point ajouré

Châle Hélios

dsc_0668

Le fameux, le superbe châle créé par LETIPANDA , tricoté avec un fil splendide de LilyNeige: le Gradient Yarn (couleur « éléphant »)….,mélange d’ alpaga et soie mmmmhhhh.

Une tuerie de douceur, de plaisir à tricoter et à porter! Franchement le fil n’est pas donné mais c’est une sorte de petit « extra » que je me suis offert et je ne regrette pas, j’ai l’impression de porter une plume délicate autour du cou.

♥♥

Publicités

points tricot

Au gré de vagabondages sur internet, à la recherche d’explications pour un point que je voulais essayer pour tenter de créer un pull, je ne trouvais pas mon bonheur dans le fameux « 300 points de tricots » et je suis tombée sur ce livre (qui, oh surprise, est maintenant chez moi…):

DSC_1540[1]

Il est en plusieurs volumes, je pense que je me procurerai les autres un peu plus tard, notamment celui sur les points irlandais, si je le trouve. Car j’ai déjà eu du mal à trouver, celui -ci, à un prix correct. Il vient d’amazon.ca (merci à mon expéditeur !!!)

Je pense que les tricoteuses anglophones connaissent toutes cet ouvrage…. pour ma part, c’est une découverte.

Les explications sont en anglais mais tout est limpide,les abréviations sont expliquées au début ( yon, du yfrn, du knit, du purl, p2tog, n’ont plus trop de secrets pour mois et ce n’est pas si difficile en fait).

C’est une mine de 96 pages, avec des illustrations en couleur, datant de 1987 certes, mais en couleur tout de même:

Quelques extraits:

les torsades, j’adore celle du haut à gauche, en écru:

DSC_1542[1]Et ici, la mauve en bas à gauche, elle m’appelle, je l’entends!!!

DSC_1541[1]

Etoiles et flocons, c’est de saison:

DSC_1543[1]

J’ai finalement jeté mon dévolu sur ce point pour commencer un Trendy châle avec cette superbe « Cockleshells » au centre, j’ai un plaisir fou à faire ce point, sur 12 rangs avec un fond au point mousse. La coquille est donc visible de la même manière sur l’endroit et l’envers.

DSC_1549[1]

 ♣♣♣

 

You Don’t Know Jack? « shawl à maman » = « salamandre »

Si l’une d’entre vous comprend le titre, alors là chapeau ! car je en suis pas sûre que le jeu: « you don’t know Jack  » existe encore!

Pour la Salamandre: elle était juste dans le chemin dimanche, elle ne bougeait pas, c’était bien la seule a aimer ce temps plus qu’humide!

Pour le « shawl à maman », le voici, (normalement là on a compris que « shawl à maman » et « salamandre » sont des approximations (« rimatologie ») et c’est une partie du jeu YDKJ, énoncé plus haut….) bref, bref, bref, je me sens seule tout à coup,

J’ai utilisé mon reste d’alpaga de chez Caserita (voir ci-contre), associé à la heather coloris moutarde.

Le tuto est disponible ici: c’est le shawl abyssal, je pense avoir fait une version « light », car je n’avais pas compris tout de suite la fin du tuto: il faut répéter les rangs 5 et 6 jusqu’à ce qu’on rejoigne les bords du shawl, et moi…. l’avait pas compris, j’ai arrêté avant!

Le voici porté…

ou maltraité…

allez je montre même la grosse erreur, là on voit bien que je me suis arrêtée un peu trop tôt (même pas honte)

 ♫♪♫♪♫♪

Edit du jour: Il existe un vernis appelé « you don’t know jack »!!!! je rêve, et en plus il est beau: coloris taupe de chez O.P.I

elle en parle.

dernier loose ajouré de la saison

best of 32 de chez Phildar

Voilà un en-cours qui me ravie! aiguille 7!!!!!!!!!!!!! hourra! ça monte vite!

C’est la première fois que j’utilise des aiguilles aussi grosses, et là je pense à celles qui ont essayé les fameux « pieux »  qui font des giga mailles, ça doit être  « Marant » (attention à celles qui ne suivent pas, ceci n’est pas une fote d’ortografe!!! Isabel sors de mon esprit tout de suite! oui, c’est dans le documentaire sur son défilé que j’ai vu ces fameux pieux, c’était comme un rêve de voir cette fille si patiente, recommencer 15 fois le pull, jusqu’au bout de la nuit, petite pensée pour elle. Et si je vous dis que je l’envie vous me dites illico que je suis maso, hein? ben, je le dis tout bas alors et entre parenthèses)

Voilà mon en-cours, il ne pourra pas couper au « blocage » celui-là (on humidifie, on épingle aux mesures et on attend que ça sèche pour fixer tout ça),en effet, il est un peu mou mou pour l’instant, j’aime bien le loose mais faut pas pousser quand même.

Je n’ai utilisé la laine préconisée mais une qui s’y apparente, elle est divine comme son nom d’ailleurs:  Muse de chez Phildar (50% coton, 25% lin,25% modal), colorie algue pour moi, elle se tricote parfois en double et parfois en simple pour les parties plus ajourées.

Je pense qu’il y a une petite erreur dans leur diagramme, si vous faites le même modèle, attention à la fin des rangs 5 et 19.

à l’heure qu’il est la bête est presque terminée! donc sûrement portable avant les grands froids, ouf.

Que c’est bon

Que c’est bon les vacances à Oléron;

L’air marin, le sable, les vagues, l’horizon à perte de vue…rien n’est plus enivrant que de s’approcher de la nature à ce point.

En parlant de point, j’en ai fait quelques uns, nommés « point de bourse », qui n’a pas empli la mienne pour un iota (vive les dépannages de voiture en vacances!)

C’est tout de même un point ajouré très chouette (ha! mais je viens de comprendre, si le point de bourse est ajouré, le porte-monnaie est troué!!!)

J’ai intérêt à activer ce tricot coûte que coûte -huhuhu-

Le futur pull sera rose Camélia (Phil’cotton bio de Phildar), modèle tiré du Best of printemps 32, un petit pull loose comme je les aime):

à très vite ♥♥♥

Se réchauffer

oui parce que quand même, c’est la loose totale ce temps.

Alors on va faire semblant de se couvrir, j’ai bien dit semblant , juste pour dire qu’on a compris, mais on se couvre léger léger, à trous trous quoi, en coton et à manches courtes!

Allez, on lui fait un appel du pied à mèrethéo, on porte le chapeau:

Modèle de La Poule, ici ;

Le fameux pull Isabel Marant à la sauce La Poule, réduit de quelques centimètres en largeur, et tricoté avec la laine Sweater de chez Laine et tricot (douce, facile à entretenir, et qui ne bouge pas!).

Je l’aimeuuuuu