kidsilk

Big gilet long et loose

Ce gilet a une bonne tenue , il est épais et chaud. Sa forme loose lui donne un look décontracté mais plutôt chic grâce au fil de mohair et soie qui donne un aspect duveteux et chiné.

Pour ce projet, j’ai associé un fil brut en pure laine de chez Ardelaine et un fil luxueux et doux de chez Drops.

J’ai nommé:

Chez Ardelaine:  Agneline  , 2 écheveaux (soit 200g , 550m) en couleur Granit et 4 écheveaux en couleur noir .

et  chez DROPS : Kid silk  , 6 pelotes en gris (soit 1000m) couleur n°10.

01-2016-5

Pour la construction de ce gilet, elle se fait avec des aiguilles circulaires n°5. J’ai essayé de réduire au maximum les coutures, même pour les poches.

La petite originalité réside dans le discret motif du dos: la Tour Eiffel en Peace and Love, un hommage au massacre de novembre 2015 à Paris.

C’est tout de même un gros pépère qui tient bien chaud quand on le tricote!

01-2016-1

Ce gilet a logiquement été baptisé : « PARISANDLOVE« 

Les étapes de construction en images:

1 le corps sans les manches, l’ajout du grand col, le montage des poches directement sur le gilet et le projet terminé.

Si le tuto intéresse quelqu’un, je me ferai un plaisir de le rédiger au propre.

Grosses bises les tricoteuses, tricoteurs,  un peu tricopathes!

♥♥♥

 

2 pulls « Odette » pour maman et soeurette

Tout d’abord : « bonne année créative à toutes et tous! »

Pour noël, je me suis transformée en Mère Noël, j’ai tricoté deux modèles de « unepouleàpetitspas »: le Odette Jolie (gratuit ici) et le Asymetricodette (ici puis il faut acheter le tuto sur son site de vente).

Les mélanges de laine sont les mêmes pour les deux pulls, c’est vraiment un régal de moelleux et de douceur): de l’alpaga et du kidsilk (mohair et soie) le tout en aiguille n°5, clic ici pour la couleur chameau du pull Asymetricodette.

Si vous vous lancez dans ces pulls, sachez que ce sont des pulls plutôt larges et que, pour moi en tout cas, les manches sont trop courtes d’au moins 5 cm et je rallongerai le buste de 2-3 cm la prochaine fois. Pour le Odette Jolie, je conseille aussi et surtout (car j’ai failli hurler) d’élargir l’encolure (c’était un des 1ers tutos de La Poule), ce qui n’est pas du tout le cas pour l’asymétric odette, aucun problème pour celui-ci.

voici donc l‘AsymetricOdette, j’ai acheté le tuto de ce pull initialement pour comprendre cette histoire de torsades qui partent sur le côté en diagonale, et voilà, maintenant j’ai compris. Cependant, j’ai adoré tricoté ce pull pour tous ces jolis points.

DSC_1681 - Copie

 

Avant le montage des différentes pièces (dos+devant+manches):

Comme pour les précédents tricots, j’ai cousu une étiquette venant de chez « fibres et créations », j’aime beaucoup ces étiquettes, mais celles marquées MNI (Maille Name IS) ne m’inspirent pas, dommage. clic

DSC_1726

Pour le OdetteJolie, Je l’avais déjà tricoté ici  , j’étais restée sur un échec car je n’avais pas assez de laine, j’avais bidouillé mais le résultat n’était pas mal, comble de malheur, quelques temps après, j’ai feutré le pull… et je suis une fille obstinée (trop).

Donc  voici les devant et dos du Odette Jolie: pour améliorer encore le modèle, je pense qu’il faudrait (comme pour l’asymetric odette) commencer le bas du pull avec deux mailles de moins pour les côtes et augmenter de 2 mailles sur le 1er rang de point mousse, ainsi le bas du pull serait moins lâche.

Je trouve vraiment ce modèle magnifique, le montage est original :on tricote les parties ajourées et les torsades séparément puischaque côtés et manches d’un seul morceaux à plat que l’on replie en deux, puis on coud tous les morceaux ensemble, il faut ensuite relever des mailles pour l’encolure.

   DSC_1551 - Copie  DSC_1691 - Copie  DSC_1683 - Copie

 

 

 

 

♪♪♪

Le simplissime

DSC_0695Ce que je préfère sur cette photo, c’est l’ arrière- plan…Carte postale…

 

 

DSC_0691Non, non il est propre mon miroir!! non mais, c’est un miroir d’époque, les tâches aussi le sont c’est tout.

La grosse tâche au milieu, c’est moi, c’est pour vous montrer un pull que je viens de terminer sans patron, en liberté totale, super facile à faire avec très peu de coutures puisqu’il est tricoté en un seul morceau. J’ai juste relevé des mailles pour faire une encolure, mais elle peut même rester brute.

aiguilles 5, c’est du rapide!

J’ai utilisé du Kidsilk  et de l’alpaga (deux mélanges de bleu marine de chez Drops).

Je voulais un pull encore plus large, ce sera pour la prochaine fois. Pour le porter avec une chemise ou une blouse, il peut aisément être tricoté avec 10 cm de plus en long (hauteur totale), et en large et même pour la hauteur des manches on peut ajouter des cm.

Pour un pull plus long et large que le mien sur les recommandations ci-dessus, il faut sûrement compter 800 m de chaque fil du mélange que l’on peut trouver ici (elles sont en solde en ce moment) on peut aussi trouver de l’alpaga de très bonne qualité en 100g ici

DSC_0696

donc, le petit décalage entre le devant et le dos, c’est……….exprès!!

 

 

DSC_0705

et là, le teint blafard, c’est lorsqu’on ose se prendre en photo juste, tout juste à la sortie d’une grippe carabinée!  je vous ai tout de même épargné le regard de droguée avec les paupières du dessus qui n’arrivent pas à s’ouvrir entièrement…

non l’important, c’est l’encolure du pull…

 

DSC_0710

Celle-là, je ne sais plus pourquoi je l’ai mise, mais, elle est bien quand même.

 

DSC_0743

et puis celle-là aussi.

Ci-dessous, mon petit plan : un seul morceau donc (même si on laisse en attente les mailles lorsqu’on fait le trou pour l’encolure, on les reprend après pour terminer le dos). Le bas du morceau, c’est le devant, le haut c’est le dos, on plie tout l’un sur l’autre et il n’y a plus qu’à coudre les côtés et les dessous des bras, fastoche je vous dis!

 

DSC_0753

Pour démarrer, c’est simple, réfléchissez à la largeur du pull que vous voulez (je préconise 55 cm pour qqln faisant du 38), faire un échantillon avec les deux fils (=tricoter en jersey un nombre de mailles au hasard et monter jusqu’à 10cm). Mesurer 10 cm et compter le nombre de mailles et de rangs nécessaires , le noter.

Monter le nombre de mailles pour obtenir 55cm (produit en croiiiiiiix je vous aime), tricoter en côtes deux deux sur 10 rg (ou 4 cm environ).

Puis tricoter en jersey jusqu’à la hauteur sous manches voulue (par exemple 30 cm).

Stop.

A la fin du rang, monter un nombre de mailles nécessaires en plus sur les aiguilles pour tricoter les manches (par exemple, il m’a fallu 32 mailles pour des manches de 25 cm de long) (super vidéo ici!), ce rang de nouvelles mailles n’est jamais facile on a l’impression que les mailles sont mal faites, mais ensuite, vous verrez ça ne se voit plus. Faire la même chose sur le rang retour, car on a souvent deux bras.

Pour faire une bordure au bout des manches, tricoter alors les 5 premières mailles et les 5 dernières de chaque rang  (qui sont maintenant très longs) en alternant juste sur ces 5 mailles un rang au point mousse et un rang en jersey endroit.

 

Maintenant, l’étape la plus pénible: à 40 cm de hauteur totale rabattre 20 mailles (ou le nombre voulu) au centre du travail pour obtenir la base de l’encolure (environ 15cm de large), puis continuer un côté à la fois en rabattant régulièrement du côté de l’encolure où vous en êtes ( par exemple pour le côté droit: 1 fois 4 m, 2 fois 3 mailles, 1 fois 2 mailles, et 3 fois une maille, un rang sur deux, c’est à dire à chaque fois que vous êtes au début de l’encolure ) l’encolure doit faire environ 25-30 cm de large à la fin  donc un seul côté rabattu doit faire 10 cm de large.

continuer à tricoter trois centimètres de plus sans diminution.

faire la même chose pour l’autre côté.

avant de rassembler les deux côtés, il faut remonter des mailles qui correspondront à l’encolure dos (on peut monter le nombre de mailles rabattues pour le devant en 4 fois: si on a rabattu en tout 40 mailles, on peut remonter 2 fois dix mailles de chaque côté et rejoindre au rang suivant toutes les mailles.

Tricoter droit jusqu’à ce que la hauteur de manche corresponde à celle du devant (sans oublier de continuer les rgs point mousse et jersey),.

rabattre les mailles des manches à la hauteur nécessaire,

continuer droit, finir en côtes 2×2 à la même hauteur que pour le devant mais rajouter une longueur de côté équivalente à la 1ère hauteur (d’où le décalage entre devant et dos)…

 

Bloquer le travail (l’humidifier et le fixer exactement à la taille voulue sur un grand carton, laisser sécher).

Coudre (clic sur cette vidéo en anglais mais les images suffisent) les côtés et les dessous de manches avec une aiguille à laine.

Si vous voulez, relever des mailles tout autour de l’encolure, fermer en rond, tricoter en côtes 2×2 sur 4 rangs et rabattre au rang suivant.

♥♥♥