couture

housse pour guitare

Je me suis lancée en totale liberté dans la confection d’une housse de guitare pour la guiguite de mon 2ème petit gars. J’ai pourtant cherché du tutos sur internet, mais je n’en ai pas trouvé.

Le tissu vient du site « alittlemercerie » c’est un tissu Michael Miller.

2016 (23)Je suis plutôt contente du résultat pour une débutante, c’est sûr, sinon je n’oserai peut-être pas le montrer ici. C’est le problème des blogs, souvent notre égo prend le dessus sur la finalité du contenu de l’article rédigé. D’ailleurs je ne montre pas l’intérieur car mes coutures sont trop moches. J’ai eu du mal à régler la machine à coudre que je ne connaissais pas.

J’ai utilisé une doublure imperméable pour l’intérieur et un molleton pour la protéger contre les chocs, il fallait d’abord bien coudre tous ces morceaux ensemble et coudre des lignes dessus pour fixer le tout.

J’ai d’abord beaucoup cogité sur les étapes à suivre, j’ai scruté la housse qu’on a déjà à la maison, et j’ai tout noté.

J’ai laissé mijoter un bon moment  car j’avais un peu la trouille, j’avoue.1ère énorme erreur, j’ai oublié de plier mon patron en deux pour qu’il soit bien symétrique… shame on me!

2016 (14)

2ème erreur, j’ai utilisé une fermeture éclair que j’ai dans mon énorme stock (je ne blague pas, je dois avoir 200 ou 300 fermetures éclair que j’avais acheté sur le bon coin à un gamin qui vendait les stocks du magasin de ses grands parents, à un prix imbattable de 10 c la fermeture…j’en ai des trucs à coudre avec tout ça!)

Bref, même la plus grande des fermetures (79 cm) n’est pas assez grande, il manque qqles centimètres (on a frôlé la cata car la guitare rentre juste juste).

2016 (15)

Pour le reste , tout s’est bien passé, sauf que j’ai eu du mal à monter mon biais proprement et comme mon patron n’était pas symétrique, les bords n’étaient pas toujours raccords, donc le biais n’était pas toujours bien couvrant….mais aucun trou à l’horizon, c’est le principal.

2016 (18)

avant la pose du biais: mon loulou est déjà conquis!!2016 (20)

Après la pose du biais et des sueurs froides en rentrant la guitare à l’intérieur….

2016 (22) ♪♪♫

le téléphone bien au chaud

Idéal pour un premier essai à la façon:  « faire soi-même », « Do It yourself », « DIY »…

du tricot mais pas trop, de la couture dans une juste mesure  ;).

Un tuto ci-dessous pour la laine que vous avez sous la main et pour la partie tissu, la machine à coudre n’est même pas obligatoire…

Pas d’excuse pour ne pas s’y mettre!

Je sais j’insiste mais je souhaite juste partager le bonheur que j’ai à faire ce genre de trucs .

housse de téléphone (8)

Impossible de prendre une photo du téléphone dans son étui…puisque je m’en sers pour prendre l’étui en photo… humhum.

Face avant:

housse de téléphone (6)

Vue de dos: (il y a un rang au point mousse, sous le ruban).

housse de téléphone (1)

Tuto:

Matériel:

-une demie pelote de laine+ aiguilles adéquates,

-un morceau de tissu,

-un biais assortis (ou un biais coupé dans ce tissu, voir lien vidéo plus bas)

– une pince à bouton pression et un bouton (facultatif).

  1.  Prendre une pelote  (une moitié suffit) de laine dont vous connaissez l’échantillon (celui-ci est indiqué sur le papier autour de la pelote), 10 cm*10cm = un nombre de mailles à monter *  nombre de rangs nécessaires pour obtenir 10 cm, se munir des aiguilles correspondantes (circulaires ou pas).
  2. Mesurer la largeur N du téléphone, la multiplier par 2 et rajouter 2 cm (pour l’épaisseur du téléphone et pour les coutures).
  3. Monter le nombre de mailles correspondantes à (2*N +2cm).
  4. tricoter en jersey (un rang endroit, un rang envers).
  5. Mesurer la hauteur du téléphone, ajouter 1 cm (pour l’épaisseur du bas du téléphone).
  6.  tricoter tranquillement le nombre de rangs nécessaires pour obtenir cette hauteur. Attention: 1.5cm avant d’arriver à cette hauteur, faire un rang au point mousse sur la moitié du nombre de mailles que vous avez sur l’aiguille et sur le devant du travail. La partie droite de votre travail correspond au dos de l’étui (c’est celle avec le point mousse).
  7. A la hauteur voulue, rabattre la moitié des mailles de la partie gauche, continuer à tricoter la partie droite jusqu’à ce qu’elle mesure 5 cm (seulement cette partie, à partir des mailles rabattues).
  8. Puis faire les trous pour passer le ruban: tricoter 2 m normalement,* faire un jeté, tricoter 2 m ensemble, 1 m normalement*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang.
  9. un rang.
  10.  rabattre au rang suivant, la partie tricot est terminée.
  11. mesurer exactement la partie entière de cet étui tricoter (sans la partie qui sert de rabat), ajouter 0.5cm sur un côté de la hauteur et sur un côté de la largeur.
  12. préparer du fil de la couleur du tricot pour la cannette (si vous utilisez une machine) et un fil de la couleur de la doublure choisie pour la bobine. régler sur point droit assez long (pas comme moi…)
  13.  faire un revers de 0.5 cm sur la largeur en haut du tissu, Coudre endroit de la doublure contre envers de l’étui tricoté, comme sur la photo: la partie tricotée de droite est le grand rectangle de tricot (le rabat est caché sous le tissu à gauche).

 

housse de téléphone (2)

Une fois cousu et remis à l’endroit: on voit la doublure, sur la partie tricotée de l’étui:

housse de téléphone (3)

14. coudre le fond de la doublure et le côté (bien aller jusqu’en haut, sur le revers du tricot).

15. coudre avec une aiguille à laine et la laine utilisée, les côtés de l’étui, passer le biais décoratif dans les trous, c’est fini!

16. on peut ajouter un bouton pression pour une fermeture plus sûre, mais ce n’est pas forcément nécessaire.

Pour fabriquer son propre biais dans le tissu de départ, clic sur ce lien vidéo.

 

housse de téléphone (5)

♥♥♥

 

Le clown se rebiffe

Ce n’est pas que je suis vraiment têtue, obstinée, entêtée….. mais bon, mon clown a eu sa revanche!

un petit AVANT/ APRES:

AVANT:

J’étais serrée,

il faisait beau et chaud (belle contrepèterie!),

APRES:

Je suis à l’aise,

il fait 3 degrés dehors…

Lors de mon séjour chez les clowns sous le chapiteau, j’ai dû prendre goût aux tours de passe-passe et je me suis dit que rien n’était perdu pour ce petit haut puisqu’il me restait un peu de tissu.

-J’ai coupé de chaque côté du t-shirt en partant du bas jusqu’au bout de la manche.

-J’ai recousu à cet endroit une bande de 10 cm de large sur la longueur nécessaire.

-puis, refait les ourlets manches et bas.

-comme le top était plus ample, l’encolure était elle aussi encore plus ample, j’ai donc choisi de faire quelques plis devant.
Ma foi, je suis plutôt contente d’avoir sauvé ce tissu, surtout qu’avant la modification, j’ai tenté à nouveau de l’enfiler pour aller au boulot et au moment de mettre mes chaussures, j’ai plié le bras droit et le tissu trop tendu  s’est mis à hurler de mécontentement, il a craqué…

L’autre point non négligeable c’est le 2ème tour de passe-passe concernant mon bidon: tchouc tchouc, Garrcimore! disparu sous le top ample!!!!

Top perso donc, pantalon 7/8 chino 9 euros chez Auchan, bottes cuir La Halle.

Photo de chez « flou » (j’ai un abonnement).

☺☺☺

Et que ça saute!!

Une fois n’est pas coutume, La Poule a sévi chez moi avec son tuto du sac de sport, tout simplement génial. Cela fait 3 fois que je l’utilise et c’est un régal.

J’ai choisi ici un tissu toile ciré pour l’extérieur et une doublure type opaque pour les rideaux, parfait pour rendre le sac imperméable en cas de grosse suée après la séance sportive.

Réveillé par une fermeture éclair flashy et hop, le tour est joué.

Re-hop! prête pour la salle de sport!

C’est une paire de baskets bicolores pour bisounours là juste à côté du sac ???

Ma deuxième version est le sac de rugby, avec un ballon en appliqué:  on découpe la forme du ballon dans une chute de jean, on marque au crayon les traits et on les repasse au point zig-zag très serré d’une couleur assortie à la fermeture éclair.

J’ai utilisé un lin gris clair pour l’extérieur et toujours le tissu opaque imperméable pour l’extérieur et là, vu l’état des vêtements après la séance de rugby, je ne suis pas mécontente d’avoir juste à passer un petit coup d’éponge au lieu de laver le sac à chaque fois.

Version pop grâce à une toile ciré pour l’extérieur et voilà, là j’ai plus d’excuse pour zapper la séance de « Sh’bam » du mardi soir l’hiver!

Merci La Poule!!