutes les infos pratiques :

avec des aiguilles 5  mm, j’ai utilisé: environ 600m d’Alpaga Silk de chez Drops, couleur 3125

                                                                      300m de kid mohair de chez Drops,

Le châle fait une longueur d’1.5 mètre sur une hauteur de 80 cm (j’ai un peu trop tiré au moment du blocage).

et……….. c’était long…….; un peu trop long pour moi, je trouve que faire un pull est moins ennuyeux.

Mais, le plus important est d’avoir autour du cou, un châle luxueux (car je pense que l’alpaga et le mohair sont des matières luxueuses et tellement douces et moelleuses),  qui plus est: c’est  fait main ! ça c’est du luxe quand on court toutes après le temps!!??!

DSC_0533

J’ai fait une augmentation à chaque fin de rang . J’ai choisi de faire une augmentation en faisant une boucle autour du doigt, en la vrillant/tournant et en passant cette boucle sur l’aiguille avant la dernière maille pour obtenir une bordure régulière. (sur la photo, les deux petites vagues sont dûes à mes épingles lors du blocage).

DSC_0534

 

Comme je fais souvent les choses à l’envers, je me demande maintenant avec quoi le porter idéalement? avec du camel (donc je cherche un gilet de cette couleur, pour l’instant je peux utiliser ma veste en peau, enfin quand il fera moins froik!!

DSC_0537

Elle est bien contente d’avoir terminé la dame!!

 

DSC_0542

à pluche.

♥♥♥

Châle

Mon titre est laconique.
L’histoire de ce châle l’est beaucoup moins.
J’avais d’abord prévu un tout autre sort à cette magnifique laine: un mélange alpaga soie (kidsilk de Drops) et de mohair (Drops de chez Lucelainetricot), un petit pull à manches courtes. Finalement je trouvais qu’il faisait déjà « culcul » mais en rose, je l’ai eu en horreur au bout de 20 cm de hauteur!!!
Qu’à cela ne tienne, j’ai tout détricoté et j’ai commencé un châle…. simple.
J’ai voulu faire encore différent du basic mais joli Trendy Châle de Melle Sophie et je me suis mise à effectuer les augmentations tous les deux rangs (normal) au milieu (de part et d’autres de la maille centrale).

DSC_0490
Cela montait bien, avec une belle arête centrale, on aurait dit une Raie manta.

DSC_0488
J’ai tout tricoté, c’est à dire jusqu’à 240 mailles et j’ai rabattu.

J’étais abattue.

DSC_0501C’était un magnifique carré qui aurait pu faire un très beau plaid pour bébé…..Et là vous n’aurez même pas de photos tellement je me suis dépêchée à tout défaire!
Blonde un jour, blonde toujours.
J’ai tout détricoté, j’ai recommencé sans faire de zèle, un Trendy châle avec des augmentations à chaque bord en effectuant l’augmentation avant la dernière maille et en enroulant simplement le fil autour de l’aiguille pour avoir une jolie bordure).

tout ça pour dire qu’il n’est pas terminé (donc pas de photos non plus du nouveau châle) mais qu’il est sur la bonne voie , il hâte de se montrer autour du cou!!!!

♥♥♥

le téléphone bien au chaud

Idéal pour un premier essai à la façon:  « faire soi-même », « Do It yourself », « DIY »…

du tricot mais pas trop, de la couture dans une juste mesure  ;).

Un tuto ci-dessous pour la laine que vous avez sous la main et pour la partie tissu, la machine à coudre n’est même pas obligatoire…

Pas d’excuse pour ne pas s’y mettre!

Je sais j’insiste mais je souhaite juste partager le bonheur que j’ai à faire ce genre de trucs .

housse de téléphone (8)

Impossible de prendre une photo du téléphone dans son étui…puisque je m’en sers pour prendre l’étui en photo… humhum.

Face avant:

housse de téléphone (6)

Vue de dos: (il y a un rang au point mousse, sous le ruban).

housse de téléphone (1)

Tuto:

Matériel:

-une demie pelote de laine+ aiguilles adéquates,

-un morceau de tissu,

-un biais assortis (ou un biais coupé dans ce tissu, voir lien vidéo plus bas)

– une pince à bouton pression et un bouton (facultatif).

  1.  Prendre une pelote  (une moitié suffit) de laine dont vous connaissez l’échantillon (celui-ci est indiqué sur le papier autour de la pelote), 10 cm*10cm = un nombre de mailles à monter *  nombre de rangs nécessaires pour obtenir 10 cm, se munir des aiguilles correspondantes (circulaires ou pas).
  2. Mesurer la largeur N du téléphone, la multiplier par 2 et rajouter 2 cm (pour l’épaisseur du téléphone et pour les coutures).
  3. Monter le nombre de mailles correspondantes à (2*N +2cm).
  4. tricoter en jersey (un rang endroit, un rang envers).
  5. Mesurer la hauteur du téléphone, ajouter 1 cm (pour l’épaisseur du bas du téléphone).
  6.  tricoter tranquillement le nombre de rangs nécessaires pour obtenir cette hauteur. Attention: 1.5cm avant d’arriver à cette hauteur, faire un rang au point mousse sur la moitié du nombre de mailles que vous avez sur l’aiguille et sur le devant du travail. La partie droite de votre travail correspond au dos de l’étui (c’est celle avec le point mousse).
  7. A la hauteur voulue, rabattre la moitié des mailles de la partie gauche, continuer à tricoter la partie droite jusqu’à ce qu’elle mesure 5 cm (seulement cette partie, à partir des mailles rabattues).
  8. Puis faire les trous pour passer le ruban: tricoter 2 m normalement,* faire un jeté, tricoter 2 m ensemble, 1 m normalement*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang.
  9. un rang.
  10.  rabattre au rang suivant, la partie tricot est terminée.
  11. mesurer exactement la partie entière de cet étui tricoter (sans la partie qui sert de rabat), ajouter 0.5cm sur un côté de la hauteur et sur un côté de la largeur.
  12. préparer du fil de la couleur du tricot pour la cannette (si vous utilisez une machine) et un fil de la couleur de la doublure choisie pour la bobine. régler sur point droit assez long (pas comme moi…)
  13.  faire un revers de 0.5 cm sur la largeur en haut du tissu, Coudre endroit de la doublure contre envers de l’étui tricoté, comme sur la photo: la partie tricotée de droite est le grand rectangle de tricot (le rabat est caché sous le tissu à gauche).

 

housse de téléphone (2)

Une fois cousu et remis à l’endroit: on voit la doublure, sur la partie tricotée de l’étui:

housse de téléphone (3)

14. coudre le fond de la doublure et le côté (bien aller jusqu’en haut, sur le revers du tricot).

15. coudre avec une aiguille à laine et la laine utilisée, les côtés de l’étui, passer le biais décoratif dans les trous, c’est fini!

16. on peut ajouter un bouton pression pour une fermeture plus sûre, mais ce n’est pas forcément nécessaire.

Pour fabriquer son propre biais dans le tissu de départ, clic sur ce lien vidéo.

 

housse de téléphone (5)

♥♥♥

 

bonnet renard

J’ai craqué sur le Burda Tricot Automne /hiver 2014, les modèles sont superbes!

Mon 1er modèle testé: le bonnet renard! chouette, je peux utiliser mes restes de laines, chouette encore je peux me tromper dans mes mesures car je n’ai jamais la laine idéale…

Néanmoins, le bonnet est moelleux (car le blanc est un mélange de Mohair et Mérinos), il est mignon (car c’est un roooonard  avec des oreilles et un museau) et il sied bien aux petits de la maisonnée…

IMG_20141109_210920[1]

 

 

Pour être sûre de  terminer ma laine orange (Partner de chez Phildar), j’ai tricoté un col au point mousse  (aiguilles 5, monter 85 mailles en circulaire, une pelote et demi pour une hauteur de 17 cm).

IMG_20141112_141738[1]

♥♥♥

« top filet »

Avant de ne plus du tout avoir le temps et surtout avant que la météo change, voici mon « top filet » terminé à la fin de l’été:

Tricoté avec des aiguilles circulaires US 6 et du fil à crocheter écru+lurex initialement prévu pour de toutes toutes petites aiguilles, 2 ou 2.5 mm.

J’ai stopé net mon abonnement de prise de photo habituel de chez « flou »! j’ai engagé un photographe âgé de 5 ans, mais chut!

Les photos ont été prises avant la rentrée, j’avais l’esprit et la tenue légère et l’estomac moins noué…..allez comprendre.

en tout cas, il s’en ai donné à cœur joie,

DSC_0294-1

Si cela vous dit, eh bien…. dites-moi et je posterai le tuto au plus tôt , poil au dos!

DSC_0285-1

DSC_0293

DSC_0281

DSC_0278

DSC_0300

« c’est bon, tu peux stopper le shooting…. ha… trop tard! »

Pour le tuto rendez-vous sur Ravelry:

♥♥♥

Comment fusiller un joli patron, 2ème (2nde?) partie

Comme je le disais la dernière fois, je visite souvent madame « Lapouleàpetitspas » et je rêvasse beaucoup devant ses créations. Son point fort en couture il me semble, c’est de nous concocter des tutos archi-simples qui nous permettent, à nous, à moi, les couturières trèèèès débutantes , d’oser se lancer.

Donc, après avoir vu ça , je n’ai pas longtemps hésité. Me voilà en quête du tissu crépon noir chez le seul vendeur de tissu abordable près de chez moi, j’ai nommé: Mondial T. et je ne le nommerai qu’une fois car je n’irai plus, c’est décidé ! (cet achat, c’est le point final de mes déceptions chez eux, jamais ce que je cherche, en gros, jamais ce que la Poule préconise, juste des tissus de grand-mère, même pas kistch, même pas agréables au toucher, et je m’arrêterai là…). Ne voulant pas repartir bredouille, je décide tout de même de prendre un coupon du tissu se rapprochant le plus de celui recherché, mais ce n’est sans compter mon manque d’expérience et donc mon manque d’anticipation quant aux péripéties qui m’attendent!!!

Ne souhaitant pas dépenser trop ( pingre tu es, pingre tu le resteras), je me dis que je trouverai sûrement chez moi, du biais ou du tissu me permettant de fabriquer un biais.

Voilà, j’ai tout ce qu’il me faut.

Je me lance dans l’ouvrage facile, je découpe et je commence à essayer de placer mon pseudo-biais (car, pour l’encolure, ce n’en est pas un, c’est un ruban). Je vous passe les détails, le tissu est impossible à coudre, placer un ruban en guise de biais c’est tout simplement n’importe quoi, la cata!

Sur la photo je n’ai pas terminé la deuxième manche, car, je ne sais pas pourquoi, je ne trouve plus la motivation……………et là, je me rends compte que même la photo  me montre à quel point c’est triste cette histoire « d’une petite bonne femme qui aimerait tant se faire une jolie robe s’en trop de mal et qui, même avec la meilleure volonté, se rend bien compte qu’elle n’est pas douée ». Et non je n’exagère pas, je suis dégoûtée, pour une fois que je prends réellement du temps pour coudre, ce n’est qu’une succession de déceptions. Non  alors, on ne rigole pas avec la couture! j’espère qu’un jour j’aurai le déclic, comme pour le tricot!

 

Mon conte merveilleux n’est pas terminé:

la cerise sur le gâteau la voilà:

 

 

DSC_0121

mhhhh je vais être très chouette dans cette tenue un rien aguicheuse voire totalement ridicule!

 

Bon, tout n’est pas perdu car j’ai un trait de caractère en particulier: je suis têtue (je préfère opiniâtre ça sonne mieux..humhum..), donc je suis sur le point d’essayer de régler le problème de la transparence grâce à une commande de tissu toute récente pour faire une doublure légère et du vrai biais noir pour refaire l’encolure. Néanmoins, je le sens mal, très mal.

 

♥♥♥

« boudinée » ou comment fusiller un joli patron, 1ère partie

Comme des milliers, que dis-je des millions de filles, je visite souvent madame « Lapouleàpetitspas » et je me lance les yeux fermés dans ses patrons faciles et beaux.

Mais contrairement à la plupart des tricoteuses, je veux toujours faire à ma manière, en baissant la tête comme un taureau, fière comme une lionne (comment ça, c’est mon signe astro?) en me criant intérieurement, mais si mais si, ça va aller, je n’ai pas le même fil, pas la bonne quantité, je souhaite réduire un peu la largeur…. hum, mais si mais si, ça va passer!

et voilà le résultat:

 

DSC_0154

désolée…je sais, ça n’a pas trop l’air terrible comme ça mais voilà la liste des pitits problèmes:

Donc:

1- pas de col

2-rajout d’une bande en côte en bas suite à une erreur de calcul de mon échantillon et donc de la taille même du pull…

3-manche 7/8, mais ça c’est voulu….

Je le porte quand même, monsieur mon mèri le trouve trrrès beau, surtout de dos.

En passant très vite contre les murs ou en évitant les réponses aux questions: c’est toi qui l’a fait celui-là? et bien ça le fait, car il est tout doux et léger. Je l’ai tout de même tricoté avec deux fils nobles: de l’alpaga et du mohair et soie!

Sinon, il est très  bien expliqué et très beau ici.

Chiche, la suite de l’hécatombe des tutos de Lapoule chez moi, au prochain épisode, je suis sûre que vous êtes impatientes. Au moins, je tords le cou à ceux qui pensent que les blogueuses ne sont là QUE pour montrer leurs créations sous leur meilleur jour! na!

Et comme dit le magazine NEON du mois dernier: en apprenant à se relever de ses échecs on apprend mieux et on réussit mieux aussi après!

 

♥♥♥

mais? mai? mai! déjà, pfiou

longue absence, toute relative car cette absence n’est qu’une absence virtuelle…

il s’en passe des choses tricotesques, livresques, sportesques, pianistesques, bambinesques…. mais je ne crois pas que cela intéresse grand monde ici même! soyons donc brève et précise, voilà mon avant dernier « tribute » à la communauté du tricot, j’ai nommé « LADY MARPLE » de chez ittybitty(clic) , la grande ittybitty (clic pour le lien direct chez Ravelry):

 

DSC_0037

la laine provient de chez Phildar, c’est la Taïga, couleur écru.

DSC_0041

tricoté avec les aiguilles 4, j’ai suivi les instructions pour la taille L (je chausse du 38 en vrai de vrai, mais c’est Manou alias Belle-maman pref’ qui le porte…)

DSC_0034

J’adore ce modèle, la construction des épaules est très pratique (on relève des mailles sur le tour des emmanchures et on commence par le haut de l’épaule en rangs raccourcis, en fait on fait l’inverse de ce qui est fait habituellement quand on tricote du bas de la manche vers le haut), pas de coutures.

ça c’était en mars, avril, peut-être même que je l’ai commencé en octobre mais j’avoue que je ne suis plus vraiment calée dans l’espace-temps, on va dire que je plane pas mal….mais tout va bien!!!

DSC_0026

c’ést donc tout pour le tricot mais je reviens bientôt, en revanche je ne peux passer sous silence un évènement incontournable dans notre univers peuplé de casse-bonbons: les 3 ans du troisième!!

DSC_0077

On remarquera le maaaagnifique saint honoré fait-maison qui a l’air d’avoir été reconstitué in extremis après une chute dans l’escalier, que nenni, je l’ai bien fait comme ça, avec amour et patience mais, comment dire, en quatrième vitesse…. c’était très bon, et pas difficile:

une pâte à tarte à cuire avant, des p’tits chouxxx, du caramel pour fixer le tout (on fait deux fois le tour avec la âte à choux pour ensuite fixer les choux sur cesd eux cercles de pâte), on recuit tout ça ensemble. Au moment de servir, on décore avec de la chantilly (de la vraie, pas comme la mienne) et des copeaux de choc.

Attention, j’ai appris un truc infaillible ce jour-là grâce à Belle-maman-pref’: si tu n’as pas de poche à douille (parce que justement, les vraies poches à douille , ça douille un peu, et qu’en fait tu en as déjà acheté une en plastique parce que c’est moins onéreux mais que c’est totalement impossible à utiliser) la solution est simple: tu coupes un petit bout du coin d’un sac de congélation, tu mets ta pâte à choux à l’intérieur en une fois, tu fais s’échapper les bulles d’air en serrant un peu, tu refermes en tournant et serrant le côté ouvert, tu  doses ensuite la force du serrage en fonction du besoin (gros ou petit chou!) et c’est magique!!!

Pourquoi je te tutoies d’un seul coup, je ne sais pas, j’ai l’impression de parler à une copine peut-être.

 

En réfléchissant je sais pourquoi je te tutoies, j’ai écouté une certaine Giédré, elle parle à son public en lui disant: « toi Olympia » comme si les spectateurs, ce jour-là, s’appelaient tous « Olympia » (avec ou sans chaussettes d’ailleurs…) , j’aime assez son personnage, et parfois aussi ses chansons, ça fait du bien parfois de dépasser les bornes, mais si vous écoutez, vous me direz ce que vous en pensez, je trouve par moment que ça ressemble aux réflexions recherchées ou pas des adoleschiants… quand même , ce qui m’attire chez elle je crois, c’est son côté décalé kitsh avec la tête de Cameron Diaz.

 

Toquée

Voici mon bonnet, ma toque, mon bibi, mon couvre-chef:

DSCI0032

Confectionné dans un fil pas du tout naturel ni cher ni quoi que ce soit à la mode, mais très chouette tout de même, le genre de fil que je trouve entre le rayon huile d’olive et celui des couches pour bébé et qui me tape dans l’oeil malgré le fait que je suis bien dans une grande surface!!! 😉 .

Un certain fil donc: « Manuela » noir qui se tricote en aiguille 12mm (j’ai utilisé des aiguilles 10 ), une pelote et demi suffit c’est à dire 150g (je n’ai pas le métrage).

DSCI0037

Un bonnet « de grand-mère pour la piscine » dixit ma chère copine qui a toujours le mot pour rire!!! En fait, je voulais un effet « toque russe » et je pense que c’est pas mal, mais j’ai tout de même évincé les nouvelles remarques éventuelles sur le côté « bonnet de bain » en ajoutant la fleur (toujours sur les conseils de madame « bonnet de bain »….) avec un reste d’autres fils (toujours utiles les restes, on peut faire des quiches aux restes mais aussi des fleurs au crochet avec les restes!!!)

DSCI0034

Petit tuto rapido par une non-pro:

Monter 44 mailles (ou l’équivalent pour votre tour de tête) sur des aiguilles 10mm circulaires (20cm pour pouvoir être en rond jusqu’au bout) et fermer en rond, placer un marqueur pour le début du rang.

tricoter au point de riz droit pendant 13 cm.

Rang suivant :commencer les diminutions (et là ça se corse vraiment car les diminutions régulières au point de riz, je ne comprends toujours pas comment faire): *tricoter 9m au point de riz, 2m ens.,* répéter de * à * 4 fois (du coup on se retrouve avec deux mailles semblables l’une à côté de l’autre…mais chut, il faudra passer vite le long des murs pour ne pas que cela se voit!), il reste 40 mailles.

rang suivant: point de riz.

rang suivant: *tricoter 9 m, 2m ens.* répéter de * à* 4 fois, il reste 36mailles.

rang suivant: point de riz (j’ai essayer de rattraper ici le point de riz, c’est à dire l’alternance envers endroit).

rang suivant: une diminution toutes les 12 mailles (c’est à dire 12 mailles en moins), il reste 24 mailles.

rang suivant: utiliser la technique magic loop si votre fil est trop long: 2mailles ensemble à chaque maille, il reste 12 mailles.

rang suivant: comme le rang précédent, il reste 6 mailles.

rang suivant: point de riz.

rang suivant: passer le fil dans les mailles, tirer et bloquer le fil à l’intérieur des mailles du bonnet.

Pour la déco, la cerise sur le gâteau, le pompon quoi:

LA  GRANDE FLEUR à 8 PETALES

1 crochet et deux restes de laines couleurs coordonnées;

1er tour:avec la laine principale (couleur de la fleur), faire un rond de 4mailles, crocheter à l’intérieur du rond: 1 maille en l’air (=1ère ms) et 7 ms.

2ème tour: 3ml (=1ère bride) et * 1bride, 2ml* dans chaque maille du 1er rang, répéter sur toutes les mailles et fermer par une maille coulée dans la 3ème ml.

3ème tour:1ml (=1ère ms), 3 brides, 1ms puis dans chaque trou entre les brides: « 1 ms, 3 brides, 1ms. », finir par une mc dans la 1ère ms.

4ème tour: 1ml (=1ère ms) entre les 2 pétales puis sur chaque pétale: * 1ms, 2brides, 2brides, 1ms* et 1ms entre chaque pétale. finir par une mc.

4ème tour: avec l’autre laine, faire une rang de ms sur chaque maille.

z’en pensez quoi?

Annette, mon gilet

Fière de vous présenter « Annette », un gilet parfait pour l’automne, tout droit sorti de mes petits neurones!!!!

Annette est en fait une copie d’un vieux gilet en coton de chez le « suédois » que je ne pouvais décemment plus porter car trop détendu, mais je garde un petit bout de lui dans ce nouveau gilet puisque j’ai réutilisé le bouton!

C’est donc un gilet asymétrique, avec un grand col châle, fermé à l’extérieur par un bouton et à l’intérieur par une petite chaîne à la façon d’un cache-cœur.

DSCI0077

Je l’ai baptisé « Annette » en pensant à la blogueuse qui m’a fait découvrir la laine que j’ai utilisée ( ici, chez Ardelaine),  il s’agit du « blogahistoires ».

N’ayant que peu de temps à consacrer au « surfage »  plus ou moins intensif sur les blogs (car j’ai aussi besoin de beaucoup dormir, je ne fais pas partie de ces chanceuses qui peuvent se coucher à minuit et se lever à 6h30 comme une fleur!!! loin de là!! ceux qui connaissent ma tête du matin doivent bien rire en y pensant…), je furète toujours sur les mêmes et en plus de manière très irrégulière, mais quel plaisir de voir d’un seul coup toutes leurs créations, idées, partage de découvertes!! blogàhistoires en fait partie et j’en profite pour lui tirer mon chapeau puisque je ne lui laisse que très peu de commentaires.

Je n’oublie pas non plus un merci spécial à deux copines du tricot’thé d’Annecy, Fanny et Petra  qui m’ont aidée pour le montage des manches.!! ♥♥♥

DSCI0076

Cette laine  (couleur Camel) se tricote en aiguilles 6, elle est pure, donc assez brute (Manou, alias « Belle Maman Préférée », ne peut pas toucher ce gilet, et encore, je ne lui ai pas dit qu’avant le blocage, en plus d’avoir cette texture si BRUTE, il ….sentait (le mouton)!!!!!), moi j’aime beaucoup mais je peu concevoir que cela soit repoussant.

Le gilet est composé de deux demi-devants larges, un dos, des manches tricotées en relevant les mailles en rangs raccourcis, puis un grand col (qui était encore plus grand sur l’original), tricoté en relevant les mailles tout autour des devants et de l’encolure dos, une boutonnière, une chaîne à l’intérieur pour le fermer sur la droite, et c’est tout!

DSCI0075

J’ai donc mesuré et scruté mon ancien gilet, pris des notes et me suis lancée, et je suis contente du résultat. Une chose me semble tout de même inquiétante , c’est qu’il me semble que le blocage a, semble-t-il, rallongé les manches et la largeur?  (ou est-ce peut-être le tout petit essorage en mode « laine »?), cela ne le rend pas importable.

DSCI0083

Je l’aime beaucoup et le porte en continu depuis deux jours, j’ai un tuto au brouillon mais si cela vous intéresse, je suis prête à le mettre ici au propre, j’attends juste qu’on me motive un peu !!!! 😉

C’est mon doudou 2013 pour l’automne, tout à moi et j’espère le partager bientôt:

DSCI0084 DSCI0086

♥♥♥

Edit de tout de suite: Je n’ai pas pu résister, je viens de profiter d’un répit à la maison et hop! voici le tuto sur Ravelry, ci-dessous

Pour les non « Ravelrystes »:

ici:

mon gilet Annette

Pour l’homme (bis)

Petite piqûre de rappel:

DSCI0010

Le pull  fût certes terminé assez rapidement mais a-t-il été porté? lui va-t-il????

Pour ma part, je le trouve sensationnel! rien que ça!!…                              …et le pull aussi! 😉

DSCI0003

 ♥♥♥        ♥♥♥        ♥♥♥       ♥♥♥       ♥♥♥       ♥♥♥

KAL chaussettes

Bien que je n’aie pas été présente autant que je l’aurais voulu pour ce KAL (Knit A Long pour les novices, c’est à dire un moment de tricot à confectionner à plusieurs tricoteuses en même temps, un régal!!), j’ai été assidue en ce qui concerne sa réalisation.

Le tricot-thé des Annéciennes, ici  a organisé un kal « chaussettes » avec ce modèle:

Kalajoki

Les KALAJOKI de Tiina Seppälä, très jolies en gris….

Mon expérience chaussette a été assez tumultueuse (comme la rivière Kalajoki d’ailleurs 😉 , j’ai commencé avec un reste de laine très fine (pas en laine du tout pour le coup :en lin et soie) et j’ai abandonné au premier tiers de la chaussette lorsque j’ai enfin accepté l’idée que le rendu était trop laid (tout détendu, plein de trous).

J’ai changé de laine et j’ai encore utilisé un reste: l’ALLINO (mélange coton /lin couleur Safran), je l’avais utilisé pour mon premier pull perso le Rolland-garros l’année dernière.

La couleur n’est pas terrible pour des chaussettes et je les porterai sûrement en cachette mais l’objectif était de passer le cap de ma première fabrication de chaussettes, motivée en plus par l’avancée de mes copines tricoteuses!!

C’est encore une laine un peu raide pour des chaussettes (pas de nylon donc pas d’élasticité je pense), du coup le rendu n’est toujours pas terrible mais cette fois j’ai persisté jusqu’au bout malgré tout…

DSCI0028

Je les ai faites assez courtes car pas trop de laine, j’aime cette hauteur mais du coup ça baille au niveau de l’ouverture (ou alors j’ai raté une explication, ou alors c’est à cause de la laine…)

J’ai utilisé 4 aiguilles du début à la fin sans problème.

Comme mon échantillon (ou plutôt l’échantillon que j’étais sensée faire) n’est pas le même que le modèle, j’y suis allée « au flan » et ma foi, la chance était avec moi pour la largeur et la longueur…

DSCI0023

Je vais vite aller les montrer à ma voisine de 74 ans qui nous tricote chaque Noël une paire de chaussettes pour nos 3 enfants garnies de Kinder…..♥♥♥

  DSCI0029

le orange et la peau blanche…mhhhh c’est chouette!!

peur de rien,

DSCI0032malgré la couleur, elles sont très confortables,

Dernière info, j’ai utilisé comme Génépi, la méthode des orteils anatomiques pour la pointe des pieds et c’est vraiment bien!! (et on se dit que c’est du sur-mesure, du coup, ça prend toute sa valeur!!)

Les autres copines ont commencé ou bien terminé, on les trouve sur Ravelry dans le groupe Annecy France.

♥♥♥

pour l’homme

Complètement hors saison (quoique, je viens de recevoir le catalogue La Red*, que je n’ai d’ailleurs pas commandé et je n’en veux pas!!!,  il est question dans ce catalogue, de la collection automne/hiver… gloups….)

Néanmoins, mon pull est totalement dans le sujet question tricot.

Je ne fais pas l’affront à mon bien-aimé de le lui faire porter, il fait trop chaud pour cela, il ressemble trop au mannequin du catalogue, on m’aurait demandé des droits d’auteurs, à tous les coups!

Voici le modèle:

DSCI0006

Et le petit modèle:

DSCI0013

(encore un aparté auquel je ne peux résister, cette fois, rejeton n°2 se déguise en pirate et tente de me faire peur, haaaaaaaaa)

Revenons à nos moutons…..

Le modèle est tiré de ce livre, il ne doit plus se vendre….mais je l’ai déjà utilisé plusieurs fois et j’en suis ravie (je rallonge seulement les manches de 6 cm car môsieur a le bras long!)

DSCI0004

La version maison, la voici:

DSCI0012

J’ai utilisé 400g de la laine pastorale marine  de chez Ardelaine (découverte grâce au blogàhistoires), c’est une laine rêche mais « pure », je l’ai mélangée à de l’alpaga  marine de chez Caserita.

Le tout avec des aiguilles 6 et en tricotant en rond au maximum (tout le corps avant les emmanchures  ainsi que les manches en relevant les mailles autour de l’emmanchure après avoir cousu les épaules).

DSCI0003

L’alpaga a l’avantage d’adoucir énormément la laine et de donner un effet de lumière à la laine de base, je suis très contente du résultat, il faudra maintenant briefé monsieur pour le choix du vêtement à porter SOUS le pull! car ce col ne tolèrera aucun faux-pas! pas de chemise!!! edit du 16/10/13: erreur! une chemise bleu ciel à col italien, ça va très bien!!

DSCI0010

♥♥♥

4 garçons, 4 bonnets

Comment accommoder ses restes de laine en un rien de temps et avec un modèle beau et facile???? Tout en étant raccord avec la météo d’aujourd’hui, des jours à venir et des mois précédents???

Avec LE bonnet « turn a square » de Jared. Le patron est gratuit ici dans sa version originale avec de magnifiques photos, et ici chez Ravelry dans plusieurs langues.

Vu et revu, tricoté plus d’une fois par le passé et tricoté 4 fois en 4 tailles différentes ces derniers jours.

D’ailleurs, deux soirées suffisent pour un bonnet, ça c’est cool!

DSCI0003 (1)

Comme j’y suis allée en free-style concernant l’échantillon, j’ai essuyé quelques petits déboires sans grandes conséquences sur le résultat final:

-j’ai rattrapé la base un peu trop ample avec un rang de mailles serrées sur le bonnet en haut à gauche pour Monsieur.

-le petit est trop petit mais il ira très bien à un bébé que je connais, oui mes enfants ont de grosses têtes semble-t-il car les tailles sont sensiblement les mêmes pour les trois bonnets les plus grands (et ils vont même au petit dernier, dois-je m’inquiéter, ils ont le melon, ou ils sont justes disproportionnés…? ou bien ce modèle est tout simplement parfait: taille unique et unisexe!!!!)

-le deuxième en haut à droite m’a causé quelques problèmes car j’ai utilisé deux laines avec un numéro différent ( ça c’est du grand n’importe quoi!! mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour tricoter sans dépenser!!) du coup, les diminutions sont un peu ratées (trous trous…)

DSCI0006 (1)

D’ailleurs pour les tailles, ce dont il faut se souvenir c’est surtout qu’il faut 92 mailles aiguilles 4.5, (sauf taille différente ou laine différente du modèle bien sûr),  tricoter bien jusqu’à 12.5cm avant de faire les diminutions tous les quarts.

Pour la construction, je commence avec une aiguille circulaire et j’utilise la technique de la boucle magique   (en vidéo ici)   et en changeant bien à chaque rang l’endroit où je fais la jonction (comme me l’avait préconisé Genepi lors d’un fameux tricot Thé annécien. Au passage, allez voir son magnifique petit bout’ chou habillé d’un magnifique pull!!!! ça rallonge encore la « to do list »….).

Au moment des diminutions, je passe sur des aiguilles doubles pointes et franchement je préfère cette technique plutôt que la boucle magique, en tout cas, c’est plus simple pour passer d’une jonction à l’autre sans faire de trous, mais c’est vrai que c’est plus encombrant…

DSCI0007 (1)

modèle mixte donc, avec un abonnement de chez « flou » encore une fois : ;(

bonnet turn square

Les hommes de la maison ont la tête et les oreilles au chaud pour l’hiver, heu le printemps, heu…. je sais plus…

à vous!!

♣♣♣

besoin d’azur!!!

DSCI0005

encore!

DSCI0006

allez ,encore, j’en veux partout! couvrir tout l’horizon! comme si c’était l’océan, un turquoise du genre, les Bahamas quoi!!

DSCI0004

voilààààà! de l’azur, pour faire quoi? eh bien c’est très simple, pour s’adapter aux centimètres de neige qui nous envahit depuis plusieurs semaines (jamais connu d’hiver si long ici!!!pffff!!) et commencer à vivre comme les Inuits! au fond de l’igloo, pour cela il faut du lourd, du très lourd!

laine de chez Drops , (clic, la couleur est plus juste que sur mes photos)  couleur Turquoise, mélange laine et alpaga , aiguille 9, ça monte trèèèès vite, surtout lorsque qu’on en fait un tricot qui n’a pas besoin de monter…

Je m’explique: c’est un tricot qui monte en travers!

voici le modèle :DSCI0002

Un gilet, style motard avec des torsades horizontales.

voici le magazine coupable de cette adorable chose:

DSCI0001

Magazine Rico design (Ricolaine), collection 2010 je crois.

parée pour finir l’hiver au chaud, n’est-ce pas??
■■■

nouveau petit moment de bien-être, tout égoïste…

Après celui de Jane Eyre, sur Arte, il y déjà de cela 5 mois! voilà que je viens de revivre un autre moment tout bizarre grâce à cet engin qu’est l’écran, ancêtre d’internet comme dit PPDA aux guignols!

Rien à voir avec Jane Eyre, si ce n’est que le personnage principal de cette émission est une femme: Fabienne Verdier 

Je ne suis pas une fan absolue de l’art contemporain , loin de là, et je n’ai aucune culture particulière à ce sujet, si ce n’est que j’ai la chance de travailler  tout près et de visiter régulièrement, dans le cadre de mon travail, le château d’Arenthon, (clic sur le nom, ça vaut le coup), transformé en musée d’art contemporain et qui fait un travail remarquable.

Il se trouve, donc, que je ne connaissais absolument pas Fabienne Verdier (shame on me), d’où mon enthousiasme tout neuf, mais tout sincère!

C’était hier soir dans l’émission Empreintes (et c’est fou comme ça tombe bien pour elle, ce nom) sur France 5!

J’ai eu l’impression de faire corps (mon dieu je m’égare!!) avec cette artiste, je crois qu’il doit y avoir quelque chose de refoulé bien profondément en moi, car je me suis entièrement identifiée à elle, à son parcours et ses œuvres. Très humblement, je crois avoir compris tout ce qu’elle expliquait ou évoquait et j’adore sa façon de travailler, avec des notes, des croquis, des découpages d’œuvres immensément magnifiques des maîtres de la Renaissance, ses réflexions sur les couleurs, les émotions de chaque peinture.

Elle s’est servie par exemple de cette peinture (oui Margaret n’est pas un top modèle, d’accord) mais son mari qui l’a peinte, lui, est un géant, il a mis trois ans je crois pour terminer ce portrait avec tous ces minuscules détails:

Jan van Eyck, 'Margaret, the Artist’s Wife', 1439

Jan van Eyck, ‘Margaret, the Artist’s Wife’, 1439, (droits images: thenationalgallery)

Fabienne Verdier a étudié le motif de la collerette de Margaret, et elle en a fait un travail complexe, puis une ou plusieurs oeuvres: Fabienne Verdier: A Solo Exhibition

Color Flows 7, 2012 by Fabienne Verdier

Ou encore pour la symbolique du triangle et de son trône représentant la vierge dans cette peinture:

(Domenico Ghirlandaio : La Vierge et l’Enfant trônant au milieu des saints)

 

dont elle en « extrait » ensuite la substance principale:

0b71c4886655f325183f6138d349999e.jpg

Son voyage en chine alors qu’elle était toute jeune, prouve bien que c’est une femme exceptionnelle, différente, cette « expérience », qui est en fait une sorte d’enseignement auprès d’un « maître », lui a ouvert tous les sens et semble lui avoir donné une âme neuve, et ce, à travers la calligraphie.

Apparemment, la rencontre avec son mari Gauthier est aussi une pierre maîtresse de sa vie.  Ils ont acheté ensemble une maison et créé son atelier, lequel est tout simplement hallucinant et tellement logique finalement !

  visez la taille du pinceau! (32 queues de cheval (mâles!) , si ma mémoire est bonne), ça me rappelle les pieux pour tricoter de chez Isabel Marant, démesure, démesure quand tu nous tiens!!!

Elle peint la nature à la fois d’une manière simple et complexe comme l’est d’ailleurs la nature, et elle transmet toutes les émotions liées à cette nature, les mêmes que  l’on peut avoir lorsqu’on reste longtemps devant l’océan, les bourgeons, la montagne, l’eau d’une rivière…

Certains ne s’évadent jamais  comme ça, moi je ne le fais plus car je n’ai plus le temps mais je pense avoir passé une grande partie de mon enfance à ce type de méditation (je connais par coeur les méandres et les habitants du ruisseau qui coulait dans notre cour à la maison… et la forme des arbres qui supportaient mes assauts de grimpeuse!!).

J’ai conscience du côté particulier de ce post, d’autant plus que môsieur, lui, n’a pas du tout compris mon engouement!!

et pourtant c’est un artiste, à sa façon , la preuve:

DSCI0001 (1)

Une tour parmi tant d’autres!!!!!!!!!!!!!!!

♥♥♥

Ultimate Odette, le retour.

DSCI0012

Je l’aimeuuuuu: Gilet pour ma chère Marlène, j’espère qu’il lui plaira, j’attends une photo de sa part avec le gilet porté et je la posterai ici… affaire à suivre.

a coupe du gilet est quand même particulière: alors, « Manette », avant de le reléguer au placard, sache que:

  • il n’est pas parfait, c’est moi qui l’ai fait, il y a une pitite erreur dans le façonnage, mais rien qui le rende importable….
  • il est large et c’est normal: on le porte un peu comme un châle façon épaule qui se libère innocemment …avec un petit haut sexy dessous pour atténuer le côté « gros gilet »,
  • les manches sont larges aussi, on les retrousse plutôt, voici comment La Poule  le porte, et beaucoup d’autres tricoteuses d’ailleurs, comme ici ou  ici .
  • voilà, sinon tu le portes comme tu veux, mais tu le portes!!!!! (je plaisante,  et non je n’écrirai pas lol!!!)

gilet prune

Côté pratique: -Modèle « La Poule à petit pas », merci encore à elle pour le tuto.

– laine NEPAL de chez Drops, coloris prune foncé, 12 pelotes

-5 boutons bois impression « petites feuilles » (ma mercerie du coin: « la Bonnettière ») voir photo ci-dessous.

-beaucoup de plaisir à le tricoter, surtout quand on pense à la personne à qui il est destiné et que celle-ci le mérite 100 mille fois!

DSCI0016

 

Edit du jour, bonjour: la voilà ma Marlène, toute de prune vêtue:

je les aimeuuu
je les aimeuuu! mais dis donc Marlène, tu as fais une ch’tite frange???

 

 

Sinon, on est toujours à fond côté glisse: surtout eux: le n°3, le N°2 et au loin, le n°1

DSCI0007 (1)

elle est pas belle la vie?

♥♥♥

alerte, baleine à l’horizon: LE TRICOT CHAVIRE!!!

DSCI0010

Vous vous souvenez du JAUNE MOUTARDE? et bien je viens de finir le PRUNE!

DSCI0004

Plus précisément, pour l’instant, il est en mode blocage et sur l’envers, j’espère que cela va aussi bien fonctionner que les autres fois.

Sur photo cela fait peur et si celle à qui il est destiné me lit, elle va se demander si j’ai tricoté ou si j’ai dépecé un animal venu d’ailleurs!!!!

Edit du jour après avoir visité leblogàhistoires et son très pratique article sur le blocage: oui, j’utilise le blocage centrale vapeur pour des ouvrages qui ne sont pas trop épais et en faisant très attention à la chaleur du fer trèèès douce (l’utilisation d’une patte mouille comme le blogàhistoires me semble plus raisonnable, mais là pour le gilet, j’utilise la méthode: « mouillage du tricot puis picage avec des épingles aux dimensions voulues », on attend que cela sèche et c’est tout.

 

Je n’ai pas été très productive côté tricot ces temps-ci, mais quand je vois les ouvrages de certains blogs, mon éternel manie de me dévaloriser surgit et je n’ose plus rien entreprendre, non mais, regardez ça, ça, ça,ça et j’en passe!!!!

Je suis plutôt dans ce genre là en ce moment:

en blonde et moins surfait, mais l’idée est là….

La preuve en est je ne tricote pas, notre temps libre est consacré aux enfants et notamment à un nouveau sport: « le ski en pointillé« : un avec les enfants, l’autre qui fait son petit tour et la fois suivante on fait l’inverse!!!

Quand même, cela vaut le coup de voir nos enfants découvrir les sensations de glisse.

DSCI0008

z’avez vu l’homme en position chasse- neige sexy et serrage à bout de bras et en lévitation du n°2 (le roi du monde qui faisait moins son malin sur les spatules!!!!)

Le moment de sustentation est épique aussi!

DSCI0012

L’objectif est bien de passer le plus de moments possibles ensemble et de se dépenser (soi, pas le porte-monnaie), là j’en viens à mon idée première:

Oui, je tricote moins car j’essaye de bouger plus!!!! mais je compte bien réussir à concilier les deux bientôt!

Je bouge,  j’essaye de faire du sport (hein quoi j’ai dit un gros mot?) et j’avoue j’avoue, je fait plus de ménage (bouh!) (je travaille aussi, mais ça c’est une autre vie)

Donc, pour l’instant: une séance de cuisse-abdo-fessiers en salle  et une séance de course à pied à l’extérieur par semaine,  c’est un minimum mais déjà pas facile de s’y tenir vu l’emploi du temps et la fatigue.
Je n’y arriverai pas, mais alors pas du tout, sans les encouragements et les conseils du skieur-coureur-tennisseur-nageur-véloteur-bricoleur-déneigeur…- ci-dessus et si je ne voyais pas, pour moi, tous les bienfaits qui n’ont pas de prix: meilleure humeur, plus de tonus, perte de poids, moins de stress, plus d’énergie… ça vaut vraiment la peine de transpirer! (et de moins tricoter???)

J’ai un objectif côté sport est j’espère y arriver (genre une course ou un temps sur 10 km , mais pour l’instant j’encourage les autres, comme lui, et lui  et ceux qui n’ont pas de blogs (ils ont sûrement un profil FB mais je suis encore loin de cette planète !) et puis tiens! j’encourage, par le biais de ce post, toutes celles et ceux qui s’y mettent, qui souffrent mais qui tiennent le coup!!

♥♥♥

2012: j’ai tricoté, 2013: je tricoterai!

DSCI0009

Cet adorable petit pull tunisien est un ouvrage parfait pour débutante: il est facile et beau!!

Le modèle provient de l’indispensable:

Il se tricote en plusieurs morceaux: dos, devant (avec la boutonnière, donc une séparation) et les deux manches.

Je trouve la hauteur du pull un peu courte par rapport aux manches, il manque bien 3 ou 4 cm…

J’ai utilisé un mélange de la Droguerie (clic) : (alpaga+plumette), un de ceux là je crois (alpaga lichen et plumette fog)https://i0.wp.com/tricots-de-la-droguerie.fr/WordPress/wp-content/2010/01/Harmonie-n%C3%A8fle.jpg

J’ai modifié le modèle en rajoutant une bande sur chaque manche (avec mon reste de laine utilisé pour mon pull extra loose!

Finalement le pull en taille 2 ans pèse 83 grammes! Cela donne une idée pour la quantité de laine à utiliser, en tout cas avec une laine légère comme l’alpaga, sinon, avec une laine classique, en 2 ans, il faut compter 3,5 pelotes.

A propos du mélange alpaga+ autre laine, j’ai remarqué que lorsqu’on utilise un mélange de laine avec de l’alpaga, la quantité d’alpaga correspond environ au 1/3 de la quantité de la laine principale…

DSCI0005

Bon tricot!!!

et…. Bonne année! même si je ne vous connais pas toutes, je vous envoie du fond du cœur, mes vœux de bonheur, cela fait égoïstement du bien de vouloir le bien autour de soi, à qui que ce soit!!!

♥♥♥

C’est beau mais c’est froid

DSCI0034

photos prises cachée derrière les fenêtres, bien au chaud, on ne dirait pas que je suis née là, franchement, j’ai honte, je n’arrive presque plus à sortir le bout du nez !

au premier plan, c’est le toit de chez moi, non, non il ne neige pas beaucoup…

DSCI0033

Alors on se réchauffe comme on peut,

DSCI0058

petit(s) luxe(s) :

  1. manucure OPI (prune foncé)
  2. Poêle à pellets Ruegg
  3. tricot en cours laine NEPAL de chez Drops (à prix doux)

DSCI0056

NB pour celles qui ont des yeux de lynx: Le petit cache-cœur  mélange Alpaga et mohair avec une doublure à pois, m’a été donné, je l’aime beaucoup avec ses tons prune, bleu marine, marron, vieux rose (il est de chez One Step).

Au fait, chez nous le petit Jésus est bien arrivé, (avec tout le tralala autour, quoique cette année c’était vraiment le pied) mais il s’est trompé de moyen de transport et en plus il a atterri dans un endroit, heu, pour le moins… heu, inattendu, pour ne pas dire: ubuesque (terme employé ad-hoc et volontairement, car provenant du roi Ubu et vu le lieu, on comprend mieux….. mais si…. un petit effort., pffff….. le trône!!!!!) . C’est quand même plus sympa comme jeu de mots que celui que je voulais écrire en premier mais que je ne résiste pas de noter en tout petit quand même: c’est un endroit à chier….. humm hummm je me cache.

DSCI0044

♠♠♠

Petites souris terminées!

Voici le  Baby Pull Vintage terminé:  j’ai cousu une  fermeture d’une couleur un peu flashy pour égayer le pull et créer un léger décalage.

Pour le modèle: voir le post précédent.

DSCI0004

DSCI0005

de dos

DSCI0006

Pour l’instant il est un peu trop grand, mais cela n’a pas empêché le petit « dauphin du roi » de le tâcher…

de face,

Sinon, hier, je me suis rendue au RV des tricoteuses d’Annecy.

Au menu: Cookies, sourires, café, thé, bonne humeur, tranquillité, aiguilles à tricoter, crochets… tout cela dans un lieu peu commun: Les Palettes

Comme la dernière fois, ce fût une paire d’heures très agréable , vivement la prochaine !!

L’inconvénient c’est comme quand on visite les blogs, on revient avec pleins de projets en tête et de laines à acheter:bref, une liste de « to do » maousse costaud 😉

♥♥♥

Baby pull vintage

Comme je le dis souvent, j’aime les vieilles choses, mais pas que, mon mari a le même âge que moi…ahem

Magnifique petit ouvrage des années 70, je pense qu’il y a prescription pour les explications, si ce n’est pas le cas, qu’on me le dise!!

N’est-il pas « so cut » ce petit bonhomme ?

Voici l’avancement de ma version, en 2 ans avec des restes de laine, en aiguilles 2,5….. bientôt terminé.

Et Voici les explications en avant-première! (voyez que je suis moderne):

Pour finir et pour montrer ma bonne volonté concernant les choses « dans le vent », voici un gilet que j’aimerais bien me faire:

(tiré d’un ELLE ré-cent!!!!)

♥♥♥

3 en 1

Après avoir terminé la rédaction de ce post, je pourrais choisir de me mettre dans la case in ou la case out. Félicie a tellement bien résumé ce risque de dérapage dans son post  ! J’en suis loin, d’abord parce que je n’ai pas de chat , mais surtout car je suis loin d’atteindre son niveau de création.

Mais il est vrai que j’ai tout à la fois beaucoup de choses à dire et rien de vraiment transcendant en même temps. Je vais donc faire comme quand mon petit moi parle à son  lui-même: papoter comme une vraie fille!

3 en 1 donc, commençons par le SUJET  numéro 1:

  • L’anniversaire de Môsieur mon mèèèrrrri Rrrromain (avec l’accent de Cèline bien sûr):

Un jour de retard pour un petit repas qui ne casse pas trois pattes à un canard mais qui fait du bien quand même (pour le mot d’excuse concernant le jour de retard, voir avec Mme Gastro, svp).

Meniou:

Rillettes de saumon maison sur toast,

Ratatouille et jambon cru

Tarte tatin! (tatatin!, à la Renaud cette fois)

C’est ce dernier point qui est le plus intéressant, bien que le reste fût très bon aussi, d’ailleurs , voici humblement ma petite recette inventée sur le moment (je suis la reine de l’anticipation vous remarquerez):

Rillettes de saumon:

  1. hâcher/mixer de la ciboulette et du persil (+ aneth qui était absente ce jour -là mais qui aurait bien fait l’affaire dans le hachoir)
  2. ajouter un pavé de saumon cru+ le jus d’un demi-citron, mixer un peu.
  3. ajouter une grosse cuillère à soupe de crème fraîche épaisse+ poivre selon votre goût.
  4. ajouter une part d’environ un demi-centimètre de bûche au chèvre (j’ai goûté sans cet ingrédient et je dois dire que c’est trop fade à mon goût),
  5. mixer.

Tartiner de belles parts de pain grillé et déguster!!

Je sais, on ne voit pas les tartines, normal, on a tout mangé (même les petits se sont régalés), cette photo est primordiale pour autre chose:

La spatule en silicone! depuis que je l’ai, je peux m’en resservir 5 fois lors de la préparation d’un repas, c’est indispensable: elle ne fond pas dans une poêle chaude, convient même à une gauchère comme moi (tss tss comment ça vous comprenez mieux maintenant???), elle est souple, elle a deux côtés de taille différente et passe au lave-vaisselle, c’est mon amie anti-gaspi (y a qu’à voir la propreté du bol de robot!), et 6 euros sur le marché du coin.

La tarte tatin (normalement servie avec une boule de glace on est d’accord, mais rapport à mon mot d’excuses on va tout de même y aller molo):

C’est un grand classique, je suis loin de révolutionner quoi que ce soit je sais, mais c’est tellement bon  et je vais ici même révéler « THE secret recette » de pâte à tarte (recette de ma mamie de ch’nord, limite belche ) :

Avant tout, voici la source principale de mes inspirations culinaires (outre les superbes recettes sur vos blogs bien sûr que je compile régulièrement):

Je l’ai depuis une dizaine d’années et je dois dire qu’il est génial: il y a tout (ou presque, et quand ce n’est pas le cas, je rajoute ma recette en la glissant dans l’ordre alphabétique), c’est bien expliqué, à l’ancienne avec des photos, parfait!, on peut même trouver des pages avec des menus selon les saisons, d’autres selon le régime suivis, d’autres selon l’origine indienne, orientale….

donc: La pâte de mamie de ch’nord:

  1. mettre 250g à 300 g de farine blanche type 45 (ou plus selon votre goût),dans une jatte,
  2.  ajouter une bonne pincée de sel
  3. ajouter environ 100 g de sucre blond bio (je supprime uniquement cet ingrédient quand je fais une pâte pour préparation salée)
  4. faire ramollir 130g de beurre (non fondu), le déposer dans la jatte, commencer à mélanger un peu avec une cuillère en bois.
  5. ajouter une « lichette » de kirsch…
  6. mélanger à la cuillère puis utiliser tout de suite les grands moyens :pétrir à la main, essayer d’utiliser au maximum la paume:

7. si nécessaire, ajouter de l’eau à température ambiante (un peu à la fois) pour obtenir la texture de la photo.

8. laisser reposer.

Pour la Tatin:

  1. on prépare le caramel façon Jamie: je pose le moule à gâteau directement sur le gaz, 100g de sucre blond en morceaux+ 3 cuillerées à soupe d’eau à feu vif, on fait fondre en faisant tourner le plat et non pas en utilisant une spatule, quand tout est fondu on arrête le feu (normalement ça mousse un peu).
  2. Placer de gros morceaux de pommes sur le caramel refroidi:

3. parsemer d’un peu de beurre en morceaux et…..et ………et………; de cassonade !(encore un ingrédient magique de ch’nord!) pour les vraies belges, ce n’est pas la Vraie cassonade celle-ci (mais c’est celle qui se rapproche le plus de celle de mon enfance, dont le paquet avait une photo de petit garçon, coupe au bol, qui déguste une crêpe avec un grand sourire…):

4. abaisser la pâte, la poser sur les fruits, enfourner à 230°C  durant 30 mn (là encore je suis vieille France: j’utilise un four à gaz et j’adore).

5. Enfin, déguster: (je vous épargne la chanson d’anniversaire du « roi du monde » (bambino n°2): wouani nani versaire papa!!!!)

édit du jour: avant de déguster, il faut bien sûr retourner la tarte, sinon elle n’est pas Tatin, elle est juste tarte, et alors, ce n’est pas pareil!

♥♥♥

  •  SUJET Numéro 2:

Ma Denise est en kit! (traduire: en stand-by):

Kit Denise

Elle frétille dans sa boîte en voyant le colis dégoulinant que la factrice a apporté hier (je n’ose plus consulter mon compte en banque,)

laine des chez ardelaine commandée suite à la découverte de ces beaux ouvrages!

écheveaux en attente d’être mis en boule! (je crois que je vais essayer de dénicher un vieux « faiseur de pelote », ça a peut-être un vrai nom, mais je ne connais pas)

SUJET Numéro 3:

Je voulais montrer sur ce post, un pull que j’ai tricoté il y a déjà un an mais qui est tellement beau et agréable à porter que je me suis dit que cela pourrait intéresser certaines d’entre vous:

look vintage à ma manière:

c’est à dire avec un top en coton Zelles collection et

un vieux, très vieux Levis en velours rouge (Solange si tu me lis: ♥)

Le pull est un modèle de La Poule:  Odette la new), clic,  je dois vous dire que dans tous ses modèles je réduis la largeur des pulls de 5 bons centimètres, j’aurai pu encore réduire pour celui-là à cause de la laine utilisée. J’ai d’ailleurs dû coudre le col pour le resserrer car il était trop, beaucoup trop lâââche, le goujat!

(laine de chez monoprix couleur chocolat, 2010, et alpaga  assortis de chez Caserita)

J’adore le tombé !  Comme je viens de rééditer ce post avec des photos moins floues que la dernière fois, j’en profite pour en rajouter une ou deux:

Verdict du post:

En me relisant je me dis que je suis une fille normale: je fais des photos banales avec un appareil banal, mais je m’applique pour mes lecteurs quand même, je cuisine classique pour ceux que j’aime, je tricote économique car je ne suis pas Crésus, j’essaye de profiter de tous ces moments de bonheur et de les partager sur ce blog, m’enfin!, être normal c’est plutôt dans l’air du temps,  non? on peut donc, sans trop se vanter se dire que c’est un post : IN!

♣♣♣

You Don’t Know Jack? « shawl à maman » = « salamandre »

Si l’une d’entre vous comprend le titre, alors là chapeau ! car je en suis pas sûre que le jeu: « you don’t know Jack  » existe encore!

Pour la Salamandre: elle était juste dans le chemin dimanche, elle ne bougeait pas, c’était bien la seule a aimer ce temps plus qu’humide!

Pour le « shawl à maman », le voici, (normalement là on a compris que « shawl à maman » et « salamandre » sont des approximations (« rimatologie ») et c’est une partie du jeu YDKJ, énoncé plus haut….) bref, bref, bref, je me sens seule tout à coup,

J’ai utilisé mon reste d’alpaga de chez Caserita (voir ci-contre), associé à la heather coloris moutarde.

Le tuto est disponible ici: c’est le shawl abyssal, je pense avoir fait une version « light », car je n’avais pas compris tout de suite la fin du tuto: il faut répéter les rangs 5 et 6 jusqu’à ce qu’on rejoigne les bords du shawl, et moi…. l’avait pas compris, j’ai arrêté avant!

Le voici porté…

ou maltraité…

allez je montre même la grosse erreur, là on voit bien que je me suis arrêtée un peu trop tôt (même pas honte)

 ♫♪♫♪♫♪

Edit du jour: Il existe un vernis appelé « you don’t know jack »!!!! je rêve, et en plus il est beau: coloris taupe de chez O.P.I

elle en parle.

Plant d’automne.

Voici une fournée de plants d’automne, sur pied recto /verso:

La Poule m’a encore donné le virus des torsades avec ce patron excellentissime (si tu passes par ici La Poule, merci!!):

LE GILET ULTIMATE ODETTE

Je l’ai commencé il y a de cela plusieurs mois, mais les beaux jours arrivant, il fallait ab-so-lu-ment des pulls d’été avant celui-là, et je l’ai repris à la rentrée, terminé, il y a 15 jours!

Je mets quand même une photo du superbe cahier me servant à noter l’avancement des rangs parce que ça vaut le coup! La Poule prévient de tout noter et elle a bigrement raison, surtout si, comme moi, vous laissez le bestiau en attente quelques semaines (pour moi une journée me suffit généralement à être perdue, je recompte tout, observe les mailles, les torsades: ha !là! c’est le croisement, donc c’est le 6ème rang, mais peut-être que c’est juste au-dessus?… gngngng, donc je no-te!!!)

C’est pas très glamour hein??

Bon, voyons les détails du plant d’automne:

-3 pelotes d’alpaga (7225) chez Caserita (voir lien dans la colonne de droite)

-7  pelotes de Barisienne (non je ne suis pas enrhumée.) couleur Tournesol

Sur ce dernier point, je ne peux pas explicitement dire mon sentiment ,mais je suis sûre que les filles expérimentées en tricot n’utiliseront pas forcément cette laine, il suffit d’une laine qui s’accorde avec l’alpaga de toute façon (car oui, en effet, le 100% acrylique c’est pas terrible du tout, ça enlève beaucoup de chic au gilet, je le trouve mou mou)

Mais que voulez-vous, lors d’une petite ballade à Lyon, j’avais malencontreusement déposé ma pelote d’alpaga dans mon sac et, oh!!! une boutique Bergère de F., oh!! la laine Tip Top  couleur tournesol pour mon alpaga !!! J’étais bien entrée juste avant à la Droguerie mais je ne sais plus si je n’ai pas trouvé la couleur ou si le coût était trop élevé, bref! voilà le résultat.

Le tout, Aiguilles 6!!!!!

Gros plans on the torsades, les torsades j’ai dit, pas le top moche dessous!!

et une encore:::

Et petit plan sur le plant sur pied (mais là il manque un peu d’eau on dirait non? il a l’air fatigué.)

Ha, j’oubliais: les manches!!! je n’avais acheté que 6 pelotes de mon amie la Barisienne alors, j’ai souffert, j’ai tricoté les manches quasiment en même temps, pesé les restes de pelotes pour voir jusqu’où je pouvais aller!!! je suis folle vous allez penser!! et me voilà avec de belles manches 7/8ème (comme les pantalons)! et j’en suis ravie!

♥♥♥

Bonheur,

Hier, j’ai vécu un petit moment de bonheur personnel, Arte (qui me ravit souvent par ses programmes pointus, parfois un peu trop décalés pour mes petits neurones , mais souvent ultra- intéressants et captivants contrairement aux grosses crottes qu’on trouve sur les autres chaînes, désolée); hier, je disais donc, j’ai pu voir Jane Eyre!!! en plein après-midi!!!! si si, je le jure!

Non, je n’avais pas de linge à repasser, ni de cuisine à nettoyer, de repas à faire, de linge à étendre, à trier, de cris à supporter entendre, de jouets à ranger, de couches à changer, de lits à faire, de lave-vaisselle à débarrasser, etc, non rien de tout ça, j’avais TOUT fait!!! ahem.

Je suis tombée sur ce chef- d’œuvre que je ne connaissais qu’en livre, que j’avais pu lire, il y a….. euh…… mmmm années. Ce livre m’avait laissé un sentiment étrange, et je l’avais adoré! Le film m’a rappelé tous les détails ressentis lors de la lecture (bien que les images ne remplacent pas celles que l’on se fait mentalement lors de la lecture d’un livre), mais l’important était ce plongeon dans un moment du passé, comme lorsque l’on respire une odeur ou un parfum qui nous rappelle un lointain souvenir. J’ai donc ressorti mon vieux livre :

Cerise sur le gâteau, ces 2×50 mn télévisuelles, m’ont permises de tricoter!!!

Les rangs ont monté à vitesse grand V :

Gilet moutarde/jaune d’or, mélange alpaga/laine

Et, il ne reste plus qu’à mon en-cours, les manches et la bande d’encolure (j’adore ces deux mots ensemble, j’ai l’impression de dire un énorme gros mot, mine de rien, ) ,

Mais qui est donc ce petit crapouillou qui pointe le bout de son nez??? il est 14h et il ne dort pas?? à 17 mois tout pile aujourd’hui!!!!!

Ha! mais je ne vous avais pas présenté notre « Dauphin du roi du monde », oui, après le Roi du monde, il ne faut surtout pas sous-estimer la réelle présence de son Dauphin, qui brigue la place de roi , ça ce voit rien qu’à sa manière de tout faire pareil, le bien et le moins bien! Par exemple: grimper sur tout ce qui pourrait ressembler à un piédestal de près ou de loin (même sur le camion de pompier à roulettes…) , lever les bras, une fois en-haut et pousser une sorte de cri de victoire!

Allez, promis je vous présenterai un jour le « Roi du monde à part », le n°1, le grand!

♣♣♣

Le blocage: brushing du tricot!

Voilà enfin (il était temps vu le temps justement), mon gilet loose safari de chez Phildar:

On peut dire que j’ai été courageuse (pffffft)  lors de ce safari, j’ai bravé tous les dangers, pendant que je m’activais pour terminer le blocage de cette bête, une autre grosse bête pourvue de défenses immenses menaçait ma touche finale, z’avez vu les jolies boucles d’oreilles assorties au non moins joli bracelet? tout ça en commerce équitable, ici (clic), tout simplement très chouette!

Je parlais blocage (de tricot bien sûr), et là, pour ce gilet, on peut dire que c’est tout de même un moment magique: un petit AVANT-APRES en images sera plus que parlant:

Voilà, l’ignoble cyclope tout mou obtenu juste après avoir rabattu les dernières mailles: pas folichon et pas très gratifiant! 

Et le voilà dompté! (vive la vapeur de la centrale: merci Manou!!!!!!)

Si vous vous lancez dans cet ouvrage, fort agréable à tricoter et à porter, mis à part la ch’tite erreur spécifiée dans le post précédent concernant le diagramme, je donne un petit conseil (s’il en est): prenez la même pelote pour tricoter, que ce soit en fil double ou simple, en prenant d’un côté le fil de l’intérieur de la pelote et de l’autre le fil extérieur (voir photo ci-dessous).

J’ai fait cela pour ma dernière pelote (dommage j’aurai dû le faire avant, mais moi blonde, pas penser toujours, surtout quand blonde tricote, elle est tellement heureuse qu’elle déconnecte tous les neurones).

En tout cas, une seule pelote, c’est plus confortable (moins de noeuds) et surtout on sait exactement combien de fil (en cm de tricot fait) on utilise et combien il en reste (en poids de la pelote utilisée)  (utile si on bidouille en choisissant une autre laine que celle recommandée et qu’on a eu la flemme de faire un échantillon, moi? meuuuuu non )

Voilà ce qu’il me restait à la fin du tricot, j’ai utilisé 9 pelotes de MUSE, j’ai même hésité à faire le tour des emmanchures en mailles serrées au crochet, pitêtre demain.

♥♥♥

dernier loose ajouré de la saison

best of 32 de chez Phildar

Voilà un en-cours qui me ravie! aiguille 7!!!!!!!!!!!!! hourra! ça monte vite!

C’est la première fois que j’utilise des aiguilles aussi grosses, et là je pense à celles qui ont essayé les fameux « pieux »  qui font des giga mailles, ça doit être  « Marant » (attention à celles qui ne suivent pas, ceci n’est pas une fote d’ortografe!!! Isabel sors de mon esprit tout de suite! oui, c’est dans le documentaire sur son défilé que j’ai vu ces fameux pieux, c’était comme un rêve de voir cette fille si patiente, recommencer 15 fois le pull, jusqu’au bout de la nuit, petite pensée pour elle. Et si je vous dis que je l’envie vous me dites illico que je suis maso, hein? ben, je le dis tout bas alors et entre parenthèses)

Voilà mon en-cours, il ne pourra pas couper au « blocage » celui-là (on humidifie, on épingle aux mesures et on attend que ça sèche pour fixer tout ça),en effet, il est un peu mou mou pour l’instant, j’aime bien le loose mais faut pas pousser quand même.

Je n’ai utilisé la laine préconisée mais une qui s’y apparente, elle est divine comme son nom d’ailleurs:  Muse de chez Phildar (50% coton, 25% lin,25% modal), colorie algue pour moi, elle se tricote parfois en double et parfois en simple pour les parties plus ajourées.

Je pense qu’il y a une petite erreur dans leur diagramme, si vous faites le même modèle, attention à la fin des rangs 5 et 19.

à l’heure qu’il est la bête est presque terminée! donc sûrement portable avant les grands froids, ouf.

Camélia

Camélia est la couleur que j’ai choisie pour le pull à trous de Phildar, un vieux rose en Phil’cotton 4.5 bio, j’adore!! (Je l’aime encore plus car les

voilà mes 8 pelotes utilisées, elles étaient en promo à 0.99eurosmmmm, je ne sais pas si je suis vraiment radine, mais tout de même, ça me parle quand la matière première est belle et pas chère, moins c’est coûteux, plus on peut en prendre, pfff, logique de fille quoi)

C’est un modèle tiré de ce livre:

C’est ce modèle tricoté en couleur Kraft, (Phil’écolo)

Le point utilisé est le « point bourse », c’est ultra simple à mémoriser mais moins à faire  (voyez les pitites irrégularités sur la photo du dessous): *un jeté, 2m env. ensemble,* répéter de *à* tout le temps et sur chaque rang.

Voilà pourquoi je n’ai pas tricoté ce pull en rond, le point étant le même sur les rangs pairs et impairs ce n’était pas possible, si ça l’est, qu’on me le dise!!! car, oui, j’ai essuyé un ou deux échecs avant de comprendre, (nin hin! )

Pour la forme du pull, encore une fois ultra simple: le devant et le dos sont tricotés exactement de la même façon, on augmente un chouilla la largeur pour les manches et on diminue régulièrement les épaules en laissant les mailles de l’encolure à rabattre en tout dernier.

Très agréable et rapide à faire, bref, un pull bonheuuur et un cadeau pour mes 35!!!

édit d’un jour: en version total punk,ça dévergonde un peu le pull (pantalon H&M)

♥♥♥

Roland Garros

Je sais, c’est complètement anachronique par les temps qui courent , mais mon pull a été commencé pendant Roland Garros et en plus il a les couleurs de Roland Garros!!!

zieutez un peu le souci du détail dans le bas de la photo,,pfffff

J’ai donc terminé ce pull pour lequel je m’étais inspiré d’un modèle chez Mango. Sur la photo cela ne se voit pas, mais le petit « plus » est qu’il brille!! (il Rilllle comme dirait le rejeton n°2)

Il n’est pas aussi large et long que je l’avais prévu car les laines utilisées ont un tombé lourd et cela aurait pu devenir un pull stylé dans le genre « je vais jeter les poubelles, chéri »

Matière première donc:  ici en fil Allino Cotton /lin (50/50) couleur safran + un fil à crocheter crème et Lurex très fin, tout ceci pour finir en aiguille n°4.

J’ose un petit tuto???? en tout cas, si cela intéresse quelqu’un ou si ça vous plaît même juste un petit peu, merci de me le dire!!

TUTO du « pull Roland Garros »

Matériel:

aiguille circulaire n°4

fil (voir ci-dessus), environ 6 pelotes de 50g du fil principal+???? du fil lurex (moi j’ai une pelote énorme alors je ne sais pas ce que j’ai utilisé, ça ne m’a pas semblé beaucoup, peut-être le 1/3 du fil principal, c’est souvent le cas quand on double un fil avec un fil fin).
Dimensions:

pour une taille 38

largeur du bas: 42 cm

hauteur totale: 51 cm

hauteur du bas jusqu’aux début des augmentations d’emmanchures: 25 cm

hauteur des manches: 18 cm

largeur de l’encolure dos: 29 cm

échantillon pour un carré jersey 10x10cm:

18m sur 28 rgs

1er set: montage et début des hostilités:

Monter 180 m sur une aiguille circulaire n°4,fermer le rang sans vriller les mailles, placer un anneau marqueur au début du rang et un à 90 m.

tricoter 10 rgs en côtes 1/1 (ou 3.5 cm).

continuer en jersey endroit sur 25 cm en plaçant la torsade comme suit:

  • r1:tricoter le 1 er rang normalement (c’est le devant) , à 12 m avant le marqueur, tricoter 1 m env, 8m end, 1m env, 2 m end, passer l’anneau marqueur (c’est la fin du devant et le début du dos), 2m end., 1 m env, 8 m end, 1 m env. continuer endroit jusqu’à la fin durang dos.
  • r2,r3,r4,r5,répéter ce rang 5 fois
  • r6,au 6 ème rang croiser les mailles: 12 m avant l’anneau marqueur, « tricoter 1 m env, placer 4 m sur une aig à torsade devant le travail, tricoter 4 m end., tricoter les 4 m de l’aig. à torsade, 1 m env, 2 m endroit, faire passer l’anneau marqueur, 2 m end.* répéter de * à* et finir le rang dos normalement .
  • répéter toujtours ces 6 rangs, jusqu’à la fin du match!

2ème set: augmentations d’emmanchures

à 25 cm de hauteur après le rg de montage, faire les augmentations comme suit tous les 2 rangs:

  • passer le 1 er marqueur, faire le rang du devant et tricoter jusqu’à 1 m avant le marqueur suivant puis faire une aug., tricoter 2 m, faire une aug., tricoter jusqu’à 1 m. avant le marqueur suivant, faire 1 aug., tricoter 2 m., faire 1 aug.
  • faire le rang suivant normalement
  • répéter ces deux rangs 7 fois (soit 5 cm de hauteur d’augmentations)

3ème set: séparation du dos et du devant

on continue sur aiguilles droites (ou circulaires utilisées comme des droites).

  • devant: continuer droit jusqu’à 38 cm de hauteur totale, puis faire les diminutions d’encolure:

-rabattre les 18 m centrales et continuer un côté à la fois en faisant des diminutions tous les 2 rangs (4x2m. et 3x1m.)

-Continuer droit pendant 7 cm sur le côté droit (là où se trouve la torsade) et 5 cm à gauche???? ça paraît bizarre mais la torsade « rétrécie » le tricot il me semble.

laisser les mailles en attente.

  • dos: continuer droit jusqu’à 39 cm de hauteur totale puis faire les diminutions d’encolure comme pour devant.

-Continuer droit pendant 9 cm à droite et 11 cm à gauche (là où se trouve la torsade).

coudre les mailles des épaules du dos et du devant selon la technique du grafting .

4 ème set: les bandes de finitions (encolure et manches)

encolure: relever 74 m devant et 80 m derrière fermer le rang et tricoter 10 rangs en côtes 1/1, rabattre un peu serré.

manches: relever 74m en commençant par le dessous des manches, fermer le rang et tricoter 10 rangs en côtes 1/1, rabattre souplement.

Médaille d’or: le match est terminé, Allons enfants de la patriiiiee…….( non, pas taper, j’arrête).

Devinette: cherchez l’erreur sur cette photo, attention, il faut lire le tuto pour trouver!!! (la fille qui croit dur comme fer qu’il y a des dingues de tricot qui la lisent….)

Que c’est bon

Que c’est bon les vacances à Oléron;

L’air marin, le sable, les vagues, l’horizon à perte de vue…rien n’est plus enivrant que de s’approcher de la nature à ce point.

En parlant de point, j’en ai fait quelques uns, nommés « point de bourse », qui n’a pas empli la mienne pour un iota (vive les dépannages de voiture en vacances!)

C’est tout de même un point ajouré très chouette (ha! mais je viens de comprendre, si le point de bourse est ajouré, le porte-monnaie est troué!!!)

J’ai intérêt à activer ce tricot coûte que coûte -huhuhu-

Le futur pull sera rose Camélia (Phil’cotton bio de Phildar), modèle tiré du Best of printemps 32, un petit pull loose comme je les aime):

à très vite ♥♥♥

accouchement sans douleur…

Non, je n’ai pas renouvelé cette merveilleuse expérience qui fût mienne 3 fois et tellement ohhhh! tellement agréable!

D’ailleurs, un des trois s’étant transformé depuis sa naissance en « Roi du monde et des phrases à rallonge », le voici en habit de fête, une demi-heure après avoir été tranquillement couché, m’avertissant solennellement la sucette au bec: « maman j’peux pas dormir mes ong’ y sont trop longs! » (ce n’est pas comme si j’avais tenté 50 fois, après le bain de lui couper les ongles!)

Voici donc le Roi de chez nous dans toute sa splendeur:

                    Son leitmotiv étant « la paix dans son royaume » il met beaucoup de coeur à retrouver la bonne humeur de maman après l’avoir poussée loin dans les tréfonds du reste des miettes de sa patience, et il possède une arme imparable: « maman ch’ui content te voir! »

ou encore: « maman va tricoter, allez va! » (ça c’est quand il veut faire sa bêtise incognito!)

Néanmoins, le doudou d’été est bien là et il a tenu ses promesses.

Depuis qu’il est tombé des aiguilles (4.5) il mène un prompt combat contre un autre doudou, mais plus ancien celui-là: le « Odette. »

Et tous les deux se disputent une place de choix,celle du doudou du matin frisquet.

L’un possède un atout de taille: la torsade,

mais  mais mais,il est tricoté en Worsted cotton, qui, bien que douce et bio; bouloche! (j’ai qu’à déboulocher on me dira!)

L’autre, le dernier né a, lui aussi, un atout: sa légèreté et sa douceur de rêêêêve (en Sierra).

Enfin voilà les bestiaux en plein combat:

Odette :1, doudou 0

revanche:

Doudou:1, odette: 0

EGALITE: les deux étant des modèles de madame La Poule, tutos à l’appui, tombé impeccable, loose comme on aime.

Se réchauffer

oui parce que quand même, c’est la loose totale ce temps.

Alors on va faire semblant de se couvrir, j’ai bien dit semblant , juste pour dire qu’on a compris, mais on se couvre léger léger, à trous trous quoi, en coton et à manches courtes!

Allez, on lui fait un appel du pied à mèrethéo, on porte le chapeau:

Modèle de La Poule, ici ;

Le fameux pull Isabel Marant à la sauce La Poule, réduit de quelques centimètres en largeur, et tricoté avec la laine Sweater de chez Laine et tricot (douce, facile à entretenir, et qui ne bouge pas!).

Je l’aimeuuuuu